Pierre Pessemesse

écrivain occitan

Pierre Ernest André Pessemesse (en occitan Pèire Pessamessa (né le , à Marseille - mort le à Buoux) est un écrivain et romancier occitan ainsi qu'un homme politique[1],[2]. Il a écrit en provençal. Il est surtout connu par son œuvre majeure Nhòcas e bachòcas et par son engagement occitaniste.

Pierre Pessemesse
Image dans Infobox.
Fonctions
Président
Cercle d'Afrairament Occitanocatalan
-
Maire de Buoux
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
BuouxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Pèire PessamessaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Écrivain, militant culturel, speakerVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Il a commencé à écrire dans la revue occitano-catalane Vida Nova et ensuite dans la revue catalane Serra d'Or. Il a reçu le Prèmi Occitània aux Jòcs Florals de Alghero en 1962. Il a reçu le Prix Joan Bodon en 1996 et le Prix Batista i Roca en 2005. En 2012, il a reçu le Grand Prix Littéraire de Provence[3],[4].

Il a été également critique littéraire et a réalisé diverses émissions de radio et aussi des films en occitan. Depuis très longtemps il a été membre du Cercle d'Afrairament Occitanocatalan occitan dont il est devenu président le et ce jusqu'en 2015.

Il a exercé la fonction de maire de Buoux (Provence) durant 28 ans. Sa fille Estelle Pessemesse a été actrice en 2003 dans le film Malaterra[5].

ŒuvresModifier

  • La tèrra acampassida 1963
  • Beluga de l'Infèrn 1966
  • D'un còp de destrau 1970
  • Beluga de l'infèrn (Cronica istorica deis annadas 50)
  • De fuòc amb de cendre 1973-1978
    • Volume 1: Onze oras passadas de cinc 1973
    • Volume 2: Lo refugiat 1976
    • Volume 3: Espaci nòu 1978
  • Nhòcas e bachòcas 1957 e 1981
  • La tèsi 1995

Notes et référencesModifier

  1. (ca) Biographie dans la Gran Enciclopèdia Catalana
  2. (ca) Mor l'escriptor i occitanista Pèire Pessamessa
  3. (oc) Michel Neumuller, « A Pèire Pessamessa lo prèmi literari de Provençac », Aquò d'aquí,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (oc) La rédaction, « Pèire Pessamessa còntra la literatura embarrada e la fobia dau mòt "occitan" », Aquò d'aqu,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (ca) CAOC, « Cinema i literatura a la Provença », CAOC,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier