Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gourdon.
Pierre Gourdon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Nationalité
Activité

Pierre Gourdon, né le à Chemillé (Maine-et-Loire), mort à Paris le , est un écrivain de langue française qui a écrit une cinquantaine d'ouvrages : romans sentimentaux, historiques, essais, biographies.

BiographieModifier

Pierre Gourdon est le grand-père maternel de Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Il a vécu au château de l’Écho à Chemillé[1]. Membre de la SGDL, il a écrit dans La Croix, Le Pèlerin, Le Mois[2].

ŒuvresModifier

  • À la dérive, 1908
  • L'Invincible Espérance
  • Le Prix d'une âme, 1910[3]
  • La Réfugiée, 1916, rééditions, BiblioBazaar, 2010 (ISBN 978-1-17231292-4), HardPress Ltd, 2013 (ISBN 978-1-31367615-1)
  • Une fleur sur les ruines
  • Qui-Rit Le Paludier..., Calmann-Lévy, 1921, réédition, Nabu Press, 2012 (ISBN 9781277333886)[4]
  • Johanna Beaumon, Sarrelouisienne, 1922
  • Qui? Foyer-Romans n°12, Hirt & Cie, Reims, 1923
  • À l'américaine[5], 1924
  • Le Sursaut, 1924[6]
  • La Fille du Baplisou, 1925[7]
  • Accusée ! Collection Stella, 1926
  • La Croix qui chante - SPES, 1928[8]
  • Le Drame d'Orsaizé, 1928
  • La Légende du donjon, 1932
  • 1832, Mame, 1932[9]
  • L'Héroïque Aventure, 1935
  • Au vieux pays
  • Bernard de Flée
  • Le Mystérieux Passé, 1941
  • Pour l'amour de Guillemette, 1942
  • La Clé du chiffre
  • Le Député Dolbreuse
  • Le Juré Mathieu
  • Les Fiancés de la Résistance
  • Patience passe science
  • Ses deux amours
  • Le général de Gaulle serviteur de la France, 1945
  • René Bazin, mon maître, collection Durendal, 1946
  • Totor, titi - La Frégate N°31, 1949
  • Impossible amour, 1950
  • Le Secret des cœurs - collection Stella n°559, 1950

Notes et référencesModifier