Ouvrir le menu principal

Pierre de La Baume

prélat catholique

Pierre de La Baume
Image illustrative de l’article Pierre de La Baume
Biographie
Naissance
à Montrevel
Drapeau de la Savoie Duché de Savoie
Ordre religieux Ordre cistercien
Décès
à Arbois Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Paul III
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Giovanni e Paolo
Évêque de l’Église catholique
Archevêque de Besançon
Évêque-coadjuteur de Besançon
Évêque de Genève

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
Blason famille Labaume-Montrevel.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pierre de La Baume, né à Montrevel-en-Bresse en 1477 et mort à Arbois le , est un cardinal du XVIe siècle. Issue de la famille de La Baume, originaire de la Bresse, il est l'oncle du cardinal Claude de La Baume (1534 - 1594).

Repères biographiquesModifier

Pierre de La Baume est né à Montrevel-en-Bresse en 1477[1]. Il est le fils de Guy de La Baume, comte de Montrevel[1]. Il est issue de la famille noble des La Baume, originaire de la Bresse[1],[2]. Il a un frère, Claude de La Baume, futur maréchal de Bourgogne, conseiller et chambellan de l'Empereur Charles-Quint, chevalier de la Toison d'Or, tout comme son père[1].

Pierre de La Baume est chanoine d'Aix-en-Provence et de Lyon. À partir de 1510 il est abbé commendataire de Saint-Claude, de Notre-Dame de Pignerol, de Saint-Just, de Suze et de Moustier-Saint-Jean. Le duc Charles III de Savoie l'envoie comme conseiller au Ve concile du Latran de 1512 à 1517. Il est élu évêque de Genève en 1522; ses hésitations et tergiversations politiques lui aliénèrent les Genevois alors en pleine révolution politique et religieuse. Victime des désordres provoqués par les partisans de la Réforme, il s'exile au pays de Gex en 1527, puis, lors d'une vaine tentative de retour à Genève, il transfère le nouveau chapitre de Genève à Annecy en 1533.

Ses neveux, Louis de Rye et Philibert, lui succèdent à la tête de l'épiscopat de Genève[3],[4].

Le pape Paul III le crée cardinal lors du consistoire du . La Baume succède à l'archidiocèse de Besançon en 1541 et résigne en 1543 au profit de son neveu Claude de La Baume.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d André Chastel, Anne-Marie Lecoq, « Le retable de Pierre de La Baume à Saint-Claude », Monuments et mémoires de la Fondation Eugène Piot, no 61,‎ , p. 165-204 (lire en ligne).
  2. Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France (vol. 2), Société du Grand armorial de France, (lire en ligne [PDF]), p. 16, « De La Baume de Montrevel ».
  3. Hélène Perceveaux et Paul Perceveaux, Histoire du Valromey, H. et P. Perceveaux, , 569 p., p. 152.
  4. Réjane Brondy, Bernard Demotz, Jean-Pierre Leguay, La Savoie de l’an mil à la Réforme, XIe siècle-début XVIe siècle, Rennes, Ouest-France, , 455 p. (ISBN 2-85882-536-X), p. 333.