Anija (commune)

commune estonienne (2017)
(Redirigé depuis Pillapalu)

Anija
(ekk) Anija vald
Blason de Anija
Héraldique
Drapeau de Anija
Drapeau
Anija (commune)
Sauna à Ukuaru.
Administration
Pays Drapeau de l'Estonie Estonie
Comté Harju
Maire
Mandat
Riivo Noor
Depuis 2019
Démographie
Population 6 262 hab. (2021)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 59° 20′ 14″ nord, 25° 20′ 00″ est
Superficie 53 291 ha = 532,91 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Estonie
Voir sur la carte topographique d'Estonie
City locator 14.svg
Anija
Géolocalisation sur la carte : Estonie
Voir sur la carte administrative d'Estonie
City locator 14.svg
Anija
Géolocalisation sur la carte : comté de Harju
Voir sur la carte administrative du comté de Harju
City locator 14.svg
Anija
Liens
Site web Site de la commune de Anija

Anija est une commune d'Estonie située dans le comté de Harju, dont le chef-lieu est Kehra.

GéographieModifier

La commune s'étend sur 532,91 km2 au sud-est de Tallinn.

LocalitésModifier

 
Commune de Anija(rouge)
dans le comté de Harju (jaune)

La commune regroupe 33 localités[1]

Nom Type Pop.
Aavere village 13
Aegviidu bourg 674
Alavere village 347
Anija Küla village 92
Arava village 38
Härmakosu village 46
Kaunissaare village 83
Kehra Küla village 29
Kehra centre urbain 2 759
Kihmla village 28
Kuusemäe village 26
Lehtmetsa village 707
Lilli village 82
Linnakse village 58
Looküla village 46
Lükati village 53
Mustjõe village 30
Paasiku village 38
Parila village 76
Partsaare village 17
Pikva village 101
Pillapalu village 93
Rasivere village 45
Raudoja village 59
Rooküla village 75
Salumetsa village 35
Salumäe village 59
Soodla village 77
Uuearu village 38
Vetla village 55
Vikipalu village 101
Voose village 67
Ülejõe village 212

HistoireModifier

Anija est mentionné pour la première fois en 1241 sous le nom de Hangægus dans le Liber Census Daniæ[2]. Le manoir d'Anija a été construit au XIXe siècle sur l'emplacement d'un bâtiment datant du XVe siècle. Détruit par un incendie lors de la révolution russe de 1905, il est ensuite reconstruit et constitue avec son parc l'un des ensembles patrimoniaux les mieux conservés du pays[3].

Aavere est mentionné pour la première fois en 1241 sous le nom de Haaueeræ dans le Liber Census Daniæ, sous le règne de Valdemar II du Danemark. En 1355, le village dépend du manoir de Pirsu (ou Pirsen), puis en 1540, de celui d'Anija. Il fait alors partie de la paroisse de Harju-Jaani. Il porte son nom actuel depuis 1923[4].

En 1326, l'évêque de Revel (aujourd'hui Tallinn) se fait construire un château vers Kaunissaare qui est détruit par la suite. Un nouveau manoir (Kaunissaare mõis) est construit en 1815 et détruit dans un incendie en 1944[5]. Le réservoir est mis en service en 1984, sous le régime soviétique.

Le village de Pillapalu est créée par l'État estonien dans les années 1930 comme colonie de peuplement au milieu de la forêt le long de la route Piibe qui relie Tallinn à Tartu.

Soodla est mentionné pour la première fois en 1241 sous le nom de Sotal. Il a été reconstruit dans la seconde moitié du XXe siècle. Le village de Vetla est mentionné pour la première fois en 1379 sous le nom de Vettevilge puis en 1694 sous celui de Wetla.

Le bourg d'Aegviidu est réuni à la commune en 2017.

DémographieModifier

La population s'élevait à 5 754 habitants en 2011[6] et à 6 253 habitants en 2021, à la suite du rattachement d'Aegviidu

LittératureModifier

Anija a une importance littéraire pour les Estoniens, car c’est le cadre d’un roman social-révolutionnaire d’Eduard Vilde, Kui Anija mehed Tallinnas käisid (« Lorsque les hommes d’Anija vont à Tallinn »)

Notes et référencesModifier

  1. https://andmed.stat.ee/en/stat/rahvaloendus__rel2021__rahvastiku_paiknemine__elukoht-ja-soo-vanusjaotus/RL21003/table/tableViewLayout2
  2. (et) Anija küla, eestigiid.ee
  3. (et) Ivar Sakk, Estonian Manors - A Travelogue, Tallinn, Sakk & Sakk OÜ, (ISBN 9949-10-117-4), p. 54
  4. (et) Dictionary of Estonian Place names, Institut de la langue estonienne
  5. (et) Kaunissaare mõis, Manoirs d'Estonie
  6. (ekk) « Omavalitsusüksuste võrdlus », Portail de l'office statistique régional (Statistikaameti piirkondlik portaal),

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :