Pinamonte Bonacossi

politicien italien

Pinamonte Bonacossi ou Bonacolsi (en italien Pinamonte dei Bonacolsi) (né en ? - décédé le à Mantoue)[1] était un homme politique italien du XIIIe siècle. Il fut le premier membre de la puissante famille des Bonacossi à diriger la ville de Mantoue en Italie.

Pinamonte Bonacossi
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
MantoueVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Famille
Père
Martino dei Bonacolsi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Corrado dei Bonacolsi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Coat of arms of the House of Bonacolsi.svg
Blason: de gueules, à trois fasces d'or

BiographieModifier

Fils du feudataire véronais Rinaldo Bonacolsi, il fut successivement doyen du peuple de Mantoue en 1259, co-recteur en 1272 puis seul recteur de Mantoue et capitaine général en 1274 et enfin, en 1276, capitaine général perpétuel devenant ainsi seigneur souverain de facto.

Parvenu à la souveraineté, il quitta les guelfes pour les gibelins, s'allia avec les maisons de Vérone et della Scala, vainquit les Padouans, les Vicentins, et se maintint au pouvoir jusqu'en 1291 malgré plusieurs séditions.

Il abdiqua en janvier 1291 au profit de son troisième fils Bardellone Bonacossi et décéda en 1293.

Dante cite Pinamonte Bonacossi dans la Divine Comédie (L'Enfer, Chant XX, 95-96).

Notes et référencesModifier

  1. (it) « BONACOLSI, Pinamonte in "Dizionario Biografico" », sur www.treccani.it (consulté le )

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier

SourcesModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.