Plaque d'immatriculation nord-macédonienne

Les plaques d'immatriculation utilisées par la Macédoine du Nord consistent en un code régional à deux lettres, et en quatre chiffres suivis de deux lettres (par exemple, SK2345 MG). Dans le cartouche rouge, les lettres utilisées sont retranscrites en cyrillique, seul alphabet officiel du pays. Sur le côté gauche figure une bande bleue portant l'indicatif international du pays NMK.

Plaque d'immatriculation de Skopje, modèle mis en service en février 2019.
Plaque d'immatriculation de Skopje, modèle mis en circulation en février 2012.
Plaque d'immatriculation de Skopje, modèle mis en circulation en 1993, encore en vigueur pour les véhicules immatriculés avant 2012.

Le code régional reprend deux lettres du nom de la municipalité dans laquelle le véhicule est enregistré. Toutefois, seules les municipalités les plus peuplées possèdent leur code, celui-ci est donc souvent partagé avec des municipalités voisines plus petites.

HistoriqueModifier

En 2008, un nouveau modèle de plaques est adopté et de nouveaux codes régionaux doivent être ajoutés. Ce changement est alors motivé par le besoin de combinaisons de chiffres plus larges et pour correspondre aux normes de l'Union européenne.

La mise en vigueur du nouveau système est toutefois reportée à . Le nouveau modèle reprend largement les caractéristiques de l'ancien, avec notamment le même cartouche rouge. À cette occasion, sept municipalités sont dotées de codes propres. En 2013, sept autres municipalités sont elles aussi pourvues de codes, portant le nombre de codes régionaux à 24. Ce nombre passe à 31 en 2015 avant de s'établir à 33 depuis 2019.

Le changement de système se fait progressivement, puisque les anciennes plaques restent valables sur les véhicules immatriculés avant 2012.

Codes régionauxModifier

 
Carte des codes régionaux en vigueur depuis 2013.
 
Carte des codes régionaux en usage de 2012 à 2013.
Code Région Municipalités couvertes par le code Exemple
BE Berovo Berovo, Pehtchevo  
BT Bitola Bitola, Demir Hisar, Krouchevo, Mogila, Novatsi  
DE Deltchevo Deltchevo, Makedonska Kamenitsa  
GE Guevgueliya Guevgueliya, Bogdantsi, Valandovo, Doïran  
GV Gostivar Gostivar, Vraptchichté, Mavrovo et Rostoucha  
KA Kavadartsi Kavadartsi, Rosoman  
KI Kitchevo Kitchevo, Vranechtitsa, Drougovo, Zaïas, Makedonski Brod, Oslomeï, Plasnitsa  
KO Kotchani Kotchani, Zrnovtsi, Tchéchinovo-Obléchévo  
KP Kriva Palanka Kriva Palanka, Rankovtsé  
KU Koumanovo Koumanovo, Kratovo, Lipkovo, Staro Nagoritchané  
MB Makedonski Brod Makedonski Brod, Plasnitsa
MK Makedonska Kamenitsa Makedonska Kamenitsa
NE Negotino Negotino, Demir Kapiya  
OH Ohrid Ohrid, Debartsa  
PP Prilep Prilep, Dolneni, Krivogachtani  
PS Probichtip Probichtip
RA Radovich Radovich, Kontché  
RE Resen Resen  
SK Skopje Skopje, Aratchinovo, Zelenikovo, Ilinden, Petrovets, Sopichté, Stoudenitchani, Tchoutcher-Sandevo  
SN Sveti Nikolé Sveti Nikolé, Lozovo  
SU Strouga Strouga, Debar, Tsentar Joupa  
SR Stroumitsa Stroumitsa, Bosilovo, Vasilevo, Novo Selo  
ST Chtip Chtip, , Karbintsi  
TE Tetovo Tetovo, Bogovinyé, Brvenitsa, Jelino, Yégounovtsé, Téartsé  
VA Valandovo Valandovo
VE Vélès Vélès, Gradsko, Tchachka  
VI Vinitsa Vinitsa  
VV Vevtchani Vevtchani  

Conflit avec la GrèceModifier

 
Une plaque sur laquelle les douaniers grecs ont apposé un autocollant « Reconnu par la Grèce en tant que FYROM » sur le code pays MK.

La Macédoine du Nord entretient à partir de son indépendance un conflit avec la Grèce à propos de son nom jusqu'à l'accord de Prespa en . Tandis que les plaques d'avant 2012 ne figuraient pas le code du pays, MK, il est présent sur le nouveau modèle. Les autorités grecques ont donc décidé de le recouvrir avec un autocollant sur toutes les voitures immatriculées après 2012 qui traversent la frontière grecque. Cet autocollant affiche « Reconnu par la Grèce en tant que FYROM » en grec et en anglais[1]. L'accord de Prespa, signé en , règle le conflit autour du nom du pays avec l'adoption de la dénomination de « Macédoine du Nord » comme nom officiel du pays. Celui est ratifiée par les parlements grecs et macédoniens en et il est entré en vigueur en . Dans le cadre de cet accord, la Macédoine du Nord doit abandonner le code pays MK sur ces plaques d'immatriculation au profit du nouveau code NMK.

Avant 2012Modifier

Avant l'introduction des nouvelles plaques, celles qui étaient délivrées contenaient un code régional à deux lettres, une série de trois chiffres puis deux lettres. Ces deux dernières lettres étaient parfois utilisées pour définir une région plus précise. Ainsi, si la municipalité de Kitchevo utilisait le code d'Ohrid, OH, ses voitures avaient des plaques finissant en K (par exemple, OH 123 AK). Demir Hisar, qui utilisait le code de Bitola, BT, se définissait quant à elle par des lettres finales entre RA et TZ.

Codes régionauxModifier

 
Carte des codes régionaux en usage de 1993 à 2011.
Code Région Exemple Municipalités couvertes par le code
BT Bitola   Bitola (AB-PZ), Demir Hisar (RA-TZ), Krouchevo (UA-ZZ)
GV Gostivar   Gostivar
KU Koumanovo   Koumanovo, Kriva Palanka, Kratovo
OH Ohrid   Ohrid (AB-GZ), Struga (HA-JZ), Kitchevo (KA-MZ), Resen (RA-TZ), Debar (NA-PZ), Makedonski Brod (UA-ZZ)
PP Prilep   Prilep
SK Skopje   Skopje
SR Stroumitsa   Stroumitsa
ŠT Chtip   Chtip, Radovich, Kotchani, Vinitsa, Makedonska Kamenitsa, Deltchevo, Probichtip, Kontche
TE Tetovo   Tetovo
VE Vélès   Vélès, Gevgelija, Demir Kapija, Kavadartsi (JA-LZ), Negotino

Code obsolèteModifier

Code Localisation Notes
TV Titov Veles Remplacé par VE (Vélès) lorsque cette ville retrouva son nom d'origine à la fin du régime communiste.

GalerieModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier