Ouvrir le menu principal
Pierre Brébiette
Autoportrait de Pierre Brebiette.jpg
Autoportrait .
Naissance
Décès
Activité
Lieux de travail

Pierre Brebiette (Mantes-la-Jolie 1598[1]- Paris, ca 1650) est un peintre et graveur de l'école française. On a de lui plusieurs dessins, mais encore une seule peinture signée, identifiée au musée des beaux-arts et d'archéologie de Châlons-en-Champagne : L'Enlèvement de Proserpine par Pluton (huile sur toile, collection Picot)[2]. Une autre peinture, une Crucifixion conservée dans l'église Notre-Dame-en-Vaux de Châlons-en-Champagne, classée monument historique en 1907, lui est attribuée.

Une exposition lui a été consacrée en 2001-2002 au musée des Beaux-Arts d'Orléans[3].

BiographieModifier

Comme de nombreux jeunes artistes français, Pierre Brebiette effectue un voyage à Rome où il se trouve vers 1617. Il y séjourne environ huit ans et s'inspire à la fois des antiques, des maîtres de la Renaissance et des contemporains, comme les Carrache et Le Caravage, tout continuant à exploiter les effets propres au maniérisme.

Il rentre à Paris vers 1625-1626 et se marie le avec Louise de Neufgermain (1602-1637) dont le père Louis de Neufgermain est un poète introduit à la Cour. Ils auront sept enfants.

Parmi sa production figurent des eaux-fortes pleines de réalisme, de vivacité et d'esprit, souvent en rapport avec des proverbes satiriques, dont certains dessins préparatoires sont conservés[4].

ŒuvresModifier

TableauxModifier

Dessins et gravuresModifier

  • Fille jouant du luth près de son amant, gravure au burin, (18,8 × 22,6 cm)[10]
  • Junon, Minerve et Vénus sur le mont Hélicon avec, à leurs pieds, les Muses en musiciennes , sanguine, (26,3 × 42,2 cm)[11]
  • Vieille femme tenant des fleurs et un éventail de plumes, eau-forte, (15,5 × 11,9 cm)[12]
  • Paysan avec une canne, dessin à la craie rouge, (37,5 × 18,7 cm), Rijksmuseum Amsterdam[13]
  • Paysan avec une canne, trois quarts à gauche, dessin à la craie rouge, (37,5 × 18,7 cm), Rijksmuseum Amsterdam[14]
  • Le Déluge, dessin, (23 × 18,2 cm), Metropolitan Museum of Art, New York[15]
  • Triomphe d'Amphitrite, sanguine, (12,1 × 20,4 cm), Département des arts graphiques du musée du Louvre[16]
  • Jeune fille tenant des pincettes et un gril, sanguine, (12,1 × 20,4 cm), département des arts graphiques du Louvre[17]
  • Persée décapitant Méduse avec l'aide de Minerve, sanguine, (23,6 × 18,9 cm), département des arts graphiques du Louvre[18]
  • Le Char de Vénus, sanguine, palais des Beaux-Arts de Lille[19]
  • En 1638 un recueil de certaines gravures de Pierre Brebiette parait sous le titre Opera diversa, nunc primum a Petro Brebiette, pictore regio, inventa, tabulis aeneis delineata[20] dont :
    • Autoportrait où il se représente tenant de sa main droite un médaillon à l'image de sa femme récemment décédée[21]
    • Portrait de François Quesnel, peintre et enlumineur[22]
    • Le Sacrifice d'Abraham[23]
    • Deux philosophes observant une éclipse[24]
    • La Tentation de saint Antoine[25]
    • Allégorie du retour de Brebiette à Paris[26]
    • Diogène de Sinope et Alexandre le Grand, la gravure représente la scène fameuse où le philosophe dit au conquérant : « Ne me fait pas d'ombre ou ôte-toi de mon soleil »[27]
    • Élie et Élisée, la gravure représente Élie au moment où il monte au ciel dans un char et laisse son manteau à Élisée[28].
    • Des Anges donnent des fruits à la Sainte Famille endormie[29]
    • Sainte Anne apprend à lire à la Vierge Marie
    • Vierge et l'Enfant survolant le marais ; saint Joseph sortant l'âne du marais[30]

NotesModifier

  1. Fiche BNF
  2. Charles Picot, collectionneur, catalogue de l'exposition du musée des beaux-arts et d'archéologie de Châlons-en-Champagne, 2008.
  3. Paola Pacht Bassani, Seule la peinture... Pierre Brebiette, Orléans, Musée des Beaux-Arts, 2001.
  4. Barbara Brejon de Lavergnée dir., Dessins français du XVIIe siècle. Collection du département des Estampes et de la Photographie, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2014, p. 50-53.
  5. « Le Christ entre les deux larrons », notice no PM51000165, base Palissy, ministère français de la Culture
  6. L'Enlèvement de Proserpine
  7. « L'Enlèvement de Proserpine », notice no 03070000202, base Joconde, ministère français de la Culture
  8. « Jésus chez Marthe et Marie », notice no PM77002236, base Palissy, ministère français de la Culture
  9. Neptune calmant la tempête
  10. Fille jouant du luth
  11. Junon, Minerve et Vénus
  12. Vieille femme
  13. Paysan avec une canne
  14. Paysan avec une canne, trois quarts à gauche
  15. Le Déluge
  16. Triomphe d'Amphit(rite
  17. « Jeune fille tenant des pincettes et un gril », notice no 50350001703, base Joconde, ministère français de la Culture
  18. Persée décapitant Méduse avec l'aide de Minerve
  19. Le Char de Vénus
  20. Opera diversa
  21. Autoportrait
  22. Portrait de François Quesnel
  23. Le Sacrifice d'Abraham
  24. Deux philosophes observant une éclipse
  25. La Tentation de saint Antoine
  26. Allégorie du retour de Brebiette à Paris
  27. Diogène et Alexandre le Grand
  28. Élie et Élisée
  29. Des Anges donnent des fruits à la Sainte Famille endormie
  30. « Vierge et l'Enfant survolant le marais », notice no 05120004384, base Joconde, ministère français de la Culture

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :