Pison

homme politique romain

Caius Calpurnius Piso, dit Pison, (? - 65) est un aristocrate romain banni par Néron.

Pison
Fonctions
Consul
Sénateur romain
Biographie
Décès
Époque
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Livia Orestilla
Arria Galla (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Calpurnius Galerianus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gens

Il est consul suffect en 41.

Il organise en 65 la conspiration dite de Pison contre Néron dans laquelle sont impliqués Sénèque et Lucain[1]. Sa découverte entraîne la mort de Pison par suicide, lequel lui fut imposé par Néron. Pison se fit couper les veines des bras.

Cette conspiration cause indirectement la mort de Pétrone, accusé injustement par Tigellin, préfet du prétoire, d'y avoir participé. Pétrone se suicidera peu après sur ordre de Néron.

RéférencesModifier

  1. Catherine Virlouvet (dir.), Nicolas Tran et Patrice Faure, Rome, cité universelle : De César à Caracalla 70 av J.-C.-212 apr. J.-C, Paris, Éditions Belin, coll. « Mondes anciens », , 880 p. (ISBN 978-2-7011-6496-0, présentation en ligne), chap. 3 (« Une maison pleine de Césars »), p. 183-184.