Ouvrir le menu principal

Pierre Boitel, sieur de Gaubertin, est un écrivain français du début du XVIIe siècle.
On lui attribue les cinquième et sixième parties du roman précieux de l'Astrée (1626, 2 vol. in octavo) publiées sous le pseudonyme de Borstet.

Titres de certains de ses ouvragesModifier

  • Tragiques accidents des hommes illustres, depuis le premier siècle jusqu'à présent (1616)
  • Tableau des merveilles du monde (1617)
  • Défaite du faux amour par l'unique des braves de ce temps (1617, 2 volumes)
  • Recueil de pièces satiriques sur la mort du maréchal et de la maréchale d'Ancre (1617)
  • Histoire des choses les plus mémorables de ce qui s'est passé en France depuis la mort de Henri le Grand jusqu'à l'assemblée des notables en 1617 et 1618
  • Théâtre du malheur (1621)

SourcesModifier

  • « Pierre Boitel », dans Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, 1863-1890, 15 vol. [détail des éditions]. ((édition de 1867), lettre B, p. 893, col. 2.)
  • BOITEL PIERRE.

LE THEATRE TRAGIQUE, SUR LEQUEL LA FORTUNE REPRESENTE DIVERS MALHEURS ADVENUS AUX HOMMES ILLUSTRES. Paris, Guillaume l’Oyson, 1621-1622 ; 3 tomes en 2 vol. petit in-8 de [6] ff. (le dernier blanc), 387 pp. ; 295 pp. ; 130 pp., veau brun moucheté, dos à nerfs orné de caissons fleuronnés, pièces rouges, tranches rouges. Curieux ouvrage dans lequel sont narrées les mésaventures loufoques ou les fins tragiques de certains hommes illustres : « De l’inexorable Abimelec qu’une vieille femme assomma d’un quartier de meule de moulin », « De Proculus Gentilhomme Boulonnois qui fut escraze d’une cloche qui cheut », « Du prince d’Orange qui mourut par l’ignorance de son chirurgien »… Ex-libris manuscrit du XVIIIe siècle sur le titre Mr de Gournay (peut-être l’économiste Vincent de Gournay). Tête du second volume élimée.

Liens internesModifier