Pilonnement

Le pilonnement désigne le déplacement vertical d'un bateau (de haut en bas), c'est l'un des trois déplacements possibles d'un navire avec l'embardée et le cavalement[1],[2],[3].

Le mouvement de pilonnement (1)

Il est causé par la rencontre avec les vagues. Particulièrement désagréable pour les passagers et l'équipage, il peut être associé au tangage pour créer le tossage, dangereux pour la structure de l'étrave.

Tableau de synthèseModifier

Les mouvements et déplacements d'un navire dans l'espace
Axe de rotation

ou de déplacement

Déplacement Mouvement rotationnel Angle Schéma
x : Longitudinal
Cavalement (3) : Déplacement horizontal d'avant en arrière Roulis (6) : Oscillation latérale de bâbord à tribord (vagues, vent, etc.) Axe de rotation dans la plus grande longueur du bateau. Gite / Angle de roulis
y : Transversal
Embardée (2) : Déplacement horizontal latéral Tangage (5) : Oscillation d'avant en arrière, la proue se relève et s'abaisse (vagues, etc.) Axe de rotation dans la largeur du bateau Assiette

(pas de sens en marine)

z : Vertical Pilonnement (1) : Déplacement vertical de l'altitude du bateau Lacet (4) : Oscillation sur le plan horizontal, modifiant le cap

(mouvement de la barre, dérive lié au courant, au vent, vagues...)

Axe de rotation coaxiale au mât Cap

Notes et référencesModifier

  1. Aviron club d'aiguebelette, « La physique et l’aviron 1 », (consulté le 7 janvier 2020)
  2. « Les 6 déséquilibres du nageur » (consulté le 7 janvier 2020)
  3. Frédéric Le Pivert, « Étude et Développement de méthodes analytiques pour le calcul des probabilités de chavirement », sur https://www.researchgate.net, (consulté le 7 janvier 2020)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier