Ouvrir le menu principal

Phys.org est un agrégateur de nouvelles couvrant les domaines des sciences, de la recherche et des technologies. La grande majorité des contenus provient directement des communiqués de presse et d'agences de presse. Dans le monde de la presse anglo-saxone, cette pratique est connue sous le nom de churnalism[1],[2],[3],[4],[5]. Phys.org est également à l'origine de contenus journalistiques scientifiques[6],[7],[8].

En avril 2011, Phys.org a lancé le site Medical Xpress dédié aux contenus sur la médecine et la santé[9].

Notes et référencesModifier

  1. (en) W. Matthew Shipman, Handbook for Science Public Information Officers, University of Chicago Press, (ISBN 9780226179469, lire en ligne)
  2. (en-US) John Timmer, « PR or science journalism? It's getting harder to tell », Ars Technica,‎ (lire en ligne)
  3. Ed Yong, « Adapting to the new ecosystem of science journalism », National Geographic Phenomena,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Charles Q. Choi, « From the Writer s Desk: The Dangers of Press Releases », Scientific American Blog Network,‎ (lire en ligne)
  5. Matt Shipman, « The News Release Is Dead, Long Live the News Release », Science Communication Breakdown,‎ (lire en ligne)
  6. Susan Chenelle, Audrey Fisch, Connecting Across Disciplines: Collaborating with Informational Text, Rowman & Littlefield, (ISBN 1475820291, lire en ligne)
  7. Alan Henry, « How to Determine If A Controversial Statement Is Scientifically True », sur Lifehacker
  8. Esther Ngumbi, « Scientists Should Talk Directly to the Public », sur Scientific American Blog Network (consulté le 10 juillet 2017)
  9. « Press Release: PhysOrg.com Spins Off Medical News Channel to Create Medical Xpress », PhysOrg via PRWeb,

Liens externesModifier