Piotta (chanteur)

rappeur italien
Piotta
Description de cette image, également commentée ci-après
Piotta en 2009.
Informations générales
Nom de naissance Tommaso Zanello
Naissance (47 ans)
Rome, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, hip-hop italien
Années actives Depuis 1994
Labels La onda grande
Site officiel www.piotta.net

Piotta, de son vrai nom Tommaso Zanello, né à Rome le , est un rappeur italien. Piotta, signifiant en argot romain 100 livres, est devenu célèbre avec sa chanson Supercafone. Il fonde en 2005 le label La onda grande, voué à la recherche et au lancement de nouveaux artistes hip-hop italiens.

BiographieModifier

 
Piotta (au centre) en concert avec le groupe Cor Veleno.

Tommaso Zanello, d'un père romain et d'une mère milanaise, grandit dans le quartier de Montesacro. Il est surnommé Piotta pour ses lunettes rondes comme des pièces de monnaie de cent lires, signifiant en argot romain 100 livres[1]. Il termine ses études classiques au liceo Giulio Cesare ; après avoir travaillé en tant que DJ au sein de certaines radios romaines, il commence à écrire et à composer des textes rap.

Il forme avec Colle der Fomento et Ice One, le groupe Taverna VIII Colle Roma, qui travaille sur le circuit underground. En 1997 sort la mixtape La banda der trucido, suivie par des enregistrements solo comme Ciclico, inclus dans la bande-originale du film Torino Boys. En 1998, il remporte le titre de meilleur MC italien au magazine AL Magazine[2], et sort son premier LP Comunque vada sarà un successo, contenant les singles Dimmi qual è il nome et Supercafone. Le LP est réédité en 1999 avec l'ajout de quelques pistes et remixes ; Supercafone est certifié disque de platine.

En 2000, le single de Piotta, La Mossa del giaguaro atteint la 15e des classements musicaux italiens[3]. En 2004, avec Ladro di te, il participe au Festival de Sanremo. Il crée en 2005 le label La onda grande, voué à la recherche et au lancement de nouveaux artistes hip-hop italiens[4].

En 2006, il remporte le Premio Roma Videoclip avec la vidéo de Non fermateci, en collaboration avec le photographe Alfredo Villa[5]. La même année, il publie son premier livre Pioggia che cade, vita che scorre (Arcana), ou Tommaso Piotta Zanello racconta Lorenzo Jovanotti Cherubini qui dépasse les 20 000 exemplaires vendus atteignant le top 50, après Troppo Avanti - Come sopravvivere al mondo dello spettacolo (Castelvecchi).

En 2015, il continue ses collaborations à commencer avec Kutso.

DiscographieModifier

Albums studioModifier

SinglesModifier

  • 1998 - Spingo io/Ciclico remix '98 (extrait de l'album Comunque vada sarà un successo) (12 s)
  • 1999 - Supercafone
  • 1999 - La valigia/Incompatibile (extrait de l'album Comunque vada sarà un successo) (12 s)
  • 1999 - Supercafone/Dimmi qual è il nome (extrait de l'album Comunque vada sarà un successo) (12 s)
  • 2000 - La mossa del giaguaro (12 s)
  • 2000 - Il mambo del Giubileo/Cosa è successo? (12 s)
  • 2001 - Eurocontanti (Eurocontenti)
  • 2002 - La grande onda (extrait de l'album La grande onda)
  • 2004 - Ladro di te
  • 2004 - Ladro di te "Tutto CD"
  • 2006 - Non fermateci (extrait de l'album Multi culti)
  • 2007 - Troppo avanti (extrait de l'album Multi culti)
  • 2008 - La grande onda (extrait de l'album La grande onda)
  • 2009 - S(u)ono diverso (extrait de l'album S(u)ono diverso)
  • 2010 - A testa alta (extrait de l'album S(u)ono diverso)
  • 2010 - Ti amo, ti odio (extrait de l'album S(u)ono diverso)
  • 2010 - Sabotaggio (extrait de l'album S(u)ono diverso)
  • 2011 : Mai mai mai
  • 2012 : Piotta è morto
  • 2013 : Sei meglio te
  • 2014 : BBW
  • 2015 : 7 vizi capitale
  • 2015 : Wot! (Capitano mio capitano)
  • 2015 : Kitty

CollaborationsModifier

  • 1995 - Funkadelico (avec Ice One)
  • 1996 - Ciao ciao (avec Colle der Fomento et Kaos One)
  • 1997 - La banda der trucido (avec Rome Zoo) (album)
  • 1999 : Garanti del talento sul 950 (avec Fritz Da Cat)
  • 2000 : Rime e numeri (avec Cor Veleno)
  • 2001 : Combattimento mortale (avec Flaminio Maphia)
  • 2002 : 42 gradi (avec Cor Veleno)
  • 2004 : Antipopstar (avec Afura)
  • 2007 : Prodotti a-tipici (avec AA.VV.) (album)
  • 2007 : Troppo avanti (avec CapaRezza)
  • 2007 : Che cazzo vuoi?! (avec Sano Business)
  • 2008 : V:Day 2.0 (avec Leo Pari et Radici nel cemento)
  • 2008 : L'uomo di vetro 2.0 (avec Luca Bussoletti)
  • 2010 - No al nucleare
  • 2011 : La fine del mondo (avec Useless Wooden Toys)
  • 2011 : Alti e bassi (avec Rezophonic)
  • 2012 : Roma Calling (avec Rancore)
  • 2012 : Odio gli indifferenti (avec Capovilla)
  • 2012 : Goccia dopo goccia (avec Bunna)
  • 2012 : Troppo poco (avec F. Di Giacomo)
  • 2012 : Troppo poco (avec Bud Spencer Blues Explosion)
  • 2014 : Questo è un grande paese (avec Lo Stato Sociale)
  • 2015 : Il tuo altare (avec Cisco)
  • 2015 : L'amore è... (avec KuTso)
  • 2015 : Rise up (avec Afrika Bambaataa)
  • 2015 : Wot! (Capitano mio capitano) (avec Captain Sensible)
  • 2015 : 7 vizi Capitale (avec Il Muro del canto)
  • 2015 : Barbara (avec Modena City Ramblers)

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Definizione di piotta », sur Dizionario Hoepli online (consulté le 16 mars 2014).
  2. (it) « Piotta: l’intervista », sur HotMC (consulté le 11 juin 2016).
  3. Search for "piotta" performed at Italiancharts.com.
  4. (it) Ferrari, Paolo. "Er Piotta, cafone pensante", La Stampa, 2007.
  5. (it) « Piotta Biografia », sur rockit (consulté le 11 juin 2016).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :