Phoebe Bridgers

autrice-compositrice-interprète américaine

Phoebe Bridgers, née le à Los Angeles, est auteure-compositrice-interprète américaine originaire de Los Angeles, en Californie. Après un premier album, Stranger in The Alps, remarqué par la critique spécialisée, elle gagne en notoriété avec son second disque, Punisher, acclamé par la presse et le public, qui lui vaut plusieurs nominations aux Grammy Awards.

Phoebe Bridgers
Image dans Infobox.
Phoebe Bridgers en 2018.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Los Angeles County High School for the Arts (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Auteure-compositrice-interprète, artiste d'enregistrementVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Labels
PAX AM (en), Dead OceansVoir et modifier les données sur Wikidata
Partenaire professionnel
Genres artistiques
Influencée par
Site web
Discographie
Phoebe Bridgers discography (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Phoebe Bridgers logo.svg
Marque ou logotype
Œuvres principales
Stranger in the Alps (d), Boygenius (d), Better Oblivion Community Center (d), Punisher (album)Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Phoebe Bridgers
Signature

En parallèle de sa carrière solo, elle collabore avec Julien Baker et Lucy Dacus dans le projet boygenius, qui publie un EP éponyme en 2018, et avec Conor Oberst dans leur duo Better Oblivion Community Center, qui sort un album en 2019.

BiographieModifier

CarrièreModifier

DébutsModifier

Phoebe Bridgers grandit à Pasadena, près de Los Angeles[1]. Son père est machiniste et construit donc des décors pour le cinéma et la télévision, et sa mère est gardienne de nuit du complexe des Beaux-Arts de l'Université de Californie, à Irvine[2]. Proche de son petit frère Jackson, elle grandit en écoutant Joni Mitchell, Hank Williams, The Pretenders, Dar Williams, ou Neil Young, et est diplômée du Los Angeles County High School for the Arts[2]. Parallèlement, elle commence à jouer en public en se produisant dans les rues de Pasadena[2]. Elle est très soutenue par sa mère qui l'accompagne à ses premiers spectacles et qui lui déniche des endroits où se produire[2]. Ses parents se séparent quand elle a 19 ans, après plusieurs années difficiles dans la famille[2],[3]. En 2014, elle joue de la basse quelque temps dans le groupe de punk Sloppy Jane[2].

La même année, elle signe la musique d'une publicité d'Apple pour l'iPhone, où elle chante Gigantic, des Pixies[4],[5].

Elle sort son premier album EP, Killer, sur le label de Ryan Adams, PAX SUIS[6],[7],[8],[9],[10].

Début 2016, elle accompagne Julien Baker sur sa tournée de la Côte Est[11],[12].

Sa chanson Safe At Home est présente sur la bande-son de l'épisode 5 de la saison 3 de Switched[13]. L'épisode 17 contient son morceau Ask Me To/Steamroller[14]. De même, la chanson Georgia est présente dans l'épisode 2 de la saison 8 de la série Castle[15].

Stranger in the Alps (2017)Modifier

 
Phoebe Bridgers, pendant un concert à Seattle, en juillet 2018.

En , Phoebe Bridgers signe sur le label Dead Oceans[16].

Le , elle publie Stranger in the Alps, un album très bien reçu par la critique[17],[18],[19],[20]. L'album est produit par Tony Berg et Ethan Gruska. Son style, inspiré entre autres par le travail de Mark Kozelek (dont elle reprend You Missed My Heart) ou d'Elliott Smith[21], s'oriente vers des morceaux mélancoliques et intimistes. Les thématiques des pistes de l'albums sont chargées émotionnellement[22], traitant notamment de l'obsession qu'elle a développée pour le tueur en série Jeffrey Dahmer, dans Killer[22], ou de son rapport au deuil d'un proche dans le morceau Funeral[22]. En outre, Conor Oberst chante avec elle sur le titre Would You Rather[23]. La chanson Motion Sickness traite quant à elle de la relation sentimentale qu'elle a entretenue avec Ryan Adams, quand elle avait 20 ans[2].

Stranger in the Alps est désigné « Meilleur album indépendant de la décennie » par le site spécialisé Uproxx[24].

boygenius (2018)Modifier

En , un projet de disque en collaboration avec Julien Baker et Lucy Dacus est confirmé par Phoebe Bridgers, sur le label des deux premières, Matador[25]. Ce « supergroupe » prend le nom de boygenius, et le EP est annoncé pour novembre de la même année, sous le même titre[26],[27]. Trois morceaux, dont Me and My Dog, sur lequel Phoebe Bridgers interprète le chant principal, sortent le [26],[28],[2]. L'EP sort sur différentes plateformes en [29].

Fin , elle sort un morceau en collaboration avec Jackson Browne, intitulé Christmas Song. Il s'agit d'une reprise d'un morceau de Mccarthy Trenching[30]. En 2017, elle avait déjà repris une chanson ayant pour thématique Noël, Have Yourself A Merry Little Christmas[31].

Better Oblivion Community Center (2019)Modifier

 
Better Oblivion Community Center en concert, en 2019.

Le , elle sort, en duo avec Conor Oberst et sous le nom de Better Oblivion Community Center, un album éponyme[32]. Celui-ci est salué par la critique[33],[32].

En novembre de la même année, elle apparaît sur l'album Come On Up To The House: Women Sing Waits, constitué de reprises de chansons de Tom Waits, aux côtés d'autres artistes comme Iris DeMent ou Patty Griffin. Phoebe Bridgers y interprète Georgia Lee, reprenant un titre paru en 1999 sur l'album Mule Variations[34].

En , elle sort Garden Song, premier extrait de son futur second album solo. Elle est accompagnée au chant par Jeroen Vrijhoef. La chanson est très bien accueillie par la presse spécialisée[35],[36].

Elle est présente début avril sur le titre Jesus Christ 2005 God Bless America de The 1975[37].

Punisher (2020)Modifier

 
Phoebe Bridgers en octobre 2021.

En avril, elle sort un second titre, Kyoto, issu de son futur album nommé Punisher, dont la sortie est annoncée pour le [38]. L'album est finalement publié un jour plus tôt (pour ne pas sortir à la même date que Juneteenth)[39]. Il est acclamé par la critique spécialisée[40]. Sam Sodomsky, dans Pitchfork, écrit ainsi : « Sur son merveilleux second album, Phoebe Bridgers définit son écriture : candide, multi-dimensionnelle, presque psychédélique, et avec tout son cœur. »[41].

En , Phoebe Bridgers lance son propre label, nommé Saddest Factory Reccords[42], sur lequel elle signe au cours de l'année suivante Claud, MUNA, Sloppy Jane, Scruffpuppie et Charlie Hickey[43]. Son label fait partie de Secretly Group, avec Dead Oceans, qui a signé Bridgers en 2017. Elle reprend en novembre 2020 la chanson Iris, des Goo Goo Dolls, en duo avec Maggie Rogers[44]. En septembre 2021, c'est sa reprise de That Funny Feeling, de l'humoriste américain Bo Burnham, au profit d'un fond de charité pour le droit à l'avortement au Texas, qui est particulièrement remarquée[45].

En , elle publie Copycat Killer, un EP proposant de nouvelles orchestrations pour quatre titres de son précédent album[46]. Le même mois, elle publie chez Dead Oceans une reprise de If We Make It Through December, de Merle Haggard. En novembre 2021, Phoebe Bridgers collabore avec Taylor Swift sur la reprise de Nothing New, qui paraît sur l'album Red (Taylor's Version)[47]. Le même mois, elle publie une reprise de Day After Tomorrow de Tom Waits[48].

DiscographieModifier

Albums studioModifier

EpModifier

SinglesModifier

RéférencesModifier

  1. (en-GB) Rebecca Nicholson, « Phoebe Bridgers: Ryan Adams, Bright Eyes and me », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  2. a b c d e f g et h (en) « Cover Story: Phoebe Bridgers », The FADER,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Gabriella Paiella, « Phoebe Bridgers On Astrology and the Time a Bus Smashed into Her Prius », sur GQ, (consulté le )
  4. (en-GB) « Apple iPhone 5s – Powerful », TV Ad Music,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en-US) « Big Big Love for Miss. Phoebe Bridgers », THE LEVITY BALL,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en-US) Chuck Armstrong, « Phoebe Bridgers on Working With Ryan Adams (Who Compares Her to Bob Dylan) », Diffuser (consulté le )
  7. Kimberly Grant, « Newcomer Phoebe Bridgers Releases "Killer." a New 7" Produced by Ryan Adams on Pax-Am », No Depression (consulté le )
  8. (en) Madison Vain, « Stream Phoebe Bridgers and Daniel Clarke's new Pax-Am 7-Inch Series releases », Entertainment Weekly (consulté le )
  9. (en) « Phoebe Bridgers: Killer », KCRW (consulté le )
  10. (en-US) « PHOEBE BRIDGERS: KILLER », FrostClick (consulté le )
  11. (en) Allison Claro, « Julien Baker Closed Out Her East Coast Tour with Phoebe Bridgers & Petal to a Sold Out Crowd at NYC’s Bowery Ballroom on April 27, 2016 », Zumic (consulté le )
  12. (en) Craig Bidiman, « Sad Songs Make Artist Julien Baker Feel Better », The Mass Media (consulté le )
  13. (en-US) « Music from Switched at Birth S3E05 », sur TuneFind (consulté le )
  14. (en-US) « Music from Switched at Birth S3E17 », sur TuneFind (consulté le )
  15. (en-US) « Music from Castle S8E02 », sur TuneFind (consulté le )
  16. (en-US) « Phoebe Bridgers Signs to Dead Oceans; Debut Album Coming Soon », sur DeadOceans.com (consulté le )
  17. (en-US) « Reviews and Tracks for Stranger in the Alps by Phoebe Bridgers », sur Metacritic.com (consulté le )
  18. (en) Samantha Rollins, « Introducing the Funny, Sad Songwriting of Phoebe Bridgers », Vulture,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. (en) Dan Cairns, « Phoebe Bridgers interview: what links Ryan Adams, Conor Oberst and Stranger in the Alps? », The Times,‎ (ISSN 0140-0460, lire en ligne, consulté le )
  20. (en) « The 100 Best Indie Folk Albums of All Time », sur pastemagazine.com, (consulté le )
  21. Valérie Thérien, « L’étoile montante Phoebe Bridgers de passage à Montréal », Voir.ca,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. a b et c (en-US) Jedd Ferris, « Phoebe Bridgers isn’t afraid to sing about scary things », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le )
  23. (en-GB) « Phoebe Bridgers proves herself as one of America's most promising songwriters - live review », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le )
  24. (en) « The Best Indie Albums Of The 2010s, Ranked », sur Uproxx.com (consulté le )
  25. (en) « Here's the Latest on That Lucy Dacus, Julien Baker and Phoebe Bridgers Team-up », pastemagazine.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. a et b (en) « Hear New Music From Phoebe Bridgers, Julien Baker, Lucy Dacus' Supergroup Boygenius », NPR.org,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. (en) « Julien Baker, Phoebe Bridgers and Lucy Dacus Formed an Indie-Rock Supergroup », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  28. (en-US) Simon Vozick-Levinson, « Song You Need to Know: Boygenius, ‘Me & My Dog’ », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le )
  29. (en) « boygenius share their debut EP », The FADER,‎ (lire en ligne, consulté le )
  30. (en) « Phoebe Bridgers and Jackson Browne Team Up for “Christmas Song” Cover. », sur pitchfork.com (consulté le )
  31. (en) « Hear Phoebe Bridgers’ “Christmas Song” », The Fader,‎ (lire en ligne, consulté le )
  32. a et b (en-US) Will Hermes et Will Hermes, « Review: Better Oblivion Community Center Make Soft Rock For Hard Times », sur Rolling Stone, (consulté le )
  33. (en) « Conor Oberst / Phoebe Bridgers: Better Oblivion Community Center », sur Pitchfork (consulté le )
  34. (en) « Phoebe Bridgers Covers Tom Waits’ “Georgia Lee”: Listen », sur Pitchfork (consulté le )
  35. (en) Listen to “Garden Song” by Phoebe Bridgers (lire en ligne)
  36. (en-US) Angie Martoccio et Angie Martoccio, « Song You Need to Know: Phoebe Bridgers, 'Garden Song' », sur Rolling Stone, (consulté le )
  37. (en) « The 1975 and Phoebe Bridgers Share New Song “Jesus Christ 2005 God Bless America” », sur Pitchfork (consulté le )
  38. (en) « Phoebe Bridgers announces new LP Punisher, shares “Kyoto” », sur The FADER (consulté le )
  39. (en) « It 'Feels Like A Graduation': Phoebe Bridgers On 'Punisher' », sur NPR.org (consulté le )
  40. (en) Punisher by Phoebe Bridgers (lire en ligne)
  41. (en) « Phoebe Bridgers: Punisher », sur Pitchfork (consulté le )
  42. « Phoebe Bridgers démarre son propre label, Saddest Factory Records », sur Le Canal Auditif, (consulté le )
  43. (en) Nolan Feeney, « Inside Saddest Factory Records: How Phoebe Bridgers Is Quietly Building an Indie Empire », sur Billboard (consulté le )
  44. « Iris (reprise) », sur Le Canal Auditif, (consulté le )
  45. (en-US) Justin Curto, « Phoebe Bridgers Released Her ‘That Funny Feeling’ Cover on Bandcamp », sur Vulture, (consulté le )
  46. (en-US) Matthew Strauss, « Phoebe Bridgers Releases New Copycat Killer EP », sur Pitchfork (consulté le )
  47. (en-US) Angie Martoccio et Angie Martoccio, « Congratulations, Indie Fans: We Finally Manifested a Taylor Swift/Phoebe Bridgers Duet », sur Rolling Stone, (consulté le )
  48. (en-US) Angie Martoccio, « 'Tis the Damn Season: Phoebe Bridgers Drops Her Annual Christmas Cover », sur Rolling Stone, (consulté le )

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Phoebe Bridgers » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier