Ouvrir le menu principal

Pissevache

Chute d'eau dans le canton du Valais
La Pissevache
Pissevache Valais.JPG
La Pissevache depuis la ligne de chemin de fer.
Autres noms
Cascade de la Salanfe
Cascade de la Sallanche
Localisation
Adresse
Localisation
Coordonnées
Caractéristiques
Hauteur totale
116 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Hydrographie
Cours d'eau
Bassin versant

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

(Voir situation sur carte : canton du Valais)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Point carte.svg

La Pissevache (ou cascade de Pissevache), également appelée cascade de Salanfe, est une cascade d'une hauteur de 116 mètres située entre Martigny et Saint-Maurice en Valais. Elle est alimentée par les eaux de la Salanfe.

HistoriqueModifier

Cette chute attire les curieux depuis les temps anciens. Des peintres et autres artistes la décrivent. Du XVIIe au XIXe siècles, l’eau de cette chute a permis de faire fonctionner des moulins et autres « artifices », comme une scie hydraulique ou un martinet. Encore en 1894, une nouvelle usine de travail sur le bois est construite qui utilise l’eau de la chute[1].

Goethe écrit en 1779 : « Enfin nous arrivâmes devant la cascade qui mérite plus que beaucoup d’autres sa renommée. […] Nous grimpâmes tout auprès, nous nous assîmes à côté, et nous désirâmes passer à cette place des heures et des jours »[2].

Le lieu devient touristique surtout depuis 1860. Une passerelle permettant aux touristes de passer sous la cascade est construite en 1866, à mi-hauteur de la chute. La visite coûtait un franc suisse de l'époque[1].

À la fin du XIXe siècle, une des plus anciennes usines hydroélectriques fut construite au haut de la cascade, la centrale de Pissevache. La chute faillit disparaître avec la construction du barrage de Salanfe de 1947 à 1950 et la construction de la centrale hydroélectrique de Miéville. Depuis lors son débit a considérablement diminué. Actuellement le débit de cette chute varie au gré des précipitations[1].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Cascade de la Pissevache », site de la commune de Vernayaz.
  2. « Gorges du Trient & cascade de la Pissevache », sites géologiques, sur le site www.valais.ch.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier