Pierre-René Wolf

journaliste français
Pierre-René Wolf
Biographie
Naissance
Décès
(à 73 ans)
Rouen
Nom de naissance
Pierre René WolfVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Taille
1,65 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Cheveux
Yeux
Bleus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Pierre-René Wolf, né le à Rouen[1] (Seine-Inférieure) où il est mort le , est un journaliste français qui a dirigé le quotidien régional Paris-Normandie, basé à Rouen, de 1945 à sa mort.

BiographieModifier

Sa famille, juive alsacienne, s’est établie à Rouen après l’annexion de l’Alsace-Lorraine en 1871. Son père Lucien Victor était imprimeur, époux de Marthe Valentine Marix, mariés à Paris 17e le . Pierre-René épouse Geneviève Aimée Marix le à Dunkerque.

En 1922, il reprend l'imprimerie fondée à Rouen par son grand-père Jacques Wolf, à la suite du décès de son père[2],[3]. Il est domicilié au no 36bis place des Carmes. En 1929, il demeure au no 12 rue Lezurier-de-la-Martel puis, en 1937, au no 13 rue de la Pie.

En , le Comité départemental de Libération nationale (CDLN), repreneur du Journal de Rouen interdit de parution, le désigne comme directeur de la publication du quotidien Normandie, qui deviendra Paris-Normandie en 1947.

Il est longtemps un éditorialiste dont les analyses ont un retentissement national. Il s'acharne à donner à son journal une réputation de qualité et d'indépendance. Il voulait, avait-il dit un jour, en faire « Le Figaro des journaux de province. »

En 1935, il publie un roman Martin Roumagnac, aux éditions Albin Michel. Onze ans plus tard, en 1946, Georges Lacombe en tire un film du même titre, avec Jean Gabin, Marlène Dietrich, Margo Lion et Jean d’Yd.

Il est président de la Chambre syndicale des maîtres imprimeurs, libraires et papetiers de Normandie, succédant à Albert Lainé le . Il est membre de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen en 1938 et membre de la Société des écrivains normands. Son épouse décède en 1968.

PublicationsModifier

  • Marfa, Paris, Albin Michel, 1929.
  • Martin Roumagnac, Paris, Albin Michel, 1935.
  • Rouen, poèmes d'exil, illustrations d'Émile-Henry Tilmans, Rouen, Éditions H. Defontaine, 1947.

DistinctionsModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Cécile-Anne Sibout, Paris-Normandie à l’époque de Pierre-René Wolf, un grand patron de la presse régionale (1945-1972), thèse d’histoire, Université Paris IV, 1999 (dactylographiée)
  • Cécile-Anne Sibout, Les hommes de presse de l'agglomération rouennaise, collection histoire(s) d'agglo, Agglomération de Rouen, 2002 (ISBN 978-2-913914-48-3)
  • Cécile-Anne Sibout, Pierre-René Wolf, un patron de presse régionale à l'époque des Trente Glorieuses, Histoire, économie & société, 2012/4 [lire en ligne].

Notes et référencesModifier

  1. Au no 15 rue Pierre-Corneille (actuelle rue de la Pie).
  2. Page de l'imprimerie Wolf sur le site "Le Tyrosemiophile" [lire en ligne]
  3. « Annonces diverses & publications légales », Journal de Rouen, Rouen, no 130,‎ , p. 6 (lire en ligne, consulté le ).

Liens externesModifier