Pierre Pay-Pay wa Syakasighe

Économiste et homme politique congolais (RDC)

Pierre Pay-Pay wa Syakasighe, né le à Bukavu (Sud-Kivu), est un économiste et homme politique de la République démocratique du Congo. Il a occupé durant sa carrière plusieurs postes relatifs à l'économie et la finance. Il a notamment été ministre de l'économie, de l'industrie et du commerce extérieur, ministre du portefeuille, ministre des finances, président-directeur-général de la Gécamines commerciale, et gouverneur de la Banque centrale du Congo à l'époque du Zaïre. Pierre Pay-Pay a été candidat [1] à l'élection présidentielle de 2006 , pour le compte de la Coalition des Démocrates Congolais (CODECO)[2]. Il a siégé à l'assemblée nationale en tant que député [3] à la suite des élections législatives de 2006. Il est actuellement président national de l'Union des Démocrates Chrétiens Fédéralistes (U.DE.C.F) [4] et député provincial du Nord-Kivu[5]

Pierre Pay-Pay wa Syakasighe
Illustration.
Fonctions
Président national de l'Union des Démocrates Chrétiens Fédéralistes (U.DE.C.F)
Député provincial du Nord-Kivu
En fonction depuis le
(3 ans, 1 mois et 8 jours)
Élection 31 mars 2019
Circonscription Butembo (Nord-Kivu)
Ministre de l’Économie nationale, de l’Industrie et du Commerce extérieur

(2 ans, 9 mois et 18 jours)
Président Mobutu Sese Seko
Premier ministre André Bo-Boliko Lokonga
Jean Nguza Karl-I-Bond
Joseph Untube N'singa Udjuu
Successeur Jean Nyembo Shabani
Ministre du Portefeuille

(11 mois et 27 jours)
Président Mobutu Sese Seko
Premier ministre Léon Kengo
Gouvernement Gouvernement Kengo I
Successeur Gilbert Kiakwama kia Kiziki
Ministre de l’Economie Nationale et du Commerce Extérieur
Président Mobutu Sese Seko
Premier ministre Léon Kengo
Gouvernement Gouvernement Kengo I
Prédécesseur Jean Nyembo Shabani
Successeur Simon Mbatshi Batshia
Gouverneur de la Banque centrale du Zaïre

(5 ans, 11 mois et 18 jours)
Président Mobutu Sese Seko
Prédécesseur Jules-Fontaine Sambwa Pida Nbangui
Successeur Jean Nyembo Shabani
Ministre des Finances

(1 an, 7 mois et 20 jours)
Président Mobutu Sese Seko
Premier ministre Léon Kengo
Gouvernement Gouvernement Kengo III
Prédécesseur Celestin Tshibwabwa
Successeur Gilbert Kiakwama kia Kiziki
Député national

(5 ans, 3 mois et 29 jours)
Élection 30 juillet 2006
Circonscription Butembo (Nord-Kivu)
Législature 1re législature de la Troisième République
Biographie
Surnom « P3 »
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Bukavu (Sud-Kivu)
Nationalité congolaise
Parti politique Union des Démocrates Chrétiens Fédéralistes (U.DE.C.F)
Diplômé de Université Lovanium
Profession Économiste
Site web https://paypayp3.com

Signature de Pierre Pay-Pay wa Syakasighe

Pierre Pay-Pay wa Syakasighe Pierre Pay-Pay wa Syakasighe

Études et formationModifier

Après ses études secondaires, il s’inscrit à l'université Lovanium de Kinshasa d’où il sort en 1969, licencié en sciences économiques avec grande distinction. Il est immédiatement engagé à la faculté des sciences économiques en qualité d’assistant chargé des travaux pratiques d’économie politique et de statistique [6]. Dans les années qui suivent, il est sollicité pour exercer en même temps les fonctions de directeur de cabinet du recteur de l’université Lovanium (1970), directeur de cabinet du recteur de l’université nationale du Zaïre (1971) et secrétaire du Conseil d’Administration de l'université nationale du Zaïre (1972)[7]. P3 parle couramment le swahili, le lingala, le français et l'anglais.

Carrière professionnelleModifier

Début 1975, il s’oriente vers le secteur privé dans le Groupe pharmaceutique MEDIPHAR dont il devient directeur général adjoint, puis administrateur directeur général. A ce titre, il est désigné vice-président du groupement de l’Association Nationale des Entreprises du Zaïre (ANEZA) pour le secteur pharmaceutique[7].

Carrière politiqueModifier

Sous Mobutu Sese SekoModifier

 
Pierre Pay-Pay en 1987.

Pierre Pay-Pay, agé de 33 ans, est nommé le 18 janvier 1980 au gouvernement d’André Bo-Boliko au poste de commissaire d’état (nom donné aux ministres du Zaïre jusqu’à la fin des années 80) à l’économie nationale, à l’industrie et au commerce extérieur[7]. Il quitte ce poste le 5 novembre 1982 après la nomination du 1er gouvernement Kengo.

Dans le gouvernement Kengo, Pay-Pay occupe le poste de commissaire d’état au portefeuille. Lors du remaniement de 1983, il reprend le portefeuille de l’économie nationale et du commerce extérieur en remplacement de Jean-Gualbert Nyembo Shabani. Il devient président-directeur-général de la Gécamines commerciale en novembre 1984.[8] Le 12 avril 1985, alors agé de 38 ans, P3 est nommé par Mobutu au poste de Gouverneur de la Banque Centrale du Zaïre en remplacement de Jules-Fontaine Sambwa Pida Nbangui. Il est également Gouverneur du Zaire auprès du Fonds monétaire international. Il appose sa signature sur la monnaie zaïroise jusqu’au 30 mars 1991, date à laquelle il est remplacé par Jean-Gualbert Nyembo Shabani[7].

De 1992 à 1994, P3 siège comme député au parlement de la transition à la suite de la conférence nationale souveraine.

Le 6 juillet 1994, Kengo wa Dondo forme son 3e gouvernement et Pay-Pay est nommé au ministère des Finances. C’est la dernière fonction qu’il occupe sous la 2e république. Il est remplacé par Gilbert Kiakwama en février 1996[8].

Exil et retour au paysModifier

Pierre Pay-Pay part en exil à l’arrivé au pouvoir de l’AFDL en 1997.

En février 2002, il participe au Dialogue intercongolais (DIC) à Sun City (Afrique du Sud) en sa qualité de vice-président de la DCF-COFEDEC (opposition non armée)[8].

Le 30 avril 2002, P3 fait son retour au pays et est membre de la Commission de Suivi du DIC, président de la commission des marchés ainsi que député de l'Assemblée nationale de la transition[9].

Candidat à l’élection présidentielle de 2006Modifier

Le 16 décembre 2005, Pierre Pay-Pay est investi candidat de la Coalition des démocrates congolais (CODECO) , une plate-forme électorale qui regroupe plusieurs partis politiques. Sa candidature est soutenue par plusieurs personnalités notamment Charles Mwando Nsimba, Cléophas Kamitatu, José Endundo Bononge, Jean-Claude Muyambo [10]. Technocrate respecté, sa candidature bouscule la donne politique[11],[12], beaucoup voyant en lui un outsider de poids face à Joseph Kabila et Jean-Pierre Bemba. Attendu dans le trio de tête ou comme arbitre du deuxième tour selon la presse[13],[14],[15], P3 se positionne finalement à la 7e place de la présidentielle.

Lors de l’élection législatives de 2006, il est élu député national dans la circonscription de Butembo[16]. Choisissant la neutralité positive, Il refuse d’intégrer la majorité présidentielle[17] et est à ce titre écarté de la CODECO[18] qui intègre le regroupement de Joseph Kabila. Pierre Pay-Pay siège alors comme député non-inscrit.

Depuis 2006Modifier

Le 1er octobre 2008, il crée son parti politique l'Union des démocrates chrétiens fédéralistes (U.DE.C.F), un parti d’opposition démocrate-chrétien et fédéraliste qui a l'ambition de gouverner autrement en vue d'un Congo meilleur et prospère[19].

En mars 2018, P3 rejoint Ensemble pour le changement, une plate-forme électorale[20] favorable à une candidature de Moise Katumbi à l’élection presidentielle de 2018[21]. Il est membre du bureau politique et rapporteur du comité des sages de cette plate-forme[22].

À la suite des élections provinciales de 2018, il est élu député provincial du Nord-Kivu. Étant le député le plus âgé et conformément à la loi électorale, il dirige le bureau provisoire de l’Assemblée provinciale[5].

En 2021, il préface l'ouvrage de Jean Elongo Ongona, intitulé : " Bâtir l'émergence du Congo démocratique par la gouvernance "[23]

Activités socio-éducativesModifier

 
Billet de 5 mille zaïres (1988) signé par Pierre Pay-Pay, à l'époque Gouverneur de la Banque Centrale du Zaïre

Il a à son actif - entre autres- l'initiation et la réalisation de plusieurs projets d'hôpitaux et dispensaires en collaboration avec les Évêques du Kivu; notamment : la construction et l'équipement de l'hôpital Matanda à Butembo, la construction et l'équipement de la maternité St Pierre à Butembo[24].

Il a créé en janvier 1986 le Service des Pensions chargé de s’occuper des problèmes des retraités, des veuves et orphelins à charge de la Banque centrale du Zaïre[7].

P3 a également initié et réalisé des projets éducatifs tels que : la contribution à la finalisation du projet de l'Université Catholique de Bukavu (UCB), l'intervention pour l'octroi des bourses d'études aux étudiants nécessiteux, le financement des travaux de l'électrification du Grand Séminaire de Buhimba à Goma, la construction de l'école primaire de Kinyogote à Goma, la contribution à l'achèvement de l'Université catholique du Graben (UCG). Il a également installé la Radio et la Télévision à Bukavu, Goma et Butembo[24].

Autres réalisationsModifier

La réfection de la Cathédrale Notre-Dame de la Paix de Bukavu, l'encadrement des "Petits chanteurs de Bukavu" dans leurs prestations dans différentes capitales du monde, la liaison lacustre Goma-Bukavu par bateau (Lady Nadia) à des tarifs sociaux, l'encadrement par la famille Pay-Pay de quelques orphelinats dans la ville de Kinshasa, à Masina et à Ngaba. L'encadrement des maraîchers dans la zone de Dingidingi. La prise en charge par Mama Pay-Pay de plusieurs enfants de la rue[24].

A la pointe des dernières technologies de l'information, P3 est un passionné de l'informatique. Sportif accompli, il est régulièrement sur un court de Tennis, de pétanque ou un parcours de Golf.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Christophe Boisbouvier, « Le compte à rebours », sur https://www.jeuneafrique.com,
  2. « Pierre Pay Pay, grand argentier de Mobutu veut "gouverner autrement" », sur https://www.lalibre.be,
  3. « Législatives : suite des résultats provisoires de la CEI », sur https://www.radiookapi.net,
  4. « CENI- Partis et Regroupements politiques », sur https://www.ceni.cd
  5. a et b « Nord-Kivu : Pierre Pay Pay, président du bureau provisoire de l’Assemblée provinciale », sur https://actualite.cd
  6. « Pierre Pay-Pay », sur http://congoexperts.blogspot.com,
  7. a b c d et e « A LA RENCONTRE DES DIRIGEANTS DE LA BANQUE CENTRALE DU CONGO », sur http://www.bcc.cd
  8. a b et c « Pay-Pay son carnet d'adresse à l'étranger paraît exemplaire », sur https://www.lesoftonline.net,
  9. Arnaud Zajtman, « A Kinshasa, le retour des mobutistes », sur https://www.liberation.fr,
  10. « Référendum: la Codeco de Pierre Pay Pay favorable au oui », sur https://www.radiookapi.net
  11. « POLITIQUE-RDC: Un nouveau venu parmi les présidentiables, qui bouscule la donne – Analyse », sur http://ipsnews.net
  12. P. Dadei, « Pierre Pay Pay Candidat Président de la République », sur https://www.lesoftonline.net,
  13. « Un trio pour la présidence », sur https://www.dhnet.be
  14. « Le troisième homme », sur https://www.dhnet.be
  15. « Selon l'Institut des sondages le POINT : Pierre Pay Pay se rapproche de Joseph Kabila (mediacongo) », sur https://www.mediacongo.net
  16. Edgar MATESO, « Le candidat de l’opposition Pierre PAY PAY en visite au Nord-Kivu », sur https://benilubero.com
  17. « Pierre Pay-Pay choisit la neutralité positive », sur https://www.congoforum.be
  18. « Confusion à la Codeco : Pierre Pay-Pay déchu de ses fonctions ! », sur https://www.congoforum.be
  19. Kakule Mathe, « Enfin, un parti politique d’opposition à Beni-Lubero : L’U.DE.C.F. de Pierre PAY- PAY », sur https://benilubero.com
  20. « RDC: lancement d’un nouveau mouvement politique pour soutenir Moïse Katumbi », sur http://www.rfi.fr,
  21. « RDC : l’exclusion du candidat Moise Katumbi suscite malaise et frustrations », sur https://www.francetvinfo.fr, (consulté le )
  22. « organisation (ensemble pour le changement) », sur https://ensemble-mk.com
  23. « BÂTIR L'ÉMERGENCE DU CONGO DÉMOCRATIQUE PAR LA GOUVERNANCE, Jean Elongo Ongona - livre, ebook, epub », sur www.editions-harmattan.fr (consulté le )
  24. a b et c « Pierre Pay-Pay «faiseur-des-rois» aux elections de 2011 en rdc », sur https://benilubero.com