Ouvrir le menu principal

Philippe de Luxembourg

prélat catholique

Philippe de Luxembourg
Biographie
Naissance Drapeau du royaume de France Royaume de France
France
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Décès
au Mans Drapeau du royaume de France Royaume de France
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Alexandre VI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Ss. Marcellino et Pietro
Cardinal-évêque d'Albano
Cardinal-évêque de Frascati
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque du Mans
Évêque de Thérouanne
Évêque de Saint-Pons-de-Thomières
Évêque d'Arras
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Philippe de Luxembourg, le cardinal du Mans, le cardinal du Luxembourg (né en 1445 en France, et mort le )[1] au Mans, est un cardinal français du XVe siècle et du début du XVIe siècle.

Il est le fils du quasi-cardinal Thibaud de Luxembourg, le petit-neveu du cardinal Louis de Luxembourg (1439), l'arrière-petit-neveu du cardinal Pierre de Luxembourg (1384) et l'oncle du cardinal Louis II de Bourbon de Vendôme (1517).

BiographieModifier

Il est évêque du Mans (1477), évêque de Thérouanne (1498) et cardinal, évêque de Saint-Pons (1509), et évêque d'Arras (1512). C'est un des plus riches prélats du royaume. Il est nommé en 1516 légat du pape en France. Il est le fondateur du collège du Mans à Paris[1].

Philippe est élu évêque du Mans en 1477 en succession de son père. Il résigne en 1507 au profit de son neveu François de Luxembourg mais il occupe de nouveau le siège du Mans après la mort de son neveu en 1509. Le pape Alexandre VI le crée cardinal lors du consistoire du , à la demande de son cousin, le roi Charles VIII. Le cardinal de Luxembourg est élu évêque de Thérouanne en 1496, poste qu'il occupe jusqu'à 1507. En 1509, il est aussi nommé évêque de Saint-Pons-de-Thomières[2].

Le cardinal de Luxembourg ne participe pas aux deux conclaves de 1503 (élection de Pie III et de Jules II), ni à celui de 1513, lors duquel Léon X est élu. Il est encore évêque d'Arras en 1514-1516 et abbé commendataire de l'abbaye de Jumièges, de l'abbaye de Saint-Vincent près du Mans et de l'abbaye Saint-Martin de Sées. Philippe de Luxembourg est un des prélats le plus riches de son époque. En 1516, il est nommé légat apostolique en France. Il officia aux obsèques de la reine Anne en la cathédrale Notre-Dame puis à l'abbaye de Saint-Denis et, après que François Ier fut monté sur le trône, couronna la reine Claude.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b BNF Notice d'autorité personne : FRBNF14979168.
  2. Julien Remi Peshe Biographie et bibliographie du Maine et du département de la Sarthe Paris & Le Mans 1828 p. LVII