Ouvrir le menu principal
Philonidès de Laodicée
Naissance
Décès
Vers -130
École/tradition
Principaux intérêts
Idées remarquables
géométrie de l'atome, exégèse
Influencé par

Philonidès de Laodicée (v. 200 av. J.-C. - v.130 av. J.-C.) est un philosophe épicurien.

Sommaire

BiographieModifier

Disciple du mathématicien Apollonius de Perga, il ouvre une école à Antioche et convertit à l’épicurisme le roi de Syrie Démétrios Ier Sôter.

Mathématicien, il aurait été assez influent à Antioche auprès de la Cour des Séleucides sous Antiochos Épiphane. II eut une activité diplomatique auprès de son souverain en tant que conseiller. Philonidès sembla user de son influence pour favoriser la cité d'origine de carnéade. Il semble être devenu gouverneur de la ville de Laodicée tardivement.

Il est classé par Philodème de Gadara parmi les « déviants » de la mouvance épicurienne[1]. Il était, dit-on, estimé par le stoïcien Diogène de Babylone.

Auteur d'anthologie des œuvres d'Épicure, principalement ses lettres, il avait regroupé des extraits épicuriens dans de très nombreux domaines (l'astrologie, la géométrie, l'éthique comme le thème de l'amour des enfants, etc.)

Il est possible que ses Mémoires, son autre ouvrage, contenait des extraits de commentaires de jeunesse sur certaines œuvres importantes de l'épicurisme[2] :

  1. exégèse sur le livre VI d'Épicure sur la Nature ;
  2. exégèse de livre VII sur la Nature[3] ;
  3. exégèse sur le commentaire d'Artémon (?)[4] de l'ouvrage sur la Nature I-XXXIII ;
  4. leçons choisies de Dionysodoros.

Philonidès aurait développé des commentaires de nature géométrique sur le concept du "plus petit" ou insécabilité de l'atome selon l'hypothèse mathématique du minimum[5].

Liste de ses œuvres[6]Modifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Philodème (?), papyrus Herculanensis no 1044, fragments
  2. Philodème (?), papyrus Herculanensis, no 1044, fragment 7
  3. Le papyrus précise qu'il s'agissait de notes sur la géométrie épicurienne.
  4. Est-ce l'Artémon, éditeur des lettres d'Aristote en 8 volumes, cité par Démétrios (Du Style, §226) et Olympiodore (Proleg. 11-13) ? Il est curieux de retrouver un auteur s’intéressant aux lettres philosophiques comme Philonidès lui-même...
  5. Renée Koch-Piettre, article sur Philonidès, op. cit.
  6. Vie de Philonidès, fragments sur papyrus Herculanensis no 1044
  7. il n'est pas anodin de savoir que Polyen était aussi réputé pour être un géométricien épicurien.