Ouvrir le menu principal

Pagophilus groenlandicus

Pagophilus groenlandicus
Description de cette image, également commentée ci-après
Phoque du Groenland
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Phocidae

Genre

Pagophilus
Gray, 1844

Nom binominal

Pagophilus groenlandicus
(Erxleben, 1777)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Répartition géographique

Description de l'image Sattelrobbe-Phoca groenlandica-World.png.

Synonymes

  • Phoca groenlandica Erxleben, 1777

Le phoque du Groenland (Pagophilus groenlandicus), ou phoque à selle est un mammifère carnivore, de la famille des phocidés.

SystématiqueModifier

Pagophilus groenlandicus est la seule espèce du genre Pagophilus.

Dans certaines classifications, le genre Pagophilus est absent, et l'espèce est alors nommée Phoca groenlandica Erxleben, 1777.

ÉtymologieModifier

Le terme Pagophilus vient du grec Pagos désignant la glace et philos celui qui aime, en référence à l'habitat de l'espèce.

DescriptionModifier

La coloration de cette espèce varie beaucoup avec l'âge. Le petit est blanc à la naissance. Il peut éventuellement avoir une coloration légèrement jaunâtre, à cause du liquide amniotique, qui s'estompera au bout de quelques jours. Au bout de 21 ou 22 jours, il commence à perdre sa fourrure blanche par touffes. Elle est remplacée par un pelage blanc-argenté avec des taches noires irrégulières. Après 12 ou 14 mois, les taches noires s'agrandissent. A la maturité sexuelle, les taches se rejoignent pour former deux lignes sur le dos. La tête devient noire[1].

Le mâle mesure de 171 à 190 cm long pour un poids de 135 kg en moyenne. La femelle mesure de 168 à 183 cm de long pour un poids de 120 kg[1].

HabitatModifier

Cet animal se reproduit sur la banquise. Il mue sur les grandes plaques de glace. Il vit au large le reste de l'année.

ComportementModifier

Le phoque du Groenland est un mammifère particulièrement grégaire. Seuls les vieux mâles vivent en solitaires. Plusieurs individus maintiennent ouverte et utilisent une cassure naturelle dans la glace pour se mettre à l'eau et venir respirer.

AlimentationModifier

Le jeune consomme du krill, des amphipodes et des petits poissons. L'adulte se nourrit surtout de poissons.(saumons)

ReproductionModifier

La femelle est apte à se reproduire entre 3 et 7 ans, le mâle entre 3,5 et 5 ans.

La femelle met bas un seul jeune peu de temps après son arrivée sur la banquise. La parturition dure environ une minute. Aussitôt après, la femelle pivote sur elle-même pour rompre le cordon ombilical.

EcologieModifier

En 1995, Timoshenko considère cette espèce comme un bioindicateur de l'état de santé des écosystèmes de la Mer blanche[2]


RéférencesModifier

  1. a et b (en) Référence Animal Diversity Web : Pagophilus groenlandicus
  2. Timoshenko Y.K (1995). Harp seals as indicators of the Barents Sea ecosystem. Developments in Marine Biology, 4, 509-523 |résumé.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Marion R. et Sylvestre J.P. (1993) Guide des Otaries, Phoques et Siréniens. Delachaux et Niestlé, Lausanne, Paris, 159 p.