Planken

commune du Liechtenstein

Planken
Planken
Blason de Planken
Héraldique
Drapeau de Planken
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein
Circonscription Oberland
Conseil 7 sièges
Ortsvorsteher
(chef de l'exécutif)
Rainer Beck (VU)
NPA 9498
ISO 3166-2 LI-05
No OFS 7006
Démographie
Population 479 hab. (2020)
Densité 90 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 11′ 04″ nord, 9° 32′ 36″ est
Altitude 786 m
Superficie 534,1 ha = 5,341 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Liechtenstein
Voir sur la carte administrative du Liechtenstein
City locator 14.svg
Planken
Géolocalisation sur la carte : Liechtenstein
Voir sur la carte topographique du Liechtenstein
City locator 14.svg
Planken
Liens
Site web http://www.planken.li

Planken est une commune du Liechtenstein. En 2020, la population s'élève à 479 habitants[1], ce qui fait de la commune la moins peuplée du pays.

GéographieModifier

Située dans le nord du pays, la commune s'étend sur 5,3 km2, la moins vaste de la principauté, et est divisée en cinq parties. À l'intérieur du territoire principal, se trouvent deux enclaves dont l'une, Brunnenegg, fait partie de Schaan et l'autre, Rüttistein, appartient à Vaduz. Planken possède quant à elle trois exclaves, Plankner Neugrütt au nord, Riet et Wes à l'ouest, au milieu du territoire de Schaan, et une dernière, Plankner Garselli, au sud-est, dont elle est séparée par le territoire autrichien.

Les communes limitrophes sont Balzers, Triesenberg, Schaan, Gamprin, Vaduz et Eschen.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

La commune est administrée par un conseil municipal de sept membres, dont le maire, élus pour quatre ans par les citoyens. À l'issue des élections de 2019, le Parti progressiste des citoyens (FBP) détient quatre sièges, l'Union patriotique (VU) deux et la Liste libre (FL) un seul.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2007 En cours Rainer Beck UV  
Les données manquantes sont à compléter.

Culture et patrimoineModifier

La chapelle Saint-Joseph du XVIIIe siècle a été rénovée en 1955 par Felix Schmid de Rapperswil[2].

RéférencesModifier

  1. (de) « Bevölkerungsstatistik » [PDF], Amt für Statistik (AS), Fürstentum Liechtenstein, , p. 7
  2. (de) Cornelia Herrmann, Die Kunstdenkmäler des Fürstentums Liechtenstein, , p. 409–411

Sur les autres projets Wikimedia :