Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour accumulation de fragments de roches, voir Éboulis.
Pierrier de marine monté sur le bastingage de la goélette Lynx.

Un pierrier est un petit canon monté sur pivot, de façon à pouvoir disposer d’une grande latitude de tir en gisement et en site. Inventé au Moyen-Âge, le pierrier reste utilisé jusqu'au XIXe siècle, notamment sur les navires de guerre ou les canonnières. Il peut tirer des boulets de pierre, des boulets de fer ou de la mitraille[1]. Un pierrier sans précision est généralement à chargement par la bouche, mais il existe également des pierriers à chargement par la culasse, les pierriers à boîte[2].


Notes et référencesModifier

  1. Michel Vergé-Franceschi, Dictionnaire d'histoire maritime.
  2. François-Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Dictionnaire militaire portatif, contenant tous les termes propres à la guerre...,, tome 3, Paris, 1768, Lire en ligne.

AnnexesModifier