Pietro Piller Cottrer

fondeur italien

Pietro Piller Cottrer
Image illustrative de l’article Pietro Piller Cottrer
Pietro Piller Cottrer
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active de 1994 à 2013
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Italie Italienne
Nationalité Italie
Naissance (46 ans)
Lieu de naissance Pieve di Cadore
Taille 1,80 m
Poids de forme 70 kg
Surnom Piter
Caterpiller
Club C.S. Carabinieri
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 2 1
Championnats du monde 1 0 2
Coupe du monde (globes) 1 1 1
Coupe du monde (épreuves ind.) 5 8 7

Pietro Piller Cottrer, né le à Pieve di Cadore, est un skieur de fond italien. Il est quatre fois médaillé aux Jeux olympiques dont un titre en relais à Turin en 2006 et deux médailles individuelles. Dans son palmarès, figure également un titre de champion du monde du 15 km en 2005 et le classement de la Coupe du monde de distance en 2009.

BiographieModifier

Surnommé « Caterpiller »[1], il a débuté au niveau international en 1994, obtenant son premier succès le lors du 50 km d'Holmenkollen disputé en style libre, gagnant avec plus d'une minute d'avance sur les Norvégiens Tor Arne Hetland et Bjørn Dæhlie. Il s'agit du premier Italien à s'imposer sur cette étape classique du ski nordique[2].

Il est ensuite sélectionné pour ses premiers Jeux olympiques d'hiver en 1998 à Nagano terminant seizième au 50 km libre. Durant cette course, alors qu'il était positionné au deuxième rang à la mi-course, il chute dans un descente et atterrit dans les filets de protection lui faisant perdre environ trois minutes[3]. Aux Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002, il obtient sa première médaille lors du relais en compagnie de Giorgio Di Centa, Fabio Maj et Cristian Zorzi. Il a connu une déception personnelle durant ses Jeux, terminant quatrième lors du 30 km libre à un dixième de la médaille de bronze[4]. Le , il devient champion du monde du 15 km libre devant son compétriote Fulvio Valbusa à Oberstdorf.

Lors des Jeux olympiques d'hiver de 2006, se déroulant à Turin en Italie, il est médaillé de bronze à la poursuite 30 km battu de neuf dixièmes par le vainqueur russe Ievgueni Dementiev. Il s'agit de l'arrivée la plus serrée dans cette épreuve de l'histoire[5]. Ensuite, il permet de manière significative aux Italiens d'obtenir l'or olympique du relais devant leur public avec le meilleur temps de son équipe, positionnant le dernier relayeur en tête, Christian Zorzi[6]. Lors de la saison 2008-2009, à la suite de sa victoire lors de l'épreuve pré-olympique de Whistler, il est devenu l'Italien le plus victorieux en Coupe du monde avec six succès[7]. Il est récompensé en fin de saison par le petit globe de cristal de la distance avec vingt points d'avance sur Dario Cologna.

En 2010, il est médaillé d'argent lors du 15 km libre des Jeux olympiques de Vancouver, dominé par Dario Cologna.

Le fondeur a annoncé sa retraite sportive en [8].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques[9]
Épreuve / Édition Sprint 15 km Poursuite
2 × 15 km
30 km 50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
JO 1998
  Nagano
      [10] [10] 16e  
JO 2002
  Salt Lake City
    6e[11]    
JO 2006
  Turin
        5e  
JO 2010
  Vancouver
      14e   26e 9e

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  •  : pas d'épreuve
  • — : n'a pas participé à l'épreuve

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition   Thunder Bay 1995   Trondheim 1997   Lahti 2001   Val di Fiemme 2003   Oberstdorf 2005   Sapporo 2007   Liberec 2009   Oslo 2011
15 km libre   9e
20 km poursuite 9e 9e
30 km poursuite 20e   32e 13e
30 km classique départ en ligne 38e
30 km libre départ en ligne 4e
50 km libre départ en ligne 8e 14e 11e 19e
Relais 4 × 10 km libre   10e 4e 9e 4e 5e

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 3e en 2008.
    • Meilleurs classements en distance : 1er en 2009, 2e en 2008.
  • 32 podiums :
    • 12 podiums en épreuve par équipes : 2 victoires, 9 deuxièmes places et 1 troisième place.
    • 20 podiums en épreuve individuelle : 5 victoires, 8 deuxièmes places et 7 troisièmes places.

Il a également gagné une étape du Tour de ski 2007-2008 à Nové Město na Moravě.

Dernière mise à jour le

Détail des victoires individuellesModifier

Épreuve / Édition 3,3 km
libre
15 km Poursuite
2 × 15 km
50 km
libre
Tour de ski ou
Finales ou
Nordic Opening
libre classique
1996-97   Oslo
2003-04   Beitostølen
2005-06   Canmore
2007-08   Bormio
2008-09   Whistler

RéférencesModifier

  1. (it) Primo argento olimpico per l'Italia con il fondista Piller Cottrer, sur ilsole24ore.com, le 15 février 2010
  2. (it) Esplora il significato del termine: E Piller Cottrer domina la maratonaE Piller Cottrer domina la maratona. Corriere Della Serra. 16 mars 1997, p. 46
  3. (en) Biographie, sur i.nbcolympics.com, consulté le 31 mars 2014
  4. (en)Résultats 30 km libre JO 2002, sur fis-ski.com
  5. (en) Poursuite 30 km aux JO de Turin 2006, sur sports-reference.com
  6. (en) Relais 4 x 10 km aux JO de Turin 2006, sur sports-reference.com
  7. (en) Piller Cottrer Wins World Cup Pursuit as Italians Dominate, sur fasterskier.com, le 17 janvier 2009
  8. (it) Pietro Piller Cottrer annuncia il ritiro, sur rai.it, le 27 février 2013
  9. (en) Profil olympique de Pietro Piller Cottrer sur sports-reference.com
  10. a et b Le programme des Jeux de 1998 comprend un 10 kilomètres classique et une poursuite disputée sur 15 km.
  11. Le programme des Jeux de 2002 comprend une poursuite disputée sur 20 km.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :