Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Le mot pied (du latin pedem, accusatif de pes) désigne originellement une partie du corps d'un homme, d'un animal ou d'une plante en contact avec le sol, et par extension le support d'un objet. Ces différents sens ainsi que quelques sens figurés existaient déjà en latin. D'autres se sont rajoutés[a],[1].

Sommaire

Sciences et techniquesModifier

BiologieModifier

Au sens propre :

  • pied, chez l'humain, partie de l’extrémité du membre inférieur qui sert à se tenir debout et à marcher ;
  • pied, chez le cheval, partie inférieure des quatre membres ;
  • pied, ou stipe, organe qui supporte le chapeau de certains champignons ;
  • pied, ou sole pédieuse, organe musculeux destiné à la locomotion des mollusques.

Au sens figuré :

  • pied, unité de plante (par exemple, un pied de fraisier) ;
  • pied-de-cheval, espèce naturelle d’huître plate de grande taille, élevée dans la Manche.

Métrologie - Unité de mesureModifier

Par généralisation d'une distance ou l'action d'un flux :

Culture et sociétéModifier

« Le pied [...] n'a pas une construction inférieure à celle de l'œil ou du cerveau. Toutes ses parties sont parfaitement disposées pour la fonction qu'il est appelé à remplir… Le cerveau est la source de la sensation et des nerfs. Cela prouve-t-il que la construction du cerveau soit supérieure à celle du pied, si chacun d'eux s'acquitte au mieux de la fonction pour laquelle il a été créé dès le principe ? Le cerveau sans le pied serait incomplet, comme le pied sans le cerveau. L'un a besoin, je pense, d'un véhicule, l'autre de sensation[2]. »

— Galien.

CuisineModifier

Expressions familièresModifier

Les pieds étant à l'extrémité inverse du siège de la pensée, ils peuvent être considérés, dans le corps humain, comme le symbole de ce qui est le plus éloigné de l'intelligence, d'où :

Dans les mythologies, le pied possède surtout un symbolisme phallique, d'où :

  • « Faire du pied », une expression employée pour désigner une forme de drague ;
  • « Prendre son pied », une expression employée pour désigner le fait d'avoir un orgasme ou d'éprouver un plaisir intense.

Expression imagée ou concrète liée à la mort :

  • « Partir les pieds devant » (ou « sortir les pieds devant »), une expression employée pour désigner le fait de mourir.

Il est employé dans des locutions faisant allusion à la stabilité, la rapidité et le maintien ferme :

  • « Avoir bon pied, bon œil », une expression employée pour désigner le fait d'avoir l'air alerte, vif, vigoureux, en bonne santé ;
  • « Sur un bon pied », une expression employée pour désigner le fait d'être (ou de partir) dans de bonnes conditions.

Musique et poésieModifier

  • pied, un élément métrique d'un vers ;
  • pied, un élément métrique en phonologie
  • dans le domaine de l'orgue, le pied est une unité de mesure de la hauteur des tuyaux qui caractérise un jeu (exemple : jeu de 16 pieds).
  • Un pied mariton est une chanson populaire faisant référence au pied bot du personnage principal.

Objet ou partie d'objetModifier

  • pied, la partie inférieure d’un objet qui lui sert de support ;
  • pied, la base plus épaisse d'un mur, le support d'une colonne ou le support d'une voûte ;
  • pied de glace, ou banquette côtière, un dépôt de glace littorale.

PatronymeModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

NotesModifier

  1. Quelques autres sens présents en latin, comme la queue d'un fruit, ont disparu en français.

RéférencesModifier

  1. Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, t. 2, Le Robert, , 2383 p. (ISBN 2-85036-187-9), p. 1514.
  2. Galien, De l'utilité des parties du corps humain, Œuvres I, 263-264