Piaggio Aerospace

constructeur aéronautique italien
(Redirigé depuis Piaggio Aero)

Piaggio Aerospace
logo de Piaggio Aerospace
Ancien logo

Création 1915
Dates clés 1915 : début des activités aéronautique
Fondateurs Rinaldo Piaggio
Personnages clés Alessandro Marchetti
Forme juridique Société par actions
Siège social Gênes
Drapeau d'Italie Italie
Activité Construction aéronautique
Produits Avion, moteur d'avions
Société mère Piaggio (jusqu'en 1998)
Effectif 1 450Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.piaggioaerospace.itVoir et modifier les données sur Wikidata

Piaggio Aerospace (anciennement Rinaldo Piaggio SpA jusqu'en 1998 puis Piaggio Aero Industries jusqu'en 2014) est un constructeur aéronautique italien dont le siège est situé à Gênes, en Ligurie. Fondée par Rinaldo Piaggio en 1915, c'est l'une des plus anciennes sociétés d'aéronautique encore existante.

Piaggio est plus connue pour ses fameux scooters Vespa mais ceux-ci n'étaient au départ qu'une production secondaire de la société.

C'est l'unique entreprise aéronautique au monde qui fabrique à la fois des avions et des moteurs d'avions et des composants structurels[réf. nécessaire].

HistoireModifier

La société Piaggio fondée en 1884 par Rinaldo Piaggio à Sestri Ponente, avait alors comme principale activité le matériel ferroviaire. Dès 1915, avec le rachat de l'usine aéronautique Francesco Oneto, débute la production de matériels pour l'industrie aéronautique naissante.

Sa refondation en 1998 s'est basée sur la reprise de Rinaldo Piaggio SpA, par des entrepreneurs comme l'ingénieur Josè Di Mase et l'ingénieur Piero Ferrari (vice-président de Ferrari SpA).

Le 9 novembre 2004, Pratt & Whitney a accordé la production d'une partie déterminante du moteur F135 qui équipera le F-35 JSF (Joint Strike Fighter) à Piaggio Aero. Cet accord fait partie du programme System Development and Demonstration. Les deux contrats d'une valeur de 150 millions de dollars US environ, ont été attribués après une sélection de 6 mois.

En novembre 2005, Avantair lui passe une commande ferme de 36 Avanti II, pour un marché de 230 M$ (194 M€). Les premiers turbopropulseurs seront livrés en 2005.

En octobre 2014, Piaggio Aero change de nom et devient Piaggio Aerospace[1].

Le 9 décembre 2014, la troisième évolution d'Avanti, l'Avanti EVO est certifié par l'EASA[2].

Le , l'entreprise est placé en redressement judiciaire[3]. En juin 2019, le gouvernement italien annonce pour environ 700 millions d'euros de contrats pour le ministère de la défense italien pour aider l'entreprise[4].

ProductionModifier

La société emploie 1 450 techniciens et dispose de deux usines principales en Ligurie à Finale Ligure et à Gênes-Sestri Ponente[Quand ?], mais dispose aussi d'un site à Nice (Piaggio Aero France) et en Floride (Piaggio America Inc. dont le siège social est à West Palm Beach) et qui s'est aussi récemment installée à Pouzzoles (Pozzuoli), près de Naples. Son capital social a été porté à 80 millions d'euros et son chiffre d'affaires (2001) était de 120 millions d'euros.

Le produit de pointe de Piaggio Aero est son P.180 Avanti (acheté notamment par la Marina militare et par Avantair), seul avion d'affaires avec trois surfaces alaires portantes, biréacteur et turbopropulseur, au design étonnant et avant-gardiste (9 passagers, 1 ou 2 pilotes).

AvionsModifier

 
Un Piaggio P149
  • Piaggio P.2 (prototype de chasseur monoplan à aile basse monomoteur monoplace)
En développement

Moteurs d'avionModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Piaggio Aero Industries becomes Piaggio Aerospace - Innovation to craft the future »
  2. (en) « Avanti EVO gains EASA certification The third generation of the iconic Avanti aircraft is better all around », (consulté le 9 décembre 2014)
  3. Kate Sarsfield, « Piaggio Aerospace goes into receivership », Flightglobal,‎ (lire en ligne)
  4. « Un coup de pouce de 700 M€ pour Piaggio Aerospace », sur Aerobuzz, (consulté le 1er juillet 2019).

Liens externesModifier