Ouvrir le menu principal

Pierre Yameogo

réalisateur
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yameogo.
S. Pierre Yameogo
Nom de naissance Sakama Pierre Yameogo
Surnom Saint Pierre Yameogo
Naissance
Koudougou, Burkina Faso
Nationalité Drapeau du Burkina Faso Burkinabé
Décès (à 63 ans)
Ouagadougou, Burkina Faso
Profession Réalisateur
Films notables Dunia, Laafi, Wendemi, Tourbillon, Delwende, Moi et mon blanc, Bayiri

Pierre Yameogo est un réalisateur burkinabé né le à Koudougou au Burkina Faso[1] et mort le à Ouagadougou[2].

BiographieModifier

Pierre Yameogo a fait ses études en France au Conservatoire Libre du Cinéma Français et à l'Université Paris VIII. Il a fondé les sociétés de production Afix Productions et Dunia Productions qui produisent ses propres films ainsi que les films d'autres réalisateurs burkinabé[3].

En 2005, son film Delwende a reçu le prix de l'Espoir au Festival de Cannes - Un Certain Regard

FilmographieModifier

  • 1984 : L'Œuf silhouette
  • 1987 : Dunia
  • 1991 : Laafi (Tout va bien)
  • 1993 : Wendemi (l'enfant du bon Dieu)
  • 1998 : Silmandé (Tourbillon)[4]
  • 2003 : Moi et mon blanc
  • 2005 : Delwende (Lève-toi et marche)
  • 2007 : Réfugiés…. mais humains
  • 2011 : Bayiri, la patrie

Sélections et récompensesModifier

  • Dunia : Mogadiscio 1987, Médaille de Bronze et Prix de l’Unicef / Laon 1988, Festival du Jeune Cinéma Prix Spécial du Jury / Manheim 1988, Festival : Prix de la Coopération Economique / Montréal 1989, Festival Vues d’Afrique : Prix Radio Canada
  • Laafi (Tout va bien) : Cannes 1991, Semaine Internationale de la Critique / Ouagadougou, Fespaco 1991
  • Wendemi (L'enfant du bon Dieu) : Ouagadougou, Fespaco 1993, Première Mondiale, Prix de l’Unicef, Prix de l’ACCT, Prix de la ville de Ouagadougou, Mention Spéciale du Jury / Genève 1993, Festival Black Movie, Prix de la Télévision Suisse Romande / Cannes 1993, Sélection Officielle “Un Certain Regard” / New York Film Festival 1993 / Montréal 1993, Festival du Film du Monde / Toronto 1993, Festival des Festivals
  • Silmandé (Tourbillon) : Namur 1998 Prix PROCIREP / Carthage 1999 Prix ACCT
  • Moi et mon blanc : Ouagadougou, Fespaco 2003 , Prix de la ville de Turin
  • Delwende (Lève toi et marche) : Cannes 2005 Sélection Officielle “Un Certain Regard”, Prix de l’Espoir, et mention du Jury œcuménique
  • Bayiri, la patrie : Khouribga (Maroc)[5] 2012 Grand prix Sembène Ousmane

Notes et référencesModifier

  1. « S. Pierre Yameogo - IMDb » (consulté le 2 juin 2013)
  2. Bourelma, « Page triste: décès du cinéaste burkinabè Saint Pierre Yaméogo », sur WakatSéra, (consulté le 1er avril 2019)
  3. « Biographie de Pierre Yaméogo », sur Africultures (consulté le 2 juin 2013)
  4. « Critique - Tourbillon (Silmandé) », sur Africultures (consulté le 2 juin 2013)
  5. « Bayiri, la patrie » (consulté le 2 juin 2013)

Voir aussiModifier