Pitons du Carbet

montagne française

Pitons du Carbet
Vue des pitons du Carbet avec le piton Lacroix à gauche, le piton Dumauzé au centre le piton de l'Alma en arrière-plan à droite.
Vue des pitons du Carbet avec le piton Lacroix à gauche, le piton Dumauzé au centre le piton de l'Alma en arrière-plan à droite.
Géographie
Altitude 1 197 m, piton Lacroix[1]
Massif Martinique
Coordonnées 14° 41′ 54″ nord, 61° 06′ 50″ ouest[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région et département d'outre-mer Martinique
Ascension
Voie la plus facile Plusieurs voies d'ascension, toutes difficiles.
Géologie
Âge 1 million d'années
Roches Andésite
Type Volcan de subduction
Morphologie Dôme de lave
Activité Éteint
Dernière éruption 322 000 ans
Code GVP 360815
Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles
(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Pitons du Carbet
Géolocalisation sur la carte : Martinique
(Voir situation sur carte : Martinique)
Pitons du Carbet

Les pitons du Carbet forment un ensemble montagneux d'origine volcanique au nord de la Martinique.

GéographieModifier

 
Piton Dumauzé et piton Lacroix vus depuis le jardin de Balata.

Les pitons du Carbet forment un ensemble de dômes et de pics d'andésite qui résultent du volcanisme de la zone de subduction des Antilles. Ils se sont mis en place dans une zone effondrée du volcan bouclier plus ancien du morne Jacob[2]. La roche contient des cristaux de quartz, de biotite, d'amphibole et de plagioclase. Les dépôts de cendres et de blocs au pied des pitons démontrent que leur mise en place ne s'est pas faite sans heurts et que ceux-ci ou une partie de ceux-ci se sont écroulés plusieurs fois dans leur histoire[3]. Selon les datations les plus récentes, les pitons sont âgés d'un million à 322 000 ans[2], ce qui est relativement jeune dans l'échelle des temps géologiques. Ils sont toutefois plus anciens que la montagne Pelée située plus au nord.

Les différents pics sont regroupés dans un espace assez restreint. Le plus haut piton est le piton Lacroix qui culmine à 1 197 m d'altitude. Les autres pics importants sont le morne Piquet (1 160 m, au nord), le piton Dumauzé (1 112 m) et le piton de l'Alma (1 107 m). L'ascension de ces sommets est possible mais doit être réservée au randonneur très entraîné en raison des pentes très fortes et des sentiers rendus glissants par l'humidité extrême du climat (voies depuis le Morne-Vert à l'ouest ou depuis Absalon à l'est).

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. a et b Aurélie Germa, « Évolution volcano-tectonique de l'île de la Martinique (arc insulaire des Petites Antilles) : nouvelles contraintes géochronologiques et géomorphologiques », thèse de géologie appliquée, Université Paris Sud - Paris XI, 2008.
  3. Volcanisme de l’île de la Martinique, Institut de Physique du Globe de Paris

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :