Pierre-François Didot

imprimeur français
Pierre-François Didot
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nationalité
Activité
Famille
Père
Fratrie
Enfants
Félicie Didot (d)
Saint Leger DidotVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine

Pierre-François Didot, né le à Paris et décédé le , est le fils de François Didot. Il fut nommé imprimeur de la cour.

BiographieModifier

Les locaux de la Papeterie d'Essonnes [1] sont achetés en 1789.

Leur reprise est assurée par Saint-Léger Didot (« Didot Saint Léger », invention du papier sans fin) six ans plus tard. Louis Nicolas Robert y mit au point, en 1798, la machine à papier en continu, dans des bâtiments toujours debout aujourd'hui, mais en voie de reconversion totale.

Henri Didot se distingua de son côté comme graveur en caractères et inventeur de la fonderie polyamatype[2].

Le troisième fils, Didot jeune, hérita de l'imprimerie.

Notes et référencesModifier

  1. L'ancienne papeterie d'Essonnes
  2. A. Frey, Nouveau manuel complet de typographie, nouvelle édition revue, corrigée & augmentée par M. E. Bouchez, Manuels-Roret, , part. 1, p. 196.

Article connexeModifier

Liens externesModifier