Piero Tosi

décorateur italien pour le théâtre et l'opéra

Piero Tosi (né le à Sesto Fiorentino en Toscane et mort le à Rome[1]) est un costumier et décorateur italien de théâtre et de cinéma.

Piero Tosi
Piero Tosi - 2001 - no watermark.jpg
Piero Tosi en 2001.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine
Costume (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

 
Le Guépard (1963).

Piero Tosi débute comme chef costumier au cinéma en 1951, sur Bellissima de Luchino Visconti, avec lequel il collaborera le plus, à l'écran comme à la scène (opéras, théâtre), jusqu'à l'ultime film de ce dernier — L'Innocent, en 1976 —. Parmi les autres réalisateurs avec lesquels il a travaillé, mentionnons Mauro Bolognini qu'il retrouvera également à plusieurs reprises. En tout, il participe comme costumier à quarante-huit films, majoritairement italiens, mais aussi coproductions franco-italiennes et deux films français (La Cage aux folles en 1978 et La Cage aux folles 3 en 1985).

Durant sa carrière, qui s'est achevée au cinéma en 1993, il a été en outre décorateur (quatre films) et acteur (un film, dans un petit rôle de costumier) — voir filmographie ci-dessous —. On lui doit aussi quelques contributions pour la télévision.

Dans la catégorie des « meilleurs costumes », il a gagné huit fois le Ruban d'argent, deux fois le prix David di Donatello (plus un prix spécial) et deux fois le BAFTA Award. De plus, il a reçu cinq nominations à l'Oscar des meilleurs costumes.

Il dirigeait depuis plusieurs années le cours de costume de l'École nationale de cinéma près du Centro Sperimentale di Cinematografia.

Filmographie partielleModifier

comme costumier, sauf mention contraire

Contributions à la scène (sélection)Modifier

OpérasModifier

ThéâtreModifier

Récompenses (sélection)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) « È morto Piero Tosi, l'artista che vestì il grande cinema italiano », sur Repubblica.it, Repubblica, (consulté le 10 août 2019).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :