Philippe Schuth

joueur de football français

Philippe Schuth
Image illustrative de l’article Philippe Schuth
Biographie
Nom Philippe Herbert Stanislas Schuth
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Forbach (France)
Décès (à 35 ans)
Lieu Vandœuvre-lès-Nancy (France)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 19832002
Poste Gardien de but
Parcours junior
Années Club
Drapeau : France SO Merlebach
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1983-1988 Drapeau : France RC Strasbourg 075 0(0)
1987-1988 Drapeau : France Angers SCO 004 0(0)
1988-1990 Drapeau : France USL Dunkerque 066 0(0)
1990-1992 Drapeau : France FC Metz 009 0(0)
1993-1998 Drapeau : France FC Lorient 181 0(0)
1998-1999 Drapeau : France Toulouse FC 001 0(0)
1999-2001 Drapeau : France FC Gueugnon 044 0(0)
2001-2002 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 020 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Philippe Schuth (Forbach, - Vandœuvre-lès-Nancy[1], ) était un footballeur français, originaire de Freyming-Merlebach en Moselle, évoluant au poste de gardien de but.

BiographieModifier

Fils du gardien de but Johnny Schuth, vainqueur de la Coupe de France de football 1966 dans les rangs du Racing Club de Strasbourg, Philippe fait ses débuts professionnels dans ce même club en 1983.

Prêté au SCO Angers après la descente de Strasbourg en Division 2, Philippe Schuth ne joue que quatre matchs en 1987-1988 par la faute de blessures. Après un passage réussi à Dunkerque, il est recruté par le FC Metz qui évolue en Division 1, mais occupe la place de deuxième gardien, avant de se retrouver sans club en 1992-1993. Engagé par Lorient, qui évolue alors en National, il participe à la remontée du club jusqu'en Division 1.

Recruté en tant que deuxième gardien par le Toulouse Football Club, où il ne dispute aucun match, il préfère s'engager avec le FC Gueugnon, à nouveau en Division 2. Philippe Schuth est une nouvelle fois blessé, ce qui l'empêche de participer à l'épopée du club en Coupe de la Ligue. Il regagne malgré tout sa place dans les buts en fin de saison.

En 2001, il signe à Nancy en tant que gardien titulaire de l'ASNL mais est victime d'un accident de la route au volant de sa Corvette, sur l'A31, à hauteur de Custines, en revenant de la forêt de Haye où il venait de s'entraîner pour aller à Merlebach rendre visite à ses parents[2]. Philippe Schuth décède le à l'âge de 35 ans.

Un hommage lui est rendu le , avant la rencontre Beauvais-Nancy (0-1).

La nouvelle tribune sud du stade Marcel Picot de Nancy, inaugurée la même année, porte son nom.

Il est inhumé au Cimetière de Merlebach[3].

CarrièreModifier

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier