Lieux de Valérian et Laureline

liste d'un projet Wikimedia
(Redirigé depuis Point Central)

Cette page regroupe toutes les lieux (notamment les planètes) de la série de bande dessinée Valérian et Laureline créée par Pierre Christin, scénariste, Jean-Claude Mézières, dessinateur et Evelyne Tran-Lê, coloriste.

AlflololModifier

La planète Alflolol (aussi appelée Technorog par les Terriens) a été créée dans l'album Bienvenue sur Alflolol dont elle est l'un des lieux centraux.

Forêt d'AurelauneModifier

Description

La forêt d'Arelaune est un lieu triste et effrayant. Les paysans des alentours y vont peu, et à raison. Au plus profond de la futaie, les arbres deviennent géants et aucune lumière ne parvient au sol. Lorsque Laureline coupe des feuilles, les quelques rayons qui percent font jaillir des fleurs géantes.

L'un des dangers de la forêt se présente sous la forme des feuilles mortes démesurées qui jonchent le sol. Valérian s'endort dans l'une d'elles : au matin, la feuille s'est recroquevillée et durcie, et il ne peut en sortir ni atteindre son épée.

Création et apparitions

La forêt d'Arelaune a été créée dans l'album Les Mauvais Rêves dont il est l'un des lieux centraux. Elle n'a ensuite pas évolué dans son apparence.

À la poursuite de Xombul, qui a plongé Galaxity dans le chaos, Valérian doit entrer dans la forêt d'Arelaune. Il y est sauvé par Laureline, alors une simple sauvageonne, et découvre le château de l'enchanteur Albéric le Vieil, où Xombul éprouve ses nouveaux sortilèges en prévision de son retour à Galaxity.

La forêt d'Arelaune réapparaît dans Les habitants du ciel. Laureline s'y réinstalle pour écrire l'atlas et se remémore la vie qu'elle y a brièvement menée en tant que licorne.

MalkaModifier

Malka est une ville féministique radicale sur la planète Zahir. Il est régné par la Reine Klopka. L'ennemi héréditaire de Malka est Valsennar.

Malka a été créé dans l'album Le Pays sans étoile dont il est l'un des lieux centraux.

Point CentralModifier

Point central a été créé dans l'album L'Ambassadeur des Ombres dont il est le décor unique, si l'on excepte un détour spatio-temporel par la Planète des Ombres.

Il s'agit d'une gigantesque station spatiale composite où toutes les races du cosmos viennent commercer, parlementer, apprendre, enseigner. C'est aussi le seul centre diplomatique universel.

La grande révélation de l'album l'Ambassadeur des Ombres porte sur les origines de Point Central. La race des Ombres, qui avait bâti sa première cellule au carrefour des routes spatiales, a fini par se retirer des affaires du monde, mais elle surveille toujours Point Central pour empêcher l'hégémonie d'une seule race. En effet, Point Central accueille les ambassades de toutes les races du cosmos, dans la grande Salle des Ecrans.

Au début de l'album, Point Central est un fouillis organisé où règne la corruption. Comme le dit le colonel Diol, qui accompagne Laureline, seuls les Zools, cette race désespérément honnête, apatride et muette, entretiennent les infrastructures communes, dont le réseau de communications, « mais ils ne comptent pas ». Galaxity compte imposer sa loi en prenant les ambassadeurs et leurs cellules en otages.

À la fin de l'album, les Zools prennent le pouvoir par surprise, dans le but d'éliminer la corruption et de faire de Point Central leur vraie patrie. La Terre est bannie. Ce « nouvel ordre moral » n'empêche pas l'hypocrisie, comme on le voit dans Otages de l'Ultralum : le calife d'Iksaladam y joue les pères éplorés tandis que les ambassadeurs réunis déplorent cette « tragédie »... qui menace leur précieux approvisionnement en carburant ultraluminique.

On apprend dans Sur les frontières que la cellule terrienne n'a pas été détruite : à la place, on l'a reléguée dans un coin de Point Central qui sert de « cimetière » aux civilisations déchues. Jal, qui ne voulait pas admettre la perte de Galaxity, s'y retire en ermite.

Autres lieux, classés par ordre alphabétiqueModifier

  • 18e planète de l'étoile double d'Arcturus
  • Forêt d'Ananil
  • Astéroïde du Maître
  • Auberge-relais du Xe siècle
  • Bar du relais spatio-temporel
  • Bourgnouf (planète)
  • Château d'Albéric
  • Grande Cuisine
  • Filène
  • Flugil (planète)
  • Galaxity
  • Glam (planète)
  • Krahan (planète)
  • Macy's store
  • Magnetocéan
  • Maison-musée de Xombul
  • Maison de la sagesse
  • Malamum (planète)
  • Manadil (planète)
  • Marais dormeur
  • Mégacadémie
  • Mintel (planète)
  • Murmyl (planète)
  • Palais des rêves
  • Planète sans nom
  • Rubanis (planète)
  • Grande Salle des écrans
  • Grande Salle des ordinateurs
  • Service des rêves
  • Service Spatio-Temporel
  • Simius (planète)
  • Simlane (planète)
  • Slomp (astéroïde)
  • Station spatiale 2001
  • Syrte-la-Magnifique (système planétaire)
  • Ukbar (système planétaire)
  • Valsennar
  • Zahir (monde)

Notes et référencesModifier