Pierre Weill (journaliste)

journaliste français de radio
Pierre Weill
Image illustrative de l’article Pierre Weill (journaliste)

Naissance (68 ans)
Mulhouse
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Journaliste
Années d'activité depuis 1972
Médias
Pays Drapeau de la France France
Média Radio
Fonction principale Rédacteur en chef du 7/9 du week-end
Radio France Inter

Pierre Weill est un journaliste français de radio travaillant à la rédaction de France Inter depuis 1979.

BiographieModifier

Pierre Weill est né le à Mulhouse dans le quartier du Hasenrain. Il intègre en 1969 Sciences Po Strasbourg, puis entame en 1972 sa carrière de journaliste avec un contrat d’animateur remplaçant chez Europe 1[1]. Il y reste deux ans avant de rejoindre RMC, où il anime une émission musicale, Motus. Il entre à la rédaction de France Inter en 1979, au service étranger à partir de 1986.

Pierre Weill est correspondant de Radio-France à Jérusalem pendant 13 ans entre 1990 et 2002[2].

À son retour à Paris en 2002, il présente l'émission culturelle Résonance (en semaine de 18 h 15 à 19 h).

De à , il assure la présentation du 7/9 de France Inter en remplacement de Stéphane Paoli, malade. Il présente aussi le 7/9 du week-end de jusqu'en . D' à , il anime le 18/20 le dimanche, puis l'émission C'est demain la veille.

De à , il anime l'émission de politique internationale Partout ailleurs le vendredi à 19h20 et assure les remplacements d'Alain Bédouet à la présentation de l'émission Le téléphone sonne, dont il devient présentateur titulaire à partir de la rentrée 2012[3] et ce jusqu'à l'été 2014 et son remplacement par Hélène Jouan[4].

À compter de , il est rédacteur en chef du 7/9 du week-end, et intervient aux côtés de Patricia Martin pour l'interview politique de h 20. Il reste remplaçant à la présentation du 7/9 et du Téléphone sonne.

Depuis le début de la saison 2017-2018, il n'est plus de manière permanente à l'antenne : il remplace Hélène Roussel au Cinq sept, Nicolas Demorand au Sept neuf, Fabienne Sintes au 18/20 et Éric Delvaux au Six neuf du week-end.

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier