Phytothérapie à La Réunion

thé a la chamomile séché

Les savoir-faire et la pratique des simples à la Réunion *
Image illustrative de l’article Phytothérapie à La Réunion
Le mahot tantan, utilisé à La Réunion contre le flux de sang chronique.
Domaine Savoir-faire
Lieu d'inventaire La Réunion
* Descriptif officiel Ministère de la Culture (France)


La phytothérapie est une pratique traditionnelle à La Réunion, département d'outre-mer français dans le sud-ouest de l'océan Indien. De fait, d'après l'historien Prosper Ève, la grande connaissance qu'ont les Réunionnais des plantes médicinales est un legs de la période durant laquelle on pratiqua l'esclavage à Bourbon, le marronnage qu'elle suscita conduisant les esclaves en fuite à développer un savoir abouti de l'environnement naturel des Hauts de ce territoire insulaire[1], et notamment de la flore endémique de La Réunion. Les savoir-faire et la pratique des simples à la Réunion est inscrit à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel en France en 2018[2].

Plantes de La Réunion reconnues dans la pharmacopée françaiseModifier

L'Association pour les plantes aromatiques et médicinales de la Réunion (APLAMEDOM Réunion) oeuvre depuis 2012 pour faire inscrire à la pharmacopée française (ANSM) des plantes utilisées localement. En 2017, la liste en compte 19 reconnues[3]. Parmi les 650 plantes médicinales potentielles, 2 à 3 plantes sont proposées chaque année et le choix s'appuie sur des témoignages recueillis auprès de la population, notamment des tisaneurs et des personnes âgées[4], mais aussi grâce au concours "Zerbaz péi" qui s'adresse à un public scolaire[5].

  • Antirhea borbonica (feuille)
  • Turraea thouarsiana (tige feuillée)
  • Phyllanthus casticum (écorce)
 
fleur jaune

Tisanes localesModifier

-Anis, menthe, ayapana

-cœurs de pêches, faham

-barbe maïs, quinquina, bois cassant

-fleurs jaunes, citronnelle

-verveine citronnelle, arbre du voyageur

-sans écorce, racine coco, racine raquette

-racine fraise, racines indigot

-racine herbes à boucs, racine guéri-vite...

 
verveine citronnelle

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Les Plantes médicinales de l'île de La Réunion, J. Leclerc, La Malle, Saint-Denis, 1864.
  • « Les plantes médicinales », B. Duchemann in Exposition universelle de 1900. Colonies et protectorats.
  • Le Grand livre des tisaneurs et plantes médicinales indigènes de La Réunion, R. Lavergne, Éditions Orphie, Paris, 2001.

RéférencesModifier

  1. Les Esclaves de Bourbon : La Mer et la montagne, Prosper Ève, Karthala, Paris, 2003(ISBN 978-2-84586-456-6).
  2. « Les savoir-faire et la pratique des simples à la Réunion », sur https://www.culturecommunication.gouv.fr/ (consulté le 24 janvier 2020)
  3. Super User, « Plantes médicinales de La Réunion inscrites à la Pharmacopée Française », sur aplamedom.org (consulté le 18 juin 2018)
  4. « La Réunion, l'île aux 650 plantes médicinales », Clicanoo.re,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juin 2018)
  5. « - Concours Zerbaz Péi », sur www.zerbazpei.org (consulté le 18 juin 2018)
  6. http://aplamedom.org/files/Poster_plantes_de_La_Runion_pharmacope_CIPAM8_V8_am_rl.pdf