Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carron.
Pierre Carron
Carronpierre2.png
Pierre Carron en 1995.
Fonction
Président
Académie des beaux-arts
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Maître
Site web
Distinction

Pierre Carron, né à Fécamp le , est un peintre et sculpteur français.

Sommaire

BiographieModifier

Pierre Carron est né le 16 décembre 1932 à Fécamp[1]. Il étudie tout d'abord le dessin à l’École régionale des Beaux-Arts du Havre. Du fait de l'Occupation, il sera un temps le seul élève de l'école. Il fréquente ensuite l'École nationale supérieure des arts décoratifs puis entre en 1951 aux beaux-arts de Paris dans l'atelier de Raymond Legueult.

En 1957, il reçoit le prix de la critique[2] et en 1960, il est premier grand prix de Rome et part séjourner à la Villa Médicis où il rencontre Balthus, directeur de l'établissement à l'époque.

Il devient professeur à l'école des beaux-arts de Paris en 1967, fonction qu'il occupera pendant trente ans, jusqu'à devenir le dernier professeur de l'école à enseigner de manière exclusive la peinture figurative.

Il est élu membre de l'Académie des beaux-arts en 1990, au fauteuil de Félix Labisse. Il préside l'Académie en 2002 et en 2019 [3].

Sa peinture s' inscrit dans la grande tradition de l' atelier et se singularise par une perception de la réalité chargée de fantaisie. Certains l'assimilent à Balthus, mais il admire Pierro della Francesca, Ingres ou Courbet.

SalonsModifier

  • 1952-1955, différents Salons parisiens : Jeune Peinture, Indépendants, Artistes Français, Tuileries.
  • 1968-1974, Salon de mai.
  • 1974, Salon de Pontoise.
  • 1975, Salon d'automne.

Expositions, galeriesModifier

  • 1956-1957, galerie Charpentier, École de Paris.
  • 1957, galerie Sainte-Placide.
  • 1957-1961, Paris, Londres San Francisco et Tokyo, à travers la Galerie Ventadour.
  • 1959, première Biennale de Paris.
  • 1966-1973, galerie 9, Paris.
  • 1980, maison de la Culture A. Malraux à Cergy.
  • 1981, galerie Albert Loeb, Paris.
  • 1983, galerie Philippe Guimiot, Bruxelles.

Prix, récompensesModifier

DécorationsModifier

  • Chevalier de La Légion d’Honneur
  • Officier de l’Ordre National du Mérite
  • Officier des Arts et Lettres
  • Officier des Palmes Académiques

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier