Ouvrir le menu principal

Pierre Barbet (écrivain)

écrivain français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Barbet et Barbet.
Pierre Barbet
Nom de naissance Claude Avice
Alias
Olivier Sprigel
David Maine
Naissance
Le Mans, Drapeau de la France France
Décès (à 70 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Pierre Barbet, de son vrai nom Claude Avice, né le au Mans et mort le , est un écrivain français spécialisé dans le roman de science-fiction.

Sommaire

BiographieModifier

Docteur en pharmacie, Pierre Barbet a publié quelques articles scientifiques, entre autres sur la bionique. Il a été publié aux États-Unis. Il a été traduit également dans plusieurs autres pays et a toujours œuvré pour le rapprochement international des auteurs de SF[1]. Il a écrit sous d'autres pseudonymes dont Olivier Sprigel, en hommage à Stéphane Spriel, directeur du rayon fantastique où il avait fait ses débuts, et David Maine, pour rappeler qu'il est né dans l'ancien duché du Maine.

Toute son œuvre fait preuve d'une parfaite maîtrise scientifique, mais aussi d'un grand optimisme qui tranche avec le pessimisme régnant dans le genre. Là où d'autres ne voient que du béton et du bitume dans l'avenir, il dépeint des paysages verdoyants. Son optimisme a toutefois des limites : tout dépend de l'homme, de son éthique et de l'usage qu'il fera des progrès de la science, capable du meilleur, mais aussi du pire si on ne la contrôle pas (L'univers des Géons).

Aussi Pierre Barbet essaie-t-il de trouver des solutions aux problèmes qui menacent, pour éviter les catastrophes annoncées comme inévitables par d'autres auteurs du genre. Il montre sa confiance en l'homme à condition de ne pas laisser la science aux mains du seul profit, souvent irréfléchi, comme dans Soleil de mort, mais plutôt aux mains d'hommes sensés, désintéressés et prudents.

Pierre Barbet traite de thèmes très variés tels le clonage, les mutants, la bionique, les univers heroic fantasy ou l'Uchronie (explorée dans la série des Setni enquêteur temporel), où il remodèle l'histoire en faisant triompher Hannibal face à Rome et vaincre le Japon à la bataille de Midway (dans son dernier manuscrit écrit avant sa mort, malheureusement disparu et donc jamais publié…). Il montre aussi les diverses possibilités de l'évolution de l'homme en y intégrant les clones, les mutants, les cyborgs et les psyborgs ; mais surtout celles de son comportement face à des situations nouvelles et des problèmes techniques.

RomansModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Roman de Pierre Barbet.

Babel 3805Modifier

Article détaillé : Babel 3805.

Vers un avenir perduModifier

Article détaillé : Vers un avenir perdu.

Les Limiers de l'infiniModifier

Article détaillé : Les Limiers de l'infini.

Hallali cosmiqueModifier

Les Cavernicoles de WolfModifier

L'Étoile du néantModifier

Le Secret des QuasarsModifier

Évolution magnétiqueModifier

La Planète des ChristophonsModifier

L'Exilé du tempsModifier

Les Chimères de SéginusModifier

Vikings de l'espaceModifier

L'Agonie de la Voie lactéeModifier

  • Date de parution : 1970
  • Éditeur : Fleuve Noir Anticipation no 435
  • Liens externes :
  • Résumé : L'espèce humaine a essaimé dans la Voie lactée. Les Humains ont créé la Confédération pléiadienne, dont la capitale est la mégapole Salko, sur une planète gravitant autour de l'étoile Céléno. Cette civilisation croit en une divinité appelée « Trinité de Koth ». Quelques années auparavant, une guerre inter-humaine s'est terminée : la Confédération a vaincu des forces menées par la planète Terre, qui est désormais une planète comme les autres de la Confédération. Mais un puissant empire voisin menace : ce sont les Zorides, qui viennent de l'Amas de Persée. La guerre entre les deux puissances paraît inévitable ; le conflit va débuter dans le système Canopus… L'hexarque Hédarey, à bord du vaisseau Le Moïnen, est le chef suprême des forces militaires humaines sur Canopus-5, la planète étant occupée par les humains, tandis que les Zorides tiennent l'autre moitié de la planète. Les Zorides sont menaçants, et prennent l'initiative du conflit. Les humains répliquent, et la guerre débute. Le vaisseau Le Moïnen est poursuivi par les forces zorides, et tout à coup les Zorides le « harponnent », faisant prisonnier l'hexarque Hédarey. Par la suite, un autre vaisseau est fait prisonnier, et le capitaine de ce vaisseau est aussi fait prisonnier : il s'agit de Tellac, fils du suffète Mikra. Tellac est emmené dans un camp de prisonniers zoride, où il rencontre une jeune femme humaine dont il tombe amoureux, et reçoit des cours d'endoctrinement. On apprend à cette occasion que les Zorides croient en une idéologie réunie sous les termes « Travail - Orthogénie - Symbiose » [2] et qu'ils se reproduisent bien plus vite que les Humains. Tellac, son amie et Hédarey s'échappent du camp d'internement et parviennent à voler un vaisseau spatial. Plus tard, la planète Canopée, puis l'ensemble du système canopéen, sont pris par les Zorides. Ceux-ci disposent d'armes bien plus puissantes que les Pléiadiens, et ont créé un puissant virus dont les Pléiadiens sont victimes : le Stuphos, qui rend les gens apathiques et sans volonté. La guerre continue et les Pléiadiens se font submerger. Soudain, les Zorides proposent la paix aux Humains. Ils ont détecté une galaxie qui se rapproche de la Voie lactée à une vitesse inimaginable : d'ici 6 mois, cette galaxie va percuter la Voie lactée. Dans la mesure où cette galaxie est composée d'une substance condensée à base de neutrons (d'où son nom de Neutronia qui lui a été donné), elle va engloutir et désintégrer l'ensemble des étoiles de la Voie lactée, qui va se disloquer. Les Zorides proposent aux Humains d'unir leurs efforts afin de créer le plus rapidement possible un vaisseau spatial qui emportera des Zorides et des Pléiadiens en direction de la galaxie Andromède. Le projet est mis en route. Tellac entre en contact avec une intelligence extraterrestre qui dit être enchantée de la défaite assurée des Humains et des Zorides, toutes deux espèces fondées sur le carbone : les espèces à base de silicium vont pouvoir prospérer grâce à Neutronia. À la fin du roman, le vaisseau « Arche de survie » quitte Salko, emportant 50 Humains et 50 Zorides, tous plongés en biostase, chargés de faire renaître la « civilisation lactéenne » sur une autre galaxie.
  • Remarque : la première moitié du roman concerne la confrontation entre la Confédération Pléiadienne et l'Empire Zoride. Le roman a été écrit en 1970, et le lecteur peut facilement imaginer que ce conflit de fiction évoque l'affrontement entre les États-Unis (Confédération Pléiadienne) et l'Union soviétique (Empire Zoride), le système Canopus pouvant faire référence à l'Asie du Sud-Est et la Guerre Canopienne à la Guerre du Viet Nam.

Étoiles en perditionModifier

Les Grognards d'ÉridanModifier

  • Date de parution : 1970
  • Éditeur : Fleuve Noir Anticipation no 426
  • Titre dans l'édition anglophone : The Napoleons of Eridanus (1976)
  • Lien externe :
  • Résumé :

Les Maîtres des pulsarsModifier

À quoi songent les Psyborgs ?Modifier

  • Date de parution : 1971
  • Éditeur : Fleuve Noir Anticipation no 479
  • Titre dans l'édition anglophone : Games Psyborgs Play (1973)
  • Lien externe :
  • Résumé :

Azraëc de VirgoModifier

Les Conquistadores d'AndromèdeModifier

Le Transmetteur de GanymèdeModifier

L'Empire du BaphometModifier

Article détaillé : L'Empire du Baphomet.

Les Insurgés de LaucorModifier

La Planète empoisonnéeModifier

Les Disparus du club ChronosModifier

Tremplins d'étoilesModifier

La Planète enchantéeModifier

  • Date de parution : 1973
  • Éditeur : Fleuve Noir Anticipation no 0544
  • Titre dans l'édition anglophone : The Enchanted Planet (1975)
  • Lien externe :
  • Résumé :

Liane de NoldazModifier

  • Date de parution : 1973
  • Éditeur :
  • Titre dans l'édition anglophone : The Joan-of-Arc Replay (1978)
  • Lien externe :
  • Résumé :

Le Bâtard d'OrionModifier

Les Bioniques d'AtriaModifier

  • Date de parution : 1973
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

Croisade stellaireModifier

Magiciens galactiquesModifier

Les Mercenaires de RychnaModifier

L'Univers des GéonsModifier

La Nymphe de l'espaceModifier

Ambassade galactiqueModifier

Patrouilleur du néantModifier

VénusineModifier

  • Date de parution : 1977
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

Odyssée galactiqueModifier

Oasis de l'espaceModifier

Article détaillé : Oasis de l'espace.

Le Maréchal rebelleModifier

  • Date de parution : 1980
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

Périple galactiqueModifier

Cités des astéroïdesModifier

Article détaillé : Cités des astéroïdes.

Cités interstellairesModifier

L'Empereur d'ÉridanModifier

Survivants de l'apocalypseModifier

  • Date de parution : 1982
  • Éditeur : Fleuve Noir Anticipation no 1152
  • Lien externe : Survivants de l'apocalypse sur le site NooSFere
  • La quatrième Guerre mondiale redoutée de tous éclate. Elle ne suit pas le schéma progressif des armes tactiques aux mégatonnes : Américains et Russes, pensant détenir un atout en interceptant les missiles, lancent d'emblée les armes stratégiques... La France, prise entre deux feux, écope d'une bonne partie des bombes tombées en panne avant d'atteindre l'apogée de leur orbite. Apocalypse fin juin... Les rescapés, à la Baule, sur la Riviera, dans la banlieue parisienne, tentent de s'organiser pour survivre. Hélas, les retombées s'abattent impitoyablement sur tout l'hémisphère Nord, avec leurs conséquences ; cancers, leucémies et... mutations. Est-ce la fin de l'Homo Sapiens ? Quel sera le sort de l'Europe après la bataille d'Armageddon ?

Rome doit être détruiteModifier

Carthage sera détruiteModifier

Les Colons d'ÉridanModifier

Cités biotiquesModifier

TéléclonesModifier

  • Date de parution : 1985
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

La Croisade des assassinsModifier

  • Date de parution : 1986
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

Glaciation nucléaireModifier

  • Date de parution : 1986
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

Défense spatialeModifier

  • Date de parution : 1987
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

Objectif : Mars 2005Modifier

  • Date de parution : 1987
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

Un Reich de 1000 ansModifier

  • Date de parution : 1987
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

Option zéroModifier

Soleil de mortModifier

  • Date de parution : 1990
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

L'Ère du spatiopithèqueModifier

  • Date de parution : 1991
  • Éditeur :
  • Lien externe :
  • Résumé :

Romans du Cycle Alex CourvilleModifier

Commandos sur commandeModifier

Trafic stellaireModifier

Les Psychos de LogirModifier

Les Charognards de S'nienModifier

Eldorado stellaireModifier

Putsch galactiqueModifier

Temps changeantsModifier

Captifs de CorvusModifier

Option zéroModifier

RecueilsModifier

Ainsi qu'un article sur « La Biotique » publié dans la Revue française des docteurs en pharmacie, no 95, Paris, 1973, signé de son véritable nom, Claude Avice.
  • Le Cycle Setni - 1 1998 regroupe les 5 récits suivants :
    • L'Exilé du temps
    • À quoi songent les Psyborgs ?
    • La Planète enchantée
    • Magiciens galactiques
    • Vénusine
Ainsi qu'un article : Ce que nous savons de l'anti-matière

RéférencesModifier

AnnexesModifier