Plessisville (ville)

ville du Québec (Canada)

Plessisville
Plessisville (ville)
Centre-ville de Plessisville (rue St-Calixte)
Blason de Plessisville
Meliora paramus
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Centre-du-Québec
Subdivision régionale L'Érable
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Mario Fortin
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Plessisvillois, Plessisvilloise
Population 6 551 hab. ()
Densité 1 489 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 13′ 00″ nord, 71° 47′ 00″ ouest
Superficie 440 ha = 4,4 km2
Divers
Code géographique 2432040
Devise Meliora paramus
Nous préparons de meilleures choses
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Plessisville
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Plessisville
Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec
Voir sur la carte administrative du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Plessisville
Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec
Voir sur la carte topographique du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Plessisville
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Plessisville est une ville du Québec située dans la MRC de L'Érable dans le Centre-du-Québec, au Canada[1].

Plessisville est enclavée par la municipalité de paroisse de Plessisville.

Le recensement de 2011 y dénombre 6 688 habitants[2].

GéographieModifier

 
Dans la MRC : L'Érable.

Municipalités limitrophesModifier

ToponymieModifier

Le nom de la ville et de la paroisse fut donné en l'honneur de Monseigneur Joseph-Octave Plessis, évêque de Québec au début du XIXe siècle[3]. Le gentillé « plessisvillien » utilisé en 1905 a été remplacé par plessisvillois et plessisvilloise en 1976.

HistoireModifier

 
Rue Saint-Calixte, vue du côté est, Plessisville, vers 1910.
 
La passerelle Armand-Vaillancourt sur la rivière Bourbon, construite en 1991.

Le canton de Somerset est érigé le . À l'automne 1835, Jean-Baptiste Lafond et son fils, originaires de Baie-du-Febvre, sont les premiers à s'y installer. Ils sont rejoints rapidement par d'autres habitants venus défricher la région. La paroisse Saint-Calixte-de-Somerset ouvre ses registres en 1840 et est officiellement constitué le . Un premier curé résident entre en fonction en 1850.

Le , la municipalité de village de Plessisville est créée. Quelques mois plus tard, la municipalité du canton de Somerset-Sud est constitué autour du village. Somerset-Sud devient la municipalité de paroisse de Plessisville en 1946. Des poursparlers sont en cours pour fusionner les deux entités plessisvilloises, mais des différends entre les deux municipalités empêchent leur fusion.

Le , un incendie rase une grande partie du village. L'église Saint-Calixte, telle qu'elle existe aujourd'hui, ouvre ses portes en 1902. En 1913, des hommes d'affaires fondent la Compagnie Électrique Plessis. Elle est rachetée par la Shawinigan Water and Power Company en 1929. En 1923, l'hôtel de ville est construit dans un style Second Empire, inspiré entre autres par la maison Cormier. En 1928, la Coopérative des producteurs de sucre d’érable du Québec installe à Plessisville sa première usine de transformation. En 1981, un centre communautaire est inauguré.

HéraldiqueModifier

Meliora paramus

L'écu de Plessisville se blasonne ainsi :

Coupé, au 1, parti d'argent semé de fleur de lys d'azur au chevron de gueules, de pourpre à la crosse issante d'or, au 2 d'azur à un érable d'or posé sur une terrasse de sinople.[4]

DémographieModifier

Évolution démographique
1871 1881 1891 1901 1911 1921 1931 1941 1951
7217761 3231 5861 5592 0322 5363 5225 094
1956 1961 1966 1971 1976 1981 1986 1991 1996
5 8296 5707 2387 2047 2387 2497 0426 9526 810
2001 2006 2011 2016 - - - - -
6 7566 6776 6886 551-----

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts[7].

Plessisville (ville)
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Jacques Martineau Voir
2005 Voir
2009 Réal Ouellet Voir
2013 Jean-Noël Bergeron Voir
2015 Mario Fortin Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


CultureModifier

La ville de Plessisville est souvent reconnue comme étant la « capitale mondiale de l'Érable ».

GastronomieModifier

Le fromage Le ChamPaître est fabriqué par la fromagerie Éco-Délices à Plessisville. Il est fait de lait de vache, à pâte demi-ferme à croûte lavée, aux arômes de fleurs sauvages. La fromagerie produit aussi le Mamirolle, un fromage à pâte semi-ferme à croûte lavée. Son odeur fruitée avec une pointe d'amande s'accompagne d'une saveur de fruit.

Festival de l'érable de PlessisvilleModifier

« Le Festival de l'érable de Plessisville, célébré officiellement depuis 1959, souligne le rôle senti de cette industrie dont les Amérindiens sont en quelque sorte les pionniers puisqu'ils ont attiré l'attention des Blancs sur le traitement de l'eau d'érable et des produits que l'on pouvait en extraire comme le sirop, le sucre et la tire. Plessisville jouit de ce titre notamment parce que le mouvement coopératif y a implanté un centre d'entreposage, de classification et de mise en marché des produits de l'érable pour tout le sud du Québec. »[3]

Personnalités notablesModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier