Les pinopodes sont de petites protrusions utérines apparaissant sur l'endomètre entre le 20e et le 22e jour d'aménorrhée chez la femme[1], soit à peu près le moment de l'implantation (5e à 7e jour après la fécondation).

Leur développement est accentué par la progestérone et inhibé par les œstrogènes. Ils ne persistent que pendant 2 à 3 jours.

Cette progestérone provenant du follicule jaune qui la secrète pendant le cycle de la femme considéré comme normal à cette époque précoce de la gestation.

Notes et référencesModifier

  1. Jean Foucrier et Guillaume Bassez, Embryologie humaine PCEM1 : Cours, exercices, annales et QCM corrigés, Ediscience, , 368 p. (ISBN 978-2-10-053783-9, lire en ligne), « Manifestations durant la seconde semaine du développement », p. 244-245