Police royale irlandaise

La Police royale irlandaise (anglais : Royal Irish Constabulary, RIC) a été créée par la Grande-Bretagne en 1822 pour maintenir l'ordre en Irlande. Elle comptait plus de 8 600 policiers en 1841.

Poste du Constabulary, Lurgan (le bâtiment couvert de lierre), environ 1914. Ce poste sera détruit par une bombe de l'IRA en 1973 [1].

La RIC était composée uniquement d'hommes. Durant la majeure partie de son histoire, la composition ethnique et religieuse de la RIC respectait celle de la population irlandaise (environ trois-quarts de catholiques et un-quart de protestants), même si les protestants anglo-irlandais étaient surreprésentés parmi les officiers supérieurs.[2]

Elle participa au côté des loyalistes, de l'armée britannique et des Black and Tans à la guerre d'indépendance irlandaise. Elle est supprimée en 1921 pour renaitre en Ulster en 1922 comme Police royale de l'Ulster (RUC).

De même, quand ce service fut créé, il était interdit à un catholique de postuler pour un emploi de policier, réservé aux protestants . Ce n'est qu'après la période de gestion directe de la crise en Irlande du Nord par le Royaume Uni après 1969, que des catholiques en nombre très restreints (moins de 10 %) purent être recrutés.[réf. nécessaire]

Notes et référencesModifier

  1. (en) Divers, « Street scene, Lurgan », sur National Library of Ireland sur flickr (consulté le 6 août 2016)
  2. Campbell, Fergus. The Irish Establishment 1879-1914. pp.107-108 (ISBN 978-0-19-923322-9)