Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raïs Hamidou et Hamidou.

Raïs Hamidou
Noms
Nom arabe الرايس حميدو
Nom berbère ⵔⴰⵢⵙ ⵃⴰⵎⵉⴷⵓ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Alger
Daïra Bab El Oued
Président de l'APC Abdelkrim Chelabi
Code ONS 1625
Démographie
Population 28 451 hab. (2008[1])
Densité 5 977 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 49′ 03″ nord, 3° 00′ 41″ est
Altitude Min. 1 m
Max. 385 m
Superficie 4,76 km2
Localisation
Localisation de Raïs Hamidou
Localisation de la commune dans la wilaya d'Alger

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Raïs Hamidou

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Raïs Hamidou

Raïs Hamidou (anciennement Pointe-Pescade lors de la colonisation) est une commune de la wilaya d'Alger en Algérie, située dans la banlieue Nord-Ouest d'Alger.

Sommaire

GéographieModifier

SituationModifier

Raïs Hamidou est située à environ 14 km au nord-ouest du centre-ville d'Alger[2]. Elle est orientée au nord au bord de la Mer Méditerranée.

Communes limitrophes de Raïs Hamidou
Mer Méditerranée Mer Méditerranée Mer Méditerranée
El Hammamet   Bologhine
Bouzareah Bouzareah Bouzareah

Relief et hydrologieModifier

Le chef-lieu de la commune est construit sur un petit plateau constitué par la Pointe Pescade, tout comme le quartier Miramar sur une petite plaine à l'Ouest.

La majeure partie de la commune est constitué de deux mamelons du Djebel Bouzareah qui descendent vers la mer.

La commune compte aussi trois petits îlots situées à quelques centaines de mètres de la côte.

TransportsModifier

La commune est desservie par les lignes de bus ETUSA : 8, 12 et 99.

RoutesModifier

La commune de Raïs Hamidou est desservie par plusieurs routes nationales:

HistoireModifier

Mers el-Debban (Port aux Mouches) était un petit port situé à 7 km au nord du port d'Alger où se trouve un fort avec deux constructions, une ayant appartenu à Barberousse et une autre construite en 1736 par Abdy Pacha[3].

Appelée Pointe Pescade à l'époque française, la localité est d'abord une section rurale du département d'Alger avant de faire partie de la 4e section communale de la ville d'Alger à partir du [réf. nécessaire]. Elle est intégrée à la commune nouvellement créée de Saint-Eugène le . Les habitants de la Pointe Pescade demandent la création d'une commune en 1909 mais elle est refusée[réf. nécessaire]. En 1959 elle fera partie du 6e arrondissement de la Ville d'Alger.

À l'indépendance, elle fait toujours partie du 6e arrondissement de la ville d'Alger jusqu'au 19 février 1977 et la transformation de celui-ci en commune nommée Bologhine dont elle fait partie[4]. Ce n'est qu'en 1984 que sera créée la commune de Raïs Hamidou[5] du nom du corsaire éponyme.

DémographieModifier

Évolution démographique
1987 1998 2008
21 04021 51825 451
(Source : ONS)

ÉconomieModifier

Il existe dans la commune une carrière de pierre et une cimenterie.

En été l'activité balnéaire est développée autour des plages Franco et Sport nautique. En 2012, un projet pour la réalisation d'un nouveau port de plaisance a été entamé.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Château des Deux Moulins (ou château de la Vigie), construit en 1930 par un certain baron français M. Grandval. Cette magnifique demeure était dans les années 1950 une école primaire mixte, mais quelques années plus tard en 1962 le bâtiment fut partiellement endommagé par un plasticage perpétré par l’OAS. Le château a bénéficié de travaux et a été rénové récemment.

Institut national de recherche forestièreModifier

Cette commune côtière abrite l'Institut national de recherche forestière (INRF) dans la forêt de Baïnem.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier