Pierre Mikhaïlovitch Volkonsky

feld-maréchal de l'Empire russe

Pierre (ou Pyotr) Mikhaïlovitch Volkonsky (en russe Пётр Михайлович Волконский, translittéré également en Volkonski ou Wolkonsky), né en 1776 à Saint-Pétersbourg, mort en 1852 à Peterhof, est un feld-maréchal de l'Empire russe, membre de la famille princière des Volkonsky.

Pierre Mikhaïlovitch Volkonsky
Image dans Infobox.
Fonctions
Maréchal de camp
Membre du Conseil d'État de l'Empire russe
Titre de noblesse
Prince
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
PeterhofVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Père
Mère
Conjoint
Sofya Grigoryevna Volkonskaya (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Grigory Petrovich Volkonsky (d)
Aleksandra Durnovo (d)
Dmitry Volkonsky (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grades militaires
Maréchal de camp
List of Russian field marshals (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflits
Distinctions
Герб Пётр Михайлович Волконский.png
Blason

BiographieModifier

 
Le prince Pierre M. Volkonsky à la fin de sa vie en grande tenue de Field marschall de l'armée impériale, par Franz Krüger (1850)

Le , il est nommé major-général auprès de l'empereur Alexandre Ier et de toutes les armées russes.

En 1814, il participe à la campagne de France et à la prise de Paris. Le prince Volkonsky était sous les ordres directs du souverain avec le rang de chef d'état-major. À la fin de la guerre en , il se rend au Congrès avec le tsar à Vienne. Lorsque le congrès est interrompu par la nouvelle de la fuite de Napoléon de l’île d’Elbe, tous les ordres furent donnés au prince Volkonsky concernant le mouvement de l’armée russe de la Vistule au Rhin.

En 1821 il est nommé au Conseil d'État et assiste, en 1824, en qualité d'ambassadeur extraordinaire, au couronnement de Charles X. Il est considéré comme ayant été l'ami le plus ancien et le plus intime du tsar Alexandre Ier[1].

À l'arrivée sur le trône de l'empereur Nicolas en 1826, il est nommé ministre de la maison impériale. En 1834, il reçoit de Nicolas Ier le prédicat d'Altesse Sérénissime à titre héréditaire en raison des services rendus sous le règne de son frère et en 1843 il est nommé chancelier des ordres impériaux et royaux de Russie et de Pologne[2].

Le il est élevé au rang de Generalfeldmarschall de l’armée impériale russe.

Selon ses contemporains, le prince Pierre Volkonsky aurait été homosexuel. En effet, Alexandra Smirnova (en) écrit que Volkonsky « avait des goûts contre la nature, il était tout simplement tombé amoureux de Wittgenstein, mais rien à part cela n'était répréhensible »[3].

FamilleModifier

 
Armes du prince Pierre Volkonsky, Field Marshal de l'Empire russe
  • Le prince Pierre Volkonsky est marié à sa cousine la princesse Sophie Volkonskaïa, fille du général d'infanterie Grégoire Volkonsky, petite-fille du maréchal et prince Nicolas Repnine et sœur du prince Nikolaï Repnin-Volkonsky. De cette union sont nés trois enfants portant le prédicat d'altesse sérénissime:
    • La princesse Alexandra Volkonskaïa, mariée à Paul Dournoff;
    • Le prince Dimitri Volkonsky, marié à la fille du conseiller privé de l'empereur Kikine;
    • Le prince Grigori Volkonsky, chambellan de l'empereur, marié à Marie von Benckendorff, fille d'Alexandre von Benckendorff (1781-1844), dont:
      • La princesse Elisabeth Volkonskaïa (1839-1897), mariée en 1859 au prince Michel Volkonsky (1832-1909), fils du prince Sergueï Volkonsky et petit-fils du général Nikolaï Raïevski, dont postérité.
        • Le prince Serge Wolkonsky (1860-1937), marié à Mary Fern French, fille d'un ancien ambassadeur américain en Serbie, Grèce et Roumanie;
        • Le prince Pierre Wolkonsky (1861-1948), marié à la princesse Elizabeth (Catherine) Alekseevna Shahovskaya (1867-1919), fille du général Alexei Ivanovich Shakhovsky, dont:
          • Le prince Michel Wolkonsky (1891-1961), marié en 1931 avec Kyra Gueorgievna Petkevitch (1911-1995).
        • Le prince Grigori Wolkonsky (1864-1912), marié le à Ida de Dampierre (1869-1962) petite-fille du comte Eugène Panon Desbassyns de Richemont, dont:
          • Le prince Vadime Wolkonsky (1895-1973), marié à Elena Stolypine, fille de Piotr Stolypine, premier-ministre de l'empereur Nicolas II;
          • La princesse Élisabeth Wolkonskaïa, mariée à Lev Nicouline;
          • La princesse Marie Wolkonskaïa, mariée au comte Michael Pavlovich Golenitchev-Koutouzov-Tolstoï;
          • La princesse Irène Wolkonskaïa, mariée à Nicolas Wladimirovitch Potoloff.
        • Le prince Alexandre Wolkonsky (1866-1934)
        • Le prince Wladimir Wolkonsky (1868-1953), marié le à Evguenia Vassilievna Vassiltchikov (1871-1924), dont:
          • Le prince Wladimir Wolkonsky (1908-1980), marié le à Alexandra Conus (1913-1983).
      • Le prince Pierre Volkonsky (1843-1896), marié en 1869 à la princesse Vera Alessandrovna Lvova (1848-1924), fille du prince Alexandre Dimitrievitch Lvov (1798-1866) et nièce du prince et ministre de la Guerre Vassili Andreïevitch Dolgoroukov (1804-1868), dont:
        • Le prince Gregor Wolkonsky (1870-1940), marié en 1895 à Sophie Schuvalov, puis en 1930 avec Natalie Vryubova;
        • Le prince Alexandre Wolkonsky (1871-1945), marié avec Marie Louguinine (1874-1961), fille du professeur Wladimir Feodorovitch Louguinine, dont:
          • La princesse Marie Alexandrovna Wolkonskaïa (1899-1986), mariée en 1933 avec Guy Mortimer Mannier (1891-1968);
          • Le prince Pierre Wolkonsky (1901-1997), marié le avec Hélène du Val de Bonneval (1899-1943), petite-fille du comte Paul-Gabriel d'Haussonville (1843-1924);
          • Le prince Georges Wolkonsky (1905-1995), marié le avec Marjorie Matravers Steinman Harcourt (1903-1984).
        • Le prince Pierre Wolkonsky (1872-1957), marié le à Sophie Bobrinsky (1887-1949).

Détails des fonctionsModifier

  • 1794 - Sous-lieutenant
  • 11/11/1796 - lieutenant
  • 22/04/1797 - Capitaine de quartier général dans le même régiment
  • 11/11/1797 - adjudant du tsarévitch Alexandre Pavlovitch
  • 24/04/1799 - Capitaine
  • 27/05/1800 - Colonel
  • 25/09/1801 - Major général avec nomination comme adjudant général
  • - Général de service et quartier-général auprès du général de l'infanterie Golenishchev-Kutuzov
  • 23/05/1810 - le responsable de l'unité de quartier-maître.
  • 28/12/1812 - Chef d’état-major du maréchal Mikhaïl Koutouzov, comte de Smolensk.
  • 20/04/1813 - Lieutenant général, pour la différence dans la bataille
  • 20/05/1813 - Chef d'état-major de Sa Majesté impériale
  • 12/12.1817 - Général de l'infanterie, avec maintien dans la position précédente
  • 05/06/1821 - Membre du Conseil d'État
  • 25/04/1823 - démission de son poste de chef d'état-major sous Sa Majesté impériale, avec un départ en congé pour raisons étrangères
  • 08/22/1826 - Ministre de la cour impériale
  • 10/02/1827 - Chef de la compagnie des grenadiers du palais
  • 13/07/1831 - Membre de la plus haute commission établie pour la construction de la cathédrale Saint-Isaac
  • 30/08/1834 - obtient, pour lui et ses descendants , le prédicat d'Altesse Sérénissime
  • 08/27/1837 - Inspecteur général de toutes les troupes de réserve
  • 19/12/1837 - Président de la Commission pour le renouvellement du palais d'hiver
  • 25/01/1839 - Président de la Commission sur la construction de la cathédrale Saint-Isaac
  • 30/08/1839 - Chef du régiment d'infanterie Belozersky
  • 27/03/1842 - Chancelier de l'ordre impérial et royal de Russie
  • 22/02/1844 - Président de la Commission de révision des statuts de l'ordre
  • 08/03/1844 - Membre du Comité pour le dispositif d'une institution de bienfaisance à la mémoire de la Grande-Duchesse Alexandra Nikolaevna
  • 12/06/1850 - Maréchal (ru)

Titres et décorationsModifier

TitulatureModifier

  • 1834-1852: Son Altesse Sérénissime le prince Pierre Mikhaïlovich Volkonsky, général d'infanterie, Aide de camp général de S.M. l'Empereur de toutes les Russies[2].

DécorationsModifier

Décorations russesModifier

Décorations étrangèresModifier

Notes et référencesModifier

  1. Maurice Paléologue, La fin mystérieuse d'Alexandre Ier, Revue des deux mondes, Paris.
  2. a et b Aimé-Antoine de Birague, Histoire générale des maisons souveraines, princières, ducales et des autres maisons nobles, des hommes d'État, de guerre, de science et d'art…, Paris, Archives historiques, (présentation en ligne), p. 53
  3. A. O. Smirnova-Rosset, Souvenirs. Lettres, - M.: Pravda, 1990 p. 116-117.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier