Ouvrir le menu principal
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Platinum End
Image illustrative de l'article Platinum End
Logo de l'édition française du manga.
プラチナエンド
(Purachina Endo)
Type Shōnen
Genre Action, Surnaturel, Mystère
Manga
Scénariste Tsugumi Ōba
Dessinateur Takeshi Obata
Éditeur (ja) Shūeisha
(fr) Kazé
Prépublication Drapeau du Japon Jump Square
Sortie initiale en cours
Volumes 10

Platinum End (プラチナエンド, Purachina Endo?) est un shōnen manga écrit par Tsugumi Ōba et dessiné par Takeshi Obata. Il est prépublié depuis le 4 novembre 2015 dans le magazine Jump Square. Le premier volume relié est publié le 4 février 2016 par Shūeisha. La version française est publiée chapitre par chapitre en simultané avec le Japon, puis en volumes reliés par Kazé.

Sommaire

SynopsisModifier

Mirai Kakehashi est un jeune étudiant désespéré qui décide de se suicider. Son oncle et sa tante, avec qui il vit depuis la mort de ses parents, le traitent comme un esclave. Lors de son passage à l'acte, il est sauvé par Nasse, un ange. Celle-ci lui révèle que son oncle et sa tante ont en fait organisé le meurtre de ses parents pour toucher de l'argent. Afin qu'il puisse les confronter et faire justice lui-même, Nasse lui donne différents pouvoirs : des ailes lui permettant de se déplacer très rapidement en passant inaperçu, une flèche rouge faisant tomber toute personne touchée amoureuse de lui pendant 33 jours, et une flèche blanche tuant toute personne touchée.

Nasse l'informe ensuite qu'il est l'un des 13 candidats choisis pour postuler au rang de Dieu, le règne de celui-ci s'achevant 999 jours plus tard. Le garçon refuse tout d'abord cette compétition mais apprend que s'il se retire, ses pouvoirs lui seront enlevés et il mourra par suicide, comme cela aurait dû se passer. De plus, parmi les autres candidats, certains sont capables de tout pour gagner, même de tuer la concurrence le plus rapidement possible.

PersonnagesModifier

Les candidats et leurs angesModifier

Chaque candidat est élu par un ange parce qu'il a perdu l'envie de vivre et est passé près de la mort.

Rang suprêmeModifier

Les candidats accompagnés d'un ange de rang suprême peuvent obtenir les ailes, la flèche rouge et la flèche blanche.

Mirai Kakehashi et Nasse
Mirai est un jeune garçon sensible et malheureux depuis la mort de ses parents. Il a vécu après leur décès chez son oncle, sa tante et ses cousins qui n'ont cessé de le martyriser. Il décide de se suicider le jour de la cérémonie de fin du collège en se jetant du haut de l'immeuble. Incarnant la bonté et l'innocence sacrifiées, il est rattrapé in-extremis par un ange nommé Nasse. Touchée par sa souffrance et voulant le rendre heureux, cette dernière lui remet les ailes lui permettant de voler à une vitesse super-sonique, la flèche rouge lui permettant de soumettre sa victime à ses moindres désirs pendant 33 jours et la flèche blanche lui permettant de tuer sa victime, mais Mirai ignore qu'il va participer à une compétition macabre pour élire le prochain Dieu où il apprendra l'importance du bonheur pour chaque être humain et la préciosité de la vie humaine.
Uryū Kanade et Meiza
Kanade est un élève du lycée prestigieux Jōsō, dont il est le petit-fils de l'administrateur général. Depuis qu'il a été élu par son ange Meiza et suite à un problème survenue avec sa petite sœur, il veut devenir dieu dans le but de pouvoir la sauver, il passe son temps déguisé en super-héros où il se fait appeler Metropoliman dans le but d'éradiquer sans pitié tous les candidats prétendant au poste de Dieu. Ses méthodes calculatrices et meurtrières sont d'une violence extrême où il n'existe pour lui aucune limite à manipuler ou faire souffrir autrui. C'est en découvrant la monstruosité du comportement de Kanade que Nanato, refusant de croire qu'un tel candidat puisse devenir Dieu, continue à s'accrocher à la vie et à lutter.
Gaku Yoneda et Muni
Yoneda est un homme qui se définit comme un savant. Titulaire d'une chaire à l'université de Tokyo, il est l'un des plus jeunes lauréats du prix Nobel en physique et en littérature. C'est quelqu'un de profondément déçu par le genre humain et qui n'hésite pas à le faire transparaître dans ses publications. C'est d'ailleurs ce qui poussera Muni à le choisir comme candidat, ayant interprété cela comme une tendance suicidaire. Il fait actuellement des recherches scientifiques dans son laboratoire sur les différents pouvoirs donnés aux candidats, et pour une raison inconnue, il considère l'élection de Dieu comme une supercherie.

Rang 1Modifier

Les candidats accompagnés d'un ange de rang 1 peuvent obtenir les ailes et la flèche rouge.

Nanato Mukaidō et Bare
Nanato est un homme travaillant dans le textile qui est en phase terminale d'un cancer, marié, ayant une petite fille et attendant un second enfant. Sauvé de son désespoir par son ange Bare, il se joint à Mirai et Saki afin de pouvoir mettre un terme aux agissements de Metropoliman. Incarnant la sagesse, la maturité et l'énergie de vie pour sa famille, Nanato est doté d'une grande ingéniosité et sera souvent "le cerveau" des opérations, en accord avec son ange, Bare, celui de la connaissance.
Hajime Sokotani et Baruta
Hajime est un garçon né laid. Sa laideur le fit être maltraité par sa mère et l'empêcha d'avoir une vie sociale normale. Souffrant aussi de pauvreté, sa mère est obligée de se prostituer pour subvenir à leurs besoins. Le suicide de cette dernière par pendaison conduit Hajime au désespoir au suicide. C'est l'ange Baruta qui le sauvera et le choisira pour la succession de Dieu. Hajime voue une admiration folle à Metropoliman et souhaite le servir pour l'aider dans sa quête pourtant ce personnage évoluera beaucoup. Touché lors d'un combat par une flèche rouge de Saki, l'amour qu'il ressentira follement pour elle lui permettra de découvrir plus en profondeur le sens de la vie et en fera un personnage en constante interrogation et évolution comme le présageait l'énigmatique Baruta, l'ange de l'intuition.
Shōgo Hatakeyama et Emaka
Shōgo est un étudiant qui a échoué trois fois de suite aux examens d'entrée à l'université. Il rencontre Saburō lors des résultats et leur démotivation les conduit à vouloir se donner la mort en avalant des médicaments avant que leurs anges respectifs, Emaka et Egura, ne les choisissent comme candidats à la succession de Dieu. Ensemble, Shōgo et Saburō s'allient pour contrer Metropoliman.
Saburō Tabuchi et Egura
Saburō est un étudiant qui a échoué deux fois de suite aux examens d'entrée à l'université. Il rencontre Shōgo lors des résultats et leur démotivation les conduit à vouloir se donner la mort en avalant des médicaments avant que leurs anges respectifs, Egura et Emaka, ne les choisissent comme candidats à la succession de Dieu. Ensemble, ils s'allient pour contrer Metropoliman.
Susumu Yuito et Penema
Susumu est un jeune garçon encore au CM1 qui était souvent seul à cause des horaires tardifs de ses parents et des activités extra scolaires de ses camarades. Un jour, il prit tous les somnifères de ses parents et les aligna devant lui sans réelle intention de suicide. Il rencontra alors Penema, l'ange du jeu qui lui offrit des ailes et une flèche rouge. Plus tard, il rencontra Baruta l'ange de l'intuition qui voulait faire équipe avec Penema et cela sans en informer son candidat Hajime pour ne pas lui imposer cette alliance. Il l'aida donc à trouver Metropoliman afin de lui lancer une flèche rouge en toute discrétion. Il l’obligea alors a se battre avec Mirai jusqu'à la mort de l'un des deux afin d'obtenir une flèche blanche. A la mort de Metropoliman, il récupéra l'ensemble de ses flèches et de ses ailes y compris sa flèche blanche ainsi que sa "base secrète". Il passa ensuite à la télé en révélant sa nature de candidat puis en expliquant l'histoire des candidats devant les caméras. Il le fit dans le but de demander à tout le monde de trouver les candidats restant pour mieux les connaitre et que ce soit le monde entier qui choisissent qui sera le prochain dieu.
Saki Hanakago et Rubel
Saki est une amie d'enfance de Mirai, mais elle s'est éloignée de lui non par manque d'affection pour lui mais par convention, suivant le groupe qui harcelait Mirai. Elle en vint à participer aux moqueries malgré elle. Ne pouvant plus supporter de mentir et de lui faire du mal à Mirai, elle décide d'aller s'excuser auprès de lui, le jour de la cérémonie de fin du collège. Au lieu de cela, elle sera témoin de la chute de Mirai. Le pensant mort et rongée par le chagrin et les remords, elle décida aussi de suicider en allant se noyer. C'est alors qu'elle sera sauvée par Rubel, un ange encore de rang 2 au début de l'histoire, et qui la choisira pour la succession de Dieu. Elle fait équipe avec Mirai et Nanato pour mettre un terme aux agissements de Metropoliman. Rubel, voyant que Saki souffre de se sentir impuissante à aider Mirai et Nanato, décide de tout faire pour être utile à Saki en passant au rang supérieur. Essayant d'absorber le plus de connaissances possibles pour prendre la place de Bare et devenir un ange suprême, c'est en constatant son échec qu'il versera des larmes de compassion pour Saki. Etant le premier ange à avoir jamais versé de larmes, Dieu lui apparut et fit de lui un ange de rang 1 : l'Ange des émotions/sentiments.
Shūji Nakaumi et Ogaro
Shuji est un collégien. Son mode de pensée a fait qu'Ogaro, l'ange des ténèbres, l'a choisi comme candidat : en effet, il est profondément défaitiste sur la nature humaine, et un fervent partisan de l'euthanasie. Pour lui, chaque vie appartient à celui qui la possède, et il doit par conséquent être libre d'en disposer comme il veut, même si c'est pour y mettre fin.
Durant son enfance, sa mère a quitté la maison pour se remarier avec un homme plus jeune que son père, et son grand-père est atteint d'une maladie grave. Une fois la flèche rouge reçue, il l'utilisera pour déceler les véritables sentiments de ses proches, et, voyant qu'ils étaient tous rongés par le remord, leur ordonnera de se suicider. Il observa toutefois que cela n'avait d'effet que pour ceux qui possédaient la volonté de passer à l'acte, ce qui le conduira à penser que cette flèche "exauce les vœux".

Rang 2Modifier

Les candidats accompagnés d'un ange de rang 2 peuvent obtenir les ailes ou la flèche rouge.

Kyōsuke Tonma et Ruta
Kyōsuke est un humoriste du monde du divertissement, connu sous son nom de scène Tonma Rodriguez, qui utilise la flèche rouge pour séduire toutes les femmes célébrités. Les raisons pour lesquelles il a été élu par son ange Ruta sont inconnues.
Tomoyo Nakayama et Jami
Tomoyo est une petite fille en école primaire qui se sentait malheureuse à cause de ces camarades, elle aussi victime de harcèlement scolaire, comme Mirai. Son ange Jami l'a choisie pour être candidate à la succession de Dieu, mais d'un caractère modeste et simple, elle ne souhaite que pouvoir vivre enfin heureuse.
Yuri Temari et Yazeri
Yuri est une jeune adolescente. Bien qu'extravertie aux premiers abords, elle a fait deux tentatives de suicide. Une fois que Yazeri l'a choisi pour être candidate, celle-ci se mettra à abuser de sa flèche rouge pour mener une vie luxueuse, qu'elle exhibera sur les réseaux sociaux.

Autres personnagesModifier

Mimimi Yamada
Mimimi est une jeune fille, ancienne mannequin amateure, tueuse en série de collégienne connue sous le nom de Micubic. Sous l'emprise de la flèche rouge de Metropoliman, elle utilise le pouvoir des ailes et de la flèche rouge transmis par ce dernier pour attirer les candidats dans un piège.
Ryūji Bakumatsu
Ryūji est un ex-officier des forces de défense qui a volé des armes lourdes à l'armée. Sous l'emprise de la flèche rouge de Metropoliman, il espère pouvoir être un allié de poids grâce à ses armes lourdes.
Fuyuko Kohinata
Fuyuko est une chercheuse dans un grand organisme pharmaceutique où sa spécialité est la confection d'armes bactériologiques. Sous l'emprise de la flèche rouge de Metropoliman, elle compte se servir de son arme bactériologique pour créer une épidémie sans précédent.

MangaModifier

 
Logo original du manga.

Le manga est prépublié depuis le 4 novembre 2015 dans le magazine Jump Square[1]. Le premier volume relié est publié le 4 février 2016 par Shūeisha.

Au Japon, le tome 1 s'est vendu à 275 403 exemplaires[2], le second à 192 104 exemplaires[3] et le troisième à 180 577 exemplaires[4].

La version française est publiée chapitre par chapitre en simultané avec le Japon, puis en volumes reliés par Kazé[5],[6]. Le tirage du premier tome est de 50 000 exemplaires, et une édition collector limitée à 2 000 exemplaires avec une couverture inédite est mise en vente par la Fnac[7].

Liste des chapitres et volumesModifier

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] 978-4-08-880637-2[ja 1] [fr 1] 978-2-8203-2460-3[fr 1]
Couverture :
Mirai Kakehashi
Liste des chapitres :
  • 1 : Le cadeau de l'ange (天使の贈り物, Tenshi no Okurimono?)
  • 2 : Le désir des hommes (男の性, Otoko no Sei?)
  • 3 : Le héros justicier (正義のヒーロー, Seigi no Hīrō?)
2 [ja 2] 978-4-08-880709-6[ja 2] [fr 2] 978-2-8203-2494-8[fr 2]
Couverture :
Nasse
Liste des chapitres :
  • 4 : Celle que j'aime (憧れの人, Akogare no Hito?)
  • 5 : L'heure des annonces (発表の瞬間, Happyō no Shunkan?)
  • 6 : Conversation secrète (内緒の話, Naisho no Hanashi?)
3 [ja 3] 978-4-08-880760-7[ja 3] [fr 3] 978-2-8203-2540-2[fr 3]
Couverture :
Kanade Uryū
Liste des chapitres :
  • 7 : Condamnation à mort (死の宣告, Shi no Senkoku?)
  • 8 : Choix amer (苦渋の二択, Kujū no Ni Taku?)
  • 9 : La Tour du Mal (悪夢のタワー, Akumu no Tawā?)
4 [ja 4] 978-4-08-880814-7[ja 4] [fr 4] 978-2-8203-2817-5[fr 4]
Couverture :
Saki Hanakago
Liste des chapitres :
  • 10 : Découverte fortuite (偶然の産物, Gūzen no Sanbutsu?)
  • 11 : Le cœur d'une jeune fille (乙女の心, Otome no Kokoro?)
  • 12 : Le symbole d'une promesse (約束のしるし, Yakusoku no Shirushi?)
5 [ja 5] 978-4-08-880814-7[ja 5] [fr 5] 978-2-8203-2853-3[fr 5]
Couverture :
Nanato Mukaidō
Liste des chapitres :
  • 13 : Le visage de la détermination (決意の表情かお, Ketsui no Kao?)
  • 14 : La silhouette dans le miroir (鏡の姿, Kagami no Sugata?)
  • 15 : Attirés dans le piège (誘導の扉, Yūdō no Tobira?)
6 [ja 6] 978-4-08-881080-5[ja 6] [fr 6] 978-2-8203-2901-1[fr 6]
Couverture :
Hajime Sokotani
Liste des chapitres :
  • 16 : Des larmes (涙の行方, Namida no Yukue?)
  • 17 : Palpitations (胸のときめき, Mune no Tokimeki?)
  • 18 : Sa propre valeur (己の価値, Onore no Kachi?)
  • 19 : Récipient de verre (硝子の器, Garasu no Utsuwa?)
7 [ja 7] 978-4-08-881080-5[ja 7] [fr 7] 978-2-8203-2940-0[fr 7]
Couverture :
Mirai Kakehashi
Liste des chapitres :
  • 20 : Issue incertaine (紙一重の攻防, Kamihitoe no Kōbō?)
  • 21 : Deux visions opposées (二人の選択, Futari no Sentaku?)
  • 22 : La beauté éternelle (永遠の美, Eien no Bi?)
  • 23 : Pour un monde meilleur (世界の平和, Sekai no Heiwa?)
8 [ja 8] 978-4-08-881370-7[ja 8] [fr 8] 978-2-8203-3208-0[fr 8]
Couverture :
Kanade Uryū
Liste des chapitres :
  • 24 : Confiance absolue (絶対の自信, Zettai no Jishin?)
  • 25 : Une vie (一つの命, Hitotsu no Inochi?)
  • 26 : Deux lumières (二つの光, Futatsu no Hikari?)
  • 27 : Assis à la même table (一緒の食卓テーブル, Isshō no Tēburu?)
9 [ja 9] 978-4-08-881426-1[ja 9] [fr 9] 978-2-8203-3240-0[fr 9]
Couverture :
Susumu Yuito
Liste des chapitres :
  • 28 : Annonce aérienne (宙空の告白, Chūkū no Kokuhaku?)
  • 29 : La puissance du partage (拡散の力, Kakusan no Chikara?)
  • 30 : L’assassin parfait (最高の暗殺者, Saikō no Ansatsusha?)
  • 31 : Mise à jour (更新のリスト, Kōshin no Risuto?)
10 [ja 10] 978-4-08-881729-3[ja 10] [fr 10] 978-2-8203-3271-4[fr 10]
Couverture :
Shūji Nakaumi
Liste des chapitres :
  • 32 : Les espoirs d'un jeune garçon (少年の希望, Shōnen no Kibo?)
  • 33 : Les cinq autres (他の5人, Hoka no Go-nin?)
  • 34 : Faux semblant (偽りの姿, Itsuwari no Sugata?)
  • 35 : La force du nombre (数の論理, Kazu no Ronri?)
  • 36 : Le dernier repas (最後の晩餐, Saigo no Bansan?)
11 [ja 11] 978-4-08-881887-0[ja 11]  
Pré-publication :
Liste des chapitres :
  • 37 : Rencontre sous condition (接触の条件, Sesshoku no Jōken?)
  • 38 : La revendication du jeune homme
  • 39 : L’avenir de l’humanité (人間の未来, Ningen no Mirai?)

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. « Platinum End, le nouveau manga des auteurs de Death Note & Bakuman », sur manga-news.com, (consulté le 17 mars 2016).
  2. (en) « Top-Selling Manga in Japan by Volume: 2016 (First Half) », sur Anime News Network, (consulté en novembre 2016)
  3. (en) « Japanese Comic Ranking, May 9-15 », sur Anime News Network, (consulté en novembre 2016)
  4. (en) « Japanese Comic Ranking, August 15-21 », sur Anime News Network, (consulté en novembre 2016)
  5. « Platinum End, le nouveau manga des auteurs de Death Note & Bakuman, arrive chez Kazé Manga », sur manga-news.com, (consulté le 17 mars 2016).
  6. « Platinum End : nouveau chapitre en ligne et tome 1 daté chez Kazé Manga », sur manga-news.com, (consulté le 17 mars 2016).
  7. Pauline Croquet, « Après un lancement numérique, le manga « Platinum End » sort dans les librairies françaises », sur Le Monde.com, (consulté en septembre 2016)

ŒuvresModifier

Édition japonaiseModifier

  1. a et b (ja) « Tome 1 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  2. a et b (ja) « Tome 2 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  3. a et b (ja) « Tome 3 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  4. a et b (ja) « Tome 4 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  5. a et b (ja) « Tome 5 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  6. a et b (ja) « Tome 6 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  7. a et b (ja) « Tome 7 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  8. a et b (ja) « Tome 8 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  9. a et b (ja) « Tome 9 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  10. a et b (ja) « Tome 10 », sur Shūeisha (consulté le 22 février 2019)
  11. a et b (ja) « Tome 11 », sur Shūeisha (consulté le 25 mai 2019)

Édition françaiseModifier

  1. a et b « Tome 1 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)
  2. a et b « Tome 2 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)
  3. a et b « Tome 3 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)
  4. a et b « Tome 4 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)
  5. a et b « Tome 5 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)
  6. a et b « Tome 6 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)
  7. a et b « Tome 7 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)
  8. a et b « Tome 8 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)
  9. a et b « Tome 9 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)
  10. a et b « Tome 10 », sur Kazé (consulté le 22 février 2019)

Liens externesModifier