Pierre de Morestel

évêque de Maurienne (1256-1261)

Pierre de Morestel dit Pierre III, mort en 1261, est un chanoine devenu évêque de Maurienne au XIIIe siècle.

Pierre de Morestel
Fonctions
Évêque de Maurienne
-
Évêque
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès

BiographieModifier

Pierre de Morestel est originaire de la Provenchère, dans la vallée des Huiles[1]. Il appartient à la famille seigneuriale dauphinoise de Morestel (ou Morêtel)[2]. Un rameau possède une tour à Provenchère, se trouvant vassale des vicomtes de La Chambre[1].

Pierre de Morestel est chanoine dans le Chapitre de Saint-Jean-de-Maurienne lorsqu'il est choisi par ses paires pour diriger le diocèse de Maurienne, très probablement en 1258[3], voire déjà en 1256[4]. Il est désigné sous le nom de Pierre III[2],[5].

Au cours de cette même année, Pierre d'Aigueblanche de Tarentaise, évêque de Hereford (Angleterre), fonde la collégiale Sainte-Catherine de Randens, un hameau d'Aiguebelle[3],[5],[6]. Gabrielle Michaux indique cependant que cette « fondation n'a pas été approuvée, ni consentie par l'évêque de Maurienne, alors en place »[7]. Cette situation durera jusqu'en 1306[7].

Il acquiert, toujours en 1258, une maison et une tour du château de L'Huïlle, pour de la somme de 27 000 sols viennois, sur un prix de départ de 42 000 sols[1]. Le restant correspond à la dot apportée à l'épouse, issue des Arvillard, à son neveu, Chabert[1].

La fin de son épiscopat est donnée pour l'an 1261[4],[8].

RéférencesModifier

  1. a b c et d Michèle Brocard, Maurice Messiez-Poche, Pierre Dompnier, Histoire des communes savoyardes : La Maurienne - Chamoux - La Rochette (vol. 3), Roanne, Éditions Horvath, , 558 p. (ISBN 978-2-7171-0289-5), p. 533. ([PDF] lire en ligne).
  2. a et b Gustave de Rivoire de La Bâtie, Armorial de Dauphiné contenant les armoiries figurées de toutes les familles nobles et notables de cette province, accompagnées de notices généalogiques complétant les nobiliaires de Chorier et de Guy Allard, Lyon, Imprimerie Louis Perrin (réimpr. 1969 (Allier - Grenoble)) (1re éd. 1867), 821 p. (lire en ligne), p. 446-447
  3. a et b Histoire du diocèse de Maurienne, 1846, p. 137 (lire en ligne).
  4. a et b Réjane Brondy, Bernard Demotz, Jean-Pierre Leguay, Histoire de Savoie - La Savoie de l'an mil à la Réforme, XIe au début du XVIe siècle, Ouest France Université, , 626 p. (ISBN 2-85882-536-X), p. 253.
  5. a et b Joseph-Antoine Besson, Mémoires pour l'histoire ecclésiastique des diocèses de Genève, Tarentaise, Aoste et Maurienne et du décanat de Savoye, S. Hénault, 1759 (copie de l'exemplaire bibliotheque cant. et univ. lausanne), 506 p. (lire en ligne), p. 292.
  6. Gabrielle Michaux, Le chapitre cathédral de Saint-Jean-de-Maurienne du XIe au XIVe siècle, vol. 37, Société d'histoire et d'archéologie de Maurienne, (ISSN 0336-0539), p. 82.
  7. a et b Gabrielle Michaux, Le chapitre cathédral de Saint-Jean-de-Maurienne du XIe au XIVe siècle, vol. 37, Société d'histoire et d'archéologie de Maurienne, (ISSN 0336-0539), p. 74.
  8. Histoire du diocèse de Maurienne, 1846, p. 141 (lire en ligne).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Chanoine Ambroise Angley (18xx-18xx, historien et prêtre), Histoire du diocèse de Maurienne, Saint-Jean-de-Maurienne, impr. de J.-B. Héritier, , 500 p. (lire en ligne), « LIII. Pierre de Morestel », p. 137-141.
  • Alexis Billiet, Chartes du diocèse de Maurienne, vol. 1, Chambéry, imp. de Puthod fils, , 446 p. (lire en ligne).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier