Ouvrir le menu principal
Pierre Boncenne
Naissance
Activité principale
journaliste, écrivain
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
essai

Œuvres principales

La Bibliothèque idéale (1988)
Pour Jean-François Revel (2006)
Le Parapluie de Simon Leys (2015)

Pierre Boncenne, né le [1], est un journaliste et écrivain français. Il est rédacteur en chef de la revue Lire pendant plusieurs années et collaborateur de Bernard Pivot pour l'émission Apostrophes. À partir de 1992, il publie plusieurs ouvrages dont Pour Jean-François Revel qui reçoit le prix de l'essai Renaudot.

Sommaire

BiographieModifier

Rédacteur en chef du magazine Lire pendant de nombreuses années et collaborateur de Bernard Pivot pour son émission Apostrophes[2] puis Bouillon de culture[3], Pierre Boncenne a publié depuis 1992 plusieurs ouvrages sur la société française à caractère souvent pamphlétaire.

En 2006, il reçoit le prix de l'essai Renaudot avec Pour Jean-François Revel : un homme libre, dans lequel il retrace la vie de cet écrivain et philosophe, mort la même année. Proche de Simon Leys[4], il consacre deux ouvrages à celui-ci en 2015.

Pierre Boncenne est le père de l'écrivaine Colombe Boncenne[5].

Accueil critiqueModifier

Pour Philippe Lançon, Le Parapluie de Simon Leys, publié en 2015, « permet de vivre ou revivre un demi-siècle de déroute intellectuelle française et de cynisme politique international à travers ce miroir aux alouettes que fut – et demeure – la Chine »[4]. Bernard Pivot considère que Pierre Boncenne est le plus à même de présenter la vie et les combats de Simon Leys. Son ouvrage est d'une « écriture élégante et précise, souvent mordante, par son courage », dans le prolongement des œuvres de Simon Leys[6]. Pour le prix Nobel Mario Vargas Llosa, cet « ouvrage fascinant expose les attaques honteuses dont fut l'objet Simon Leys pour avoir osé aller à contre-courant et défié la mode idéologique régnant dans une bonne partie de l'Occident. (...) Le livre de Pierre Boncenne aide à comprendre pourquoi la vie intellectuelle de notre temps s'est appauvrie, de plus en plus en marge du reste de la société, (...) expulsée de cette histoire à laquelle elle avait recouru dans le passé pour justifier des aliénations délirantes, comme cette fascination pour la Révolution culturelle »[7]. Le journaliste Pierre Haski considère que l'ouvrage est une « lecture recommandée à tout esprit éclairé »[8]. Pour le Times Literary Supplement, ce livre permet de voir "comment dans les années 1960 et 1970, une nation qui se considérait elle-même comme la plus sophistiquée du monde s'est laissée fasciner par le plus grand meurtrier de masse de l'histoire"[9].

RécompensesModifier

ŒuvreModifier

  • La Bibliothèque idéale, en collaboration avec Alain Jaubert, Hugues de Kerret, éditions Albin Michel/Lire, 1988, préface de Bernard Pivot.
  • Les Petits Poissons rouges, livre contre l'esprit de sérieux et les gens importants, édition du Seuil, 1992.
  • Les Belles âmes de la culture, éditions du Seuil, 1996.
  • Notre santé n'est pas un commerce
  • Faites comme si je ne vous avais rien dit, éditions du Seuil, 2003.
  • Pour Jean-François Revel, éditions Plon, 2006.
  • La politique ça vous regarde !, avec Michel Rocard, éditions Gallimard, 2012.
  • Quand vous viendrez me voir aux antipodes, lettres de Simon Leys à Pierre Boncenne, éditions Philippe Rey, 2015.
  • Le Parapluie de Simon Leys, éditions Philippe Rey, 2015.

Notes et référencesModifier

  1. Boncenne, Pierre (1950-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 70228-frfre (consulté le 16 mars 2018)
  2. Pierre Boncenne : Journaliste et écrivain français dans Le Figaro.
  3. Biographie de Pierre Boncenne Institut des Libertés
  4. a et b Ecrits et biographie du sinologue Simon Leys, extralucide avant l’heure, Libération, 27 mai 2015.
  5. Colombe Boncenne : enquète sur un livre fantome L'Express, 18 janvier 2016
  6. Bernard Pivot, À la fureur des maoïstes, Le Journal du dimanche, 4 juin 2015.
  7. Le Point, magazine, « Mario Vargas Llosa - Simon Leys, la revanche de la vérité » (consulté le 10 août 2015)
  8. Pierre Haski Eloge de la question et du doute avec Simon Leys Rue89, juin 2015
  9. (en) Henri Astier, « A good man on the left bank », Times Literary Supplement, no 5885,‎ , p. 5-7
  10. L'Académie française récompense Stromae (et 64 autres écrivains) Bibliobs, 23 juin 2016
  11. Le Grand Prix de la Critique Littéraire a été décerné à Pierre Boncenne pour Le parapluie de Simon Leys... Syndicat des Journalistes de la Presse Périodique
  12. Le Prix du Savoir et de la Recherche 2015 à Sapiens de Yuval Noah Harari 25 novembre 2015 : « Une mention spéciale est attribuée à l’essai les Parapluies de Simon Leys de Pierre Boncenne (Editions Philippe Rey) qui décrit un homme qui hurle son indignation sur l’utopie maoïste et sort de sa réserve pour dénoncer le caractère totalitaire et meurtrier de ce régime. »

Liens externesModifier