Ouvrir le menu principal

Place Max-Rouquette
Situation
Coordonnées 43° 36′ 42″ nord, 3° 52′ 02″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Ville Montpellier
Morphologie
Type Place
Histoire
Création XVIIIe siècle
Anciens noms Place des Arceaux
Monuments Parc du Peyrou

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Place Max-Rouquette

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Place Max-Rouquette

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Place Max-Rouquette

Géolocalisation sur la carte : Montpellier

(Voir situation sur carte : Montpellier)
Place Max-Rouquette

La Place Max-Rouquette (ancienne Place des Arceaux) à Montpellier (Hérault) doit son nom d'origine à la proximité de l'aqueduc, à l'ouest du Parc du Peyrou. Cette place se trouve dans le prolongement de la promenade du Peyrou qui date du XVIIIe siècle. Le 6 mai 2006, la place est rebaptisée Place Max-Rouquette[1] en hommage à Max Rouquette, décédé en 2005. À l'occasion de cette inauguration, des démonstrations de tambourin ont lieu.

Balle au tambourinModifier

Le 2 et 3 juillet 2005, la Coupe d'Europe des clubs champions de balle au tambourin se déroule aux Arceaux après une éclipse de deux décennies[2]. La place est en effet le haut-lieu du jeu de balle au tambourin à Montpellier entre la fin du XIXe siècle et le milieu des années 1980, date à laquelle la mise en place d'un parking automobile chasse les joueurs. C'est là que se tient notamment la première rencontre internationale France-Italie le 14 août 1955[3].

NotesModifier

  1. Inauguration de la Place Max-Rouqette sur le site officiel de la ville de Montpellier
  2. La Coupe d'Europe 2005 de tambourin à Montpellier sur le site officiel du club de tambourin de Florensac
  3. archive de la ville de Montpellier sur le site officiel de la ville de Montpellier