Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delachenal.

Officier général francais 4 etoiles.svg Pierre Delachenal
Naissance 5 octobre 1918
Saint-Pierre-d'Albigny (Savoie, France)
Décès [1] (à 92 ans)
Clamart (Hauts-de-Seine, France)
Origine Drapeau de la France France
Arme Armée de l'Air
Grade Général de corps aérien
Commandement Patrouille de France, 13e Brigade Aérienne
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes 165 missions de guerre
Hommages Grand Officier de la Légion d'honneur,Grand Croix de l'ordre national du Mérite, médaille de l'Aéronautique

Pierre Delachenal, né le 5 octobre 1918 et mort le , est un général de l'Armée de l'Air française qui, sous le grade de commandant, devient, en 1953, le premier commandant de la patrouille de France.

BiographieModifier

Pierre Delachenal est issu d'une famille de six enfants.

Sorti de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (Promotion 39), il a appartenu comme pilote et commandant d'escadrille au groupe de chasse Lafayette, unité au sein de laquelle il a effectué 165 missions de guerre[2].

Le 17 mai 1953, un meeting aérien se déroule à Alger-Maison-Blanche devant 50 000 spectateurs. La 3e escadre de chasse, stationnée depuis 1951 sur la Base aérienne 112 de Reims et dirigée par Pierre Delachenal qui a alors le grade de commandant, effectue une démonstration. Le commentateur Jacques Nœtinger, fasciné par le spectacle, emploie le terme de Patrouille de France qui restera, à partir de cette date, la dénomination officielle de l'équipe de démonstration à partir du 14 septembre 1953[3].

Par la suite, totalisant plus de 5 000 heures de vol dont 1 750 sur avion à réaction, breveté d'État-major, après avoir occupé les fonctions d'inspecteur de la chasse, le général Delachenal est appelé au commandement de la 13e Brigade Aérienne équipée de Mirage IIIC. Il devient par la suite chef de la Division Programme à l'État-major des Armées[2].

Son frère aîné, Eugène Delachenal, avait épousé Geneviève Mitterrand, sœur de François Mitterrand. En 1969, le général Delachenal commande la deuxième région aérienne. Jacques Mitterand est quant à lui à l'Etat-major de l'Armée de l'air.

Remarié en 1958.

Entré en service en 1939, il finit sa carrière comme général de corps aérien.

DistinctionsModifier

Le général Pierre Delachenal était grand officier de la Légion d'honneur et grand-croix de l'ordre national du Mérite. Il avait été décoré de la croix de guerre 1939-1945, de la médaille de l'Aéronautique et de nombreuses décorations françaises et étrangères[2].

Notes et référencesModifier

  1. « Le général Pierre Delachenal est mort », sur europe1.fr
  2. a b et c « Hommes de l'air et du cosmos », Air & Cosmos, no 106,‎ (ISSN 1240-3113)
  3. Jacques Legrand, Edouard Chemel et Bill Gunston, Chronique de l'aviation, Paris, Editions Chronique, Jacques Legrand S.A., (ISBN 2905969512)

Articles connexesModifier