Place Léon-Blum

place de Paris, France

11e arrt
Place Léon-Blum
Image illustrative de l’article Place Léon-Blum
Place vue en direction du sud.
Situation
Arrondissement 11e
Quartier Roquette
Saint-Ambroise
Voies desservies 128, boulevard Voltaire
129, rue de la Roquette
2, avenue Parmentier
Historique
Création 1857
Ancien nom Place du Prince-Eugène (1857-1870)
Place Voltaire (1870-1957)
Géocodification
Ville de Paris 5462
DGI 5527
Géolocalisation sur la carte : 11e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 11e arrondissement de Paris)
Place Léon-Blum
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Place Léon-Blum
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La place Léon-Blum, anciennement mais encore parfois dénommée dans l'usage place Voltaire, est une voie située dans les quartiers de la Roquette et Saint-Ambroise du 11e arrondissement de Paris.

Situation et accèsModifier

La place Léon-Blum est accessible par la ligne    à la station Voltaire, ainsi que par plusieurs lignes de bus RATP 46 56 61 69.

Elle est située à l’intersection du boulevard Voltaire, de la rue de la Roquette et de l’avenue Parmentier.

Origine du nomModifier

Elle porte le nom de Léon Blum (1872-1950), homme d'État français et figure du socialisme.

HistoriqueModifier

Cette place est formée par décret du sous le nom de « place du Prince-Eugène », puis est renommée en 1870 « place Voltaire », en même temps que le boulevard éponyme. Par un arrêté du , elle prend le nom de « place Léon-Blum », dont la statue réalisée par Philippe Garel est présente en face de la mairie de l'arrondissement depuis 1985[1].

 
La statue du prince Eugène au premier plan, vers 1880 (photographie : Charles Marville).

Sous le Second Empire, un piédestal supporte la statue du prince Eugène Napoléon, œuvre d'Auguste Dumont. Après la défaite de 1870, elle est remplacée par une réplique de la statue de Voltaire par Jean-Antoine Houdon puis, en 1885, par une statue en bronze représentant Alexandre Ledru-Rollin, réalisée par Léopold Steiner. Elle est fondue en 1942 sous le régime de Vichy, dans le cadre de la mobilisation des métaux non ferreux. Le piédestal est retiré dans les années 1980, laissant cinq ans plus tard place à la statue de Léon Blum[2].

La place a été l'objet de travaux d'aménagement de à , afin de fluidifier la circulation automobile et de sécuriser la circulation piétonne[3].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Entre 1860 et 1865, la mairie du 11e arrondissement de Paris se trouve rue Keller. À partir de 1862, un nouveau bâtiment municipal est édifié sur cette place, sous la supervision de l'architecte Antoine-François Gancel. Elle est inaugurée en . Sous la Commune de Paris, après l'incendie de Hôtel de Ville, le bâtiment sert de mairie centrale[2].

Notes et référencesModifier

  1. place Léon Blum
  2. a et b « La place Léon Blum », paris1900.lartnouveau.com, consulté le 16 mars 2021.
  3. Mairie du 11e - Accueil, www.mairie11.paris.fr/mairie11.