Lou Lepori

écrivain suisse
(Redirigé depuis Pierre Lepori)
Lou Lepori
Image dans Infobox.
Lou Lepori par Yvonne Böhler (2017).
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Pierre Lepori
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
Genre artistique

Lou Lepori[1],[2],[3] ou Pierre Lepori jusqu'en 2022, né le à Lugano, est un écrivain suisse, journaliste, traducteur et metteur en scène.

BiographieModifier

Lou Lepori est licencié ès lettres modernes de l'université de Sienne et docteur en Theaterwissenschaft de l'université de Berne[4], où il a dirigé la rédaction italienne du Dictionnaire du théâtre en Suisse[5] (Chronos, 2005).

Après un diplôme de journalisme, il travaille notamment comme correspondant culturel pour la Radio suisse italienne (RSI) et pour la Radio suisse romande (RSR); il est rédacteur des revues Feuxcroisés et Viceversa Littérature (2006-2010) et fondateur de la revue semestrielle queer Hétérographe (2009-2013)[6]. Traducteur du français vers l'italien (Monique Laederach, Gustave Roud, Claude Ponti) et de l'italien en français (Leopoldo Lonati, Luigi Pirandello, Sandro Penna), il est également auteur d'essais sur le théâtre, la traduction et le genre. Son premier recueil de poèmes (Qualunque sia il nome, avec une préface de Fabio Pusterla) reçoit le prix Schiller en 2004; il est traduit en français[7],[8] et en anglais[9] (USA). En 2007, il publie son premier roman (Grisù, en italien, Sans peau dans la version française[10]).

En juin 2011 paraît son deuxième roman, en trois versions et quatre livres : Sessualità écrit en italien et traduit par l'auteur en français (et en allemand par Jacqueline Aerne[11]) ; la quatrième version propose un texte où chaque personnage parle sa propre langue, une langue par chapitre et par narrateur. Dès lors, Lepori va auto-traduire en français ses romans; selon Mathilde Vischer, « l’on peut dire que dans la production de cet auteur-autotraducteur se dessine une véritable ´poétique bilingue', au sens d’une œuvre se construisant par et à travers une pratique d’écriture en deux langues. L’articulation entre les différents modes d’écriture semble ainsi fonctionner comme principe évolutif de l’œuvre de Lepori »[12]. L'auteur revendique par ailleurs un rapport étroit entre la déstabilisation linguistique et son engagement militant[13],[14]: «Je m’inscris dans une démarche queer, qui révèle l’incertitude, le balbutiement: je ne maîtrise pas tout à fait le français, mais ce manque fait justement surgir autre chose.»[15],[16].

En 2015-17, il se forme à la mise en scène à la Haute École des Arts de la Scène (La Manufacture)[17],[18] de Lausanne, fonde sa propre compagnie (Tome Trois Théâtre) et crée Sans peau[19], avec Jean-Luc Borgeat et Pierre-Antoine Dubey (vidéo de Matthieu Gafsou et David Guyot). Avec François Renou, il signe en 2017, à l'Opéra de Lausanne, Les Zoocrates[20],[21] de Thierry Besançon, fable musicale pour les enfants en création mondiale, avec l'OCL (dirigé par Andrei Feher)[22]. Après une performance queer sur le chanteur new-wave Klaus Nomi[23],[24], accompagnée d'un livre-CD[25], il consacre un livre de traductions[26] inédites et un spectacle à la figure du poète italien Sandro Penna (1906-77) au Théâtre 2.21 de Lausanne[27],[28],[29].

Il change de prénom en 2022[30].

ŒuvresModifier

Publié en italien sous le titre Effetto notte, Milan, Effigie, 2019
Publié en anglais sous le titre Almost Love, traduit par Peter Valente, Toronto, Guernica Editions, 2022

TraductionsModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

  1. « éditions d'en bas », sur enbas.net (consulté le )
  2. « Viceversa Littérature », sur www.unil.ch (consulté le )
  3. « Lou Lepori – Le livre sur les quais », sur www.lelivresurlesquais.ch (consulté le )
  4. « Lou Lepori », sur www.culturactif.ch (consulté le )
  5. « Projekt:Impressum — Theaterlexikon », sur tls.theaterwissenschaft.ch (consulté le )
  6. « Qui? – Hétérographe » (consulté le )
  7. « Quel que soit le nom - Le Matricule des Anges », sur lmda.net (consulté le )
  8. « Qualunque sia il nome / Quel que soit son nom, de Pierre Lepori (par Antoine Emaz) », sur Paperblog (consulté le )
  9. « Whatever The Name », sur www.spuytenduyvil.net (consulté le )
  10. « Pierre Lepori | Sans peau - remue.net », sur remue.net (consulté le )
  11. « Präzision ist eine Form der Aufmerksamkeit. Jacqueline Aerne über ihre Übersetzung di Beat Mazenauer »
  12. « La traduction comme déstabilisation ? Écriture bilingue et autotraduction dans l’œuvre de Pierre Lepori Mathilde Vischer, Université de Genève » (consulté le )
  13. « Pierre Lepori, migrant entre les langues », sur rts.ch, (consulté le )
  14. « Pierre Lepori: "Une démarche queer, qui révèle l’incertitude" », sur SWI swissinfo.ch (consulté le )
  15. « D’une langue à l’autre - Le Courrier », sur Le Courrier, (consulté le ).
  16. « Queer in translation », sur Pierrelepori.com, (consulté le ).
  17. (en) « Manufacture - Album - MA-Théâtre · Out 4 : "Se trouver", P. Lepori », sur www.manufacture.ch (consulté le )
  18. « Manufacture - Diplômé·e - Pierre Lepori », sur www.manufacture.ch (consulté le )
  19. (en) Théâtre 2·21, « Sans peau, de pierre lepori - Théâtre 2.21 », sur www.theatre221.ch (consulté le )
  20. « Saison 2016-2017 », sur Opéra de Lausanne (consulté le )
  21. « Les Zoocrates », sur rts.ch, (consulté le )
  22. a et b Mathieu Chenal, « «Les zoocrates» miment les humains en période électorale », 24 heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le ).
  23. « Pierre Lepori ressuscite Klaus Nomi », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  24. Michèle Laird, « La culture queer à l’heure des L.G.B.T.Q.I.A. », sur bonpourlatete.com (consulté le )
  25. « Klaus Nomi Projekt », sur Librairie HumuS (consulté le )
  26. « Sandro Penna, poète italien d'une “étrange joie de vivre” », sur ActuaLitté.com (consulté le )
  27. « Le voyageur insomniaque - Pierre Lepori, Singuliers Pluriels III - Théâtre 2.21 - Lausanne », sur vd.leprogramme.ch (consulté le )
  28. Fabien Imhof, « Dans la poésie intime de Penna », sur l a p e p i n i e r e, (consulté le )
  29. « Pierre Lepori présente Poesie / Poèmes de Sandro Penna » (consulté le )
  30. (it) Pierre Lepori, Grisù, Edizioni Casagrande, (ISBN 978-88-7713-974-0, lire en ligne)
  31. « Pierre Lepori, Laurent Gaudé, François Lasserre et Amélie Nothomb », sur France Inter (consulté le )
  32. « Pierre Lepori ressuscite Klaus Nomi », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  33. « Pirandello queer et féministe », sur Le Courrier, (consulté le )
  34. Association C.R.I.S, « Sans peau - Pierre Lepori, - mise en scène Pierre Lepori, - theatre-contemporain.net », sur www.theatre-contemporain.net (consulté le )
  35. « Manufacture - Albums - MA-Théâtre · Out 4 : "Se trouver", P. Lepori », sur www.manufacture.ch (consulté le )
  36. « {show} », sur Corodis (consulté le )
  37. (en) Théâtre 2·21, « LE VOYAGEUR INSOMNIAQUE (Sandro Penna) - Théâtre 2.21 », sur www.theatre221.ch (consulté le )

Liens externesModifier