Phthia

princesse d’Épire et reine de Macédoine (IIIᵉ s. av. J.-C.)

Phthia (en grec ancien Φθια) est une princesse d’Épire et reine de Macédoine au IIIe siècle av. J.-C. Elle est la troisième épouse de Démétrios II.

Phthia
Titre de noblesse
Reine régnante (en)
Biographie
Nom dans la langue maternelle
ΦθιαVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfant
Prononciation

BiographieModifier

Phthia est la fille du roi Alexandre II d'Épire (272-240) et de sa sœur-épouse Olympias II. Phtia est la troisième épouse, depuis vers 239, du roi de Macédoine, Démétrios II, à qui elle donne des enfants anonymes. Cette union a été décidée par sa mère qui cherche à conserver la partie de l’Acarnanie revendiquée par les Étoliens[1],[2]. Phthia n’est plus mentionnée ensuite dans les sources, sans doute morte ou répudiée.

Elle est parfois confondue avec Chryséis, concubine de Démétrios et considérée comme la mère de Philippe V[3].

Arbre généalogique partielModifier

 
 
Éacide
 
Phtia
 
Agathocle
 
 
 
Antigone le Borgne
 
Stratonice
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Antigoné
 
Pyrrhus Ier
 
 
 
Lanassa
 
Phila
 
Démétrios Ier Poliorcète
 
Ptolémaïs
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Olympias II
 
Alexandre II
 
 
 
Phila II
 
Antigone II Gonatas
 
Démétrios Kalos
 
Olympias de Larissa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pyrrhus II
 
Ptolémée
 
Phthia
 
Démétrios II
 
Chryséis
 
Antigone III Doson
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Philippe V
 
 
Polycrateia
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Démétrios
 
Philippe
 
Apama IV
 
Persée

RéférencesModifier

  1. (fr + la) Justin (trad. Marie-Pierre Arnaud-Lindet), « Epitoma Historiarum Philippicarum » [« Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée »], livre XXVIII, 1, (consulté le )
  2. Justin, Abrégé des Histoires philippiques de Trogue Pompée [détail des éditions] [lire en ligne]
  3. Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-, Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », (ISBN 2-02-060387-X), p. 360.

BibliographieModifier

  • Sylvie Le Bohec, « Les reines de Macédoine de la mort d’Alexandre à celle de Persée », Cahiers du Centre Gustave Glotz, 4, 1993, p. 229-245.