Pierre-Frédéric Achard

acteur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Achard.
Pierre-Frédéric Achard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Enfant

Pierre-Frédéric Achard, né le à Lyon, et mort le à Paris, est un acteur français.

BiographieModifier

Pierre-Frédéric Achard était le fils d'un ouvrier de l'industrie de la soie à Lyon et lui même fut canut[1]. Il a d'abord joué plusieurs années dans des théâtres de province à Lyon, Grenoble Saint-Étienne, Roanne, avant de venir à Paris, en 1834. Il suivit les cours du Conservatoire, fut élève de Marco Bordogni et d'Adolphe Nourrit. Il débuta au Palais-Royal et y créa de nombreux rôles. Il eut aussi l'idée d'introduire de petits intermèdes chantés durant les entractes. Ses chansonnettes lui valurent alors un certain succès.

En 1845, il passa au théâtre du Gymnase, mais revint au Palais-Royal en 1850. Il fit également de longues tournées en province.

Son entrain, sa volubilité excessive lui valurent quelques critiques. Ainsi, Théophile Gautier écrivait à son propos : « La volubilité tourbillonnante et l'activité de toupie en font un des acteurs les plus assourdissants de l'univers. »

Il passait pour être l'acteur le mieux payé du Palais-Royal.

Il eut plusieurs enfants qui firent des carrières artistiques ; Léon Achard, ténor ; Charles Achard, directeur du Conservatoire de Dijon.

CarrièreModifier

Parmi ses rôles :

Dans Le Figaro du , on peut lire qu'« aux obsèques d'Achard, ce charmant comique si populaire, on a remarqué, avec peine, l'absence des directeurs du Palais-Royal et d'un trop grand nombre de ses camarades de Paris. Comme excellent homme et comme artiste distingué, Achard avait droit, ce me semble, à plus d'empressement, de leur part, à lui rendre le dernier devoir. »

Sources et référencesModifier

  1. Henry Lyonnet, Dictionnaire des comédiens français, ceux d'hier : biographie, bibliographie, iconographie. t. 1. A-D, Genève, Revue internationale illustrée, , 650 p., p. 2-4
  2. Frères Cogniard, Rothomago, Paris, Marchant, , 16 p. (lire en ligne).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Edmond-Denis de Manne et Charles Ménétrier (portrait de Pierre-Frédéric Achard gravé à l'eau-forte par Jean-Marie Fugère), Galerie historique des acteurs français, mimes et paradistes qui se sont rendus célèbres dans les annales des scènes secondaires depuis 1760 jusqu'à nos jours, N. Scheuring, Lyon, 1877.

IconographieModifier

Liens externesModifier