Ouvrir le menu principal

Classes préparatoires physique et sciences de l'ingénieur

(Redirigé depuis Physique et sciences de l'ingénieur)
Le Lycée Hoche (Versailles) est un des établissements présentant les meilleurs résultats pour les concours des grandes écoles d'ingénieurs.

En France, physique et sciences de l'ingénieur, ou plus couramment PSI, est l'une des voies d'orientation de Maths Spé en classe préparatoire aux grandes écoles, avec les voies MP, PC PT, et TSI. Les mathématiques et la physique sont les matières les plus importantes, mais la chimie et les sciences de l'ingénieur y sont également enseignées.

Sommaire

Origine historiqueModifier

La filière PSI a été établie en 1997 à la suite de la réforme des classes préparatoires de la période 1995-1996 qui a également transformé la filière M en MP et la filière P en PC, et qui visait à répondre aux demandes des écoles d'ingénieur. La dernière modification des programmes est entrée en vigueur à la rentrée 2014, donc pour les concours 2015.

OrientationModifier

La filière PSI rassemble des élèves de MPSI qui ont suivi l'option correspondante, des élèves de PCSI qui ont suivi l'option sciences industrielles pour l'ingénieur, ainsi que des élèves de PTSI ayant suivi l'option Mathématiques (ce choix s'effectue à la fin du premier trimestre de première année).

Le site officiel du lycée Saint-Louis indique que le public spécifique de cette filière regroupe des « élèves motivés par des réalisations de haute technologie, développant un sens affiné du concret et de la réalité physique, et une capacité à analyser et à modéliser un phénomène ou un système »[1].

ProgrammeModifier

Les coursModifier

Les matières principales (composée de cours, de TD et de TP) et qui ont une importance similaire au niveau des concours sont :

  • Les mathématiques :
    • Analyse (séries, séries entières, séries trigonométriques, suites et séries de fonctions, intégrales impropres et calcul différentiel, équations différentielles linéaires ou non linéaires).
    • Algèbre (algèbre linéaire, algèbre bilinéaire, géométrie, polynômes, calcul matriciel, réduction des endomorphismes, dualité).
  • La physique : mécanique des fluides, physique des ondes, électromagnétisme, thermodynamique, électronique, transmission de puissance, ainsi que quelques éléments d'analyse vectorielle.
  • Les sciences de l'ingénieur (SI) : automatique, cinématique, statique, dynamique, logique combinatoire et Grafcet.

Les autres matières qui possèdent un enseignement plus restreint sont :

  • La chimie : thermochimie, courbes intensité-potentiel, corrosion, piles.
  • Français-philosophie : deux heures par semaine pendant lesquelles sont étudiés les œuvres et le thème du programme officiel.
  • Langue vivante 1 : deux heures par semaine.

Les khôllesModifier

  • Il y a cinq types de khôlles : maths, physique-chimie, sciences de l'ingénieur, langue vivante 1, et français. Sur quatre semaines il y a deux khôlles de maths, 3 de physique-chimie, 1 en sciences de l'ingénieur et 2 de langue vivante 1, la khôlle de français est quant à elle semestrielle.
  • En travaux pratiques des sciences de l'ingénieur, on exploite des logiciels traitant d'automatique ou de dynamique (comme Did'Acsyde, ou bien mieux encore Maple et Maplesim de la société Maplesoft).

Les travaux pratiquesModifier

  • Il y a deux heures de TP de SI par semaine qui sont similaires aux TP de première année.
  • Deux heures de physique (et exceptionnellement de chimie) s'ajoutent aussi chaque semaine. Une grande partie des travaux pratiques concerne l'électronique, notamment l'amplificateur opérationnel.

Emploi du tempsModifier

Matière Total Cours TD TP Khôlles
Mathématiques 10 h
7 h
3 h 0 1 h par quinzaine
Physique - Chimie 10 h 6,5 h 1,5 h 2 h 1 h par semaine
Sciences industrielles pour l'ingénieur 4 h 1 h 1 h 2 h 1 h par mois
Français - Philosophie 2 h 2 h 0 0 1h par trimestre
Langue vivante 1 2 h 2 h 0 0 1 h par quinzaine
Langue vivante 2 (facultatif) 2 h 2 h 0 0 0
Informatique (au premier semestre) 2 h 1 h 1 h 0 0
TIPE 2 h 0 2 h 0 0
Total obligatoire[2] 33 h 19 h 8 h 4 h environ 2 h

StatistiquesModifier

On trouve sur le territoire français environ 150 classes de PSI ce qui représente près de 5 000 élèves. En effet, 5 004 élèves de PSI étaient inscrits pour les écrits de CCP en 2011 et 4 886 étaient présents. 1 601 d'entre eux provenaient d'une classe étoilée, soit environ un tiers des élèves[3].

À la suite des concours de l'année 2010, 43 élèves de PSI ont rejoint l'École polytechnique, 27 Mines ParisTech, 99 l'École centrale Paris, 114 l'École supérieure d'électricité (Supélec) et environ 225 Arts et Métiers ParisTech[4].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Programme (bulletin officiel 2013) : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/bulletin-officiel.html?pid_bo=29619&cbo=1