Pia-Maria d'Orléans-Bragance

Pia-Maria d'Orléans-Bragance
Description de l'image Luis_Maria_Pia_Brazil_1910.jpg.
Biographie
Titulature Princesse impériale du Brésil (1931-1938)
Princesse du Brésil (1913-1948)
Princesse d'Orléans-Bragance (1913-2000)
Nom de naissance Pia Marie Amélie Isabelle Antoinette d'Orléans et Bragance
Naissance
Boulogne-Billancourt (France)
Décès (à 87 ans)
Château du Lude, Le Lude (France)
Père Louis d'Orléans-Bragance
Mère Marie-Pie de Bourbon-Siciles
Conjoint René Jean Marie Nicolas de Nicolaÿ
Enfants Louis-Jean de Nicolaÿ
Robert Marie Pie Benoît de Nicolaÿ

Pia Marie Amélie Isabelle Antoinette d'Orléans et Bragance, qui portait le titre de courtoisie de princesse d'Orléans et Bragance, est née le à Boulogne-Billancourt et décédée le au château du Lude. C'est un membre de la branche cadette, dite branche de Vassouras, de l'ancienne famille impériale du Brésil.

BiographieModifier

Pia Maria est la fille de Louis d'Orléans-Bragance (1878-1920), fils cadet de la prétendante au trône du Brésil, et de Maria Pia de Bourbon (1878-1973), qui portait le titre de courtoisie de princesse des Deux-Siciles.

Après la renonciation de son oncle Pierre d'Alcântara d’Orléans et Bragance en 1908, et avec la mort de son père, de sa grand-mère la princesse impériale Isabelle du Brésil en 1921, puis de son frère Louis Gaston d’Orléans et Bragance en 1931, elle est pour les partisans de la branche de Vassouras, l'héritière du trône brésilien, c'est-à-dire princesse impériale du Brésil, en cas de décès de son frère, Pedro Henrique d'Orléans et Bragance, chef de la maison impériale du Brésil, et ce jusqu’à la naissance de son neveu, un autre Louis Gaston d’Orléans et Bragance, en 1938. Ce statut découlait de l'article 117 de la Constitution brésilienne de 1824, qui prévoyait que le trône brésilien se transmette par ordre de primogéniture masculine et à défaut féminine.

Selon la logique propre à la branche de Vassouras, le prétendant Pedro Henrique a considéré que Pia Maria d'Orléans et Bragance avait perdu, à l’instar de la branche de Petropolis et de nombreux membres de la branche de Vassouras, tous ses droits sur la couronne brésilienne, son titre de princesse du Brésil et le prédicat d'altesse impériale, pour devenir seulement princesse d'Orléans et Bragance, avec le prédicat d'altesse royale, à cause de son mariage hors du cercle des familles régnantes ou anciennement régnantes, en 1948.

Elle consacre sa vie à la gestion du château du Lude, où elle crée un spectacle de son et lumière qui a fait la renommée de ce lieu pendant près de quarante ans. Au titre de son action culturelle, elle a été faite chevalier de la légion d'honneur.

DescendanceModifier

Le , elle se marie à Paris avec René Jean Marie Nicolas, comte de Nicolaÿ (château du Lude, Paris, ), avec lequel elle a deux fils :

Pour les partisans de la branche de Vassouras, cette postérité n'a pas de droits sur le trône impérial brésilien en raison du mariage de 1948 qu'ils considèrent comme inégal, bien que les deux fils de Pia Maria d'Orléans et Bragance aient droit à la nationalité brésilienne en vertu de la Constitution fédérale de 1988. C'est ce qui explique que les enfants de leur cousine germaine Eleonora d'Orléans et Bragance (pt), princesse de Ligne, bien que non brésiliens, aient selon la logique de la branche de Vassouras, des droits au trône brésilien : le mariage de cette dernière ayant été contracté avec un membre d'une famille portant légalement le prédicat d'altesse (néanmoins, les Ligne ne sont pas une famille régnante ni ayant régné, ce qui contrevient aux préconisations que la princesse impériale Isabelle avait voulu imposer en 1908) ; elle peut par ailleurs leur transmettre sa nationalité brésilienne.

Titulature et décorationsModifier

TitulatureModifier

Les titres portés par les membres de la maison d'Orléans-Bragance n'ont aucune existence juridique au Brésil et sont considérés comme des titres de courtoisie accordés par le prétendant au trône :

  •  : Son Altesse Royale la princesse Pia-Maria d'Orléans-Bragance, princesse de Brésil
  •  : Son Altesse Impériale et Royale la princesse impériale de Brésil, princesse d'Orléans-Bragance
  •  : Son Altesse Royale la princesse Pia-Maria d'Orléans-Bragance, princesse de Brésil
  •  : Son Altesse Royale la comtesse René de Nicolaÿ, princesse d'Orléans-Bragance

DécorationsModifier

  République française
  Chevalier de la Légion d'honneur[1]
  Commandeur de l'ordre national du Mérite[1]
  Officier de l'ordre des Arts et des Lettres[1]

RéférencesModifier

  1. a b et c « Brazil4 », sur www.royalark.net (consulté le 8 mai 2019)